Sans maquillage étape par étape

maquillage sans maquillage, le coloriste

16937e1984cf544c85933e8b9573011eVoici une tendance pour les plus jeunes, celle qui ne veulent surtout pas ressembler à une Barbie. sans maquillage étape par étape vous séduira. On entend de plus en plus parler de la tendance du maquillage «sans maquillage», utilisé pour obtenir un look beauté donnant une impression de naturel… vous vous demandez comment s’y prendre et bien que ce soit le résultat d’une application minutieuse et bien préparée. Le but : obtenir un teint rayonnant en utilisant le moins de produits possible. Cela signifie donc, pour notre plus grand bonheur, qu’on peut enfin mettre de côté le fond de teint trop lourd et ainsi alléger notre routine beauté.

 

Vous vous demandez comment vous y prendre?

Voici: Sans maquillage étape par étape

1. Choisir les bons produits
Il s’agit d’opter pour la simplicité volontaire au niveau de votre trousse à maquillage! L’important est de choisir des nuances qui s’agencent parfaitement à votre teint, en délaissant les fards extravagants ou les paillettes. Optez pour une BB crème au lieu du fond de teint, achetez une palette de fards neutres et un baume à lèvres teinté. Oh! Et un cache-cernes pouvant aussi camoufler les imperfections vous sera indispensable.

Vous pourriez toutefois faire le plein des crèmes et lotions pour le visage, afin de prendre soin de votre peau comme il se doit. Au fond, le but est de mettre en valeur votre beauté naturelle alors, il est nécessaire de bien s’en occuper au quotidien.

2. Des sourcils épais
Les sourcils sont l’élément clé de tous les looks beauté. Cet hiver on les veut bien épais et fournis, naturellement parfaits pour accompagner cette tendance.

3. Camoufler les imperfections
L’étape cruciale! Camouflez les cernes, les boutons et les rougeurs à l’aide de votre produit préféré. Toutefois évitez de trop en mettre : il vaut mieux deviner quelques imperfections que d’afficher un teint digne de Barbie. Rappelez-vous aussi que les taches de rousseurs sont à afficher fièrement cet hiver!

4. Appliquer avec les doigts
Délaissez vos pinceaux et travaillez plutôt avec le bout de vos doigts, afin d’obtenir un résultat beaucoup plus naturel. Utilisez de petites quantités à la fois et n’oubliez surtout pas de bien vous laver les mains avant de débuter et entre chaque étape.

5. Une touche de mascara
Bien que les cils de poupées soient en vogue cette saison, pour un look sans maquillage parfait il faudra opter pour une seule couche de mascara brun, sur les cils supérieurs. Bien entendu rien de vous oblige à adopter chaque facette de la tendance!

6. Zéro retouches
Et si vous allégiez le poids de votre sac à main, en retirant votre trousse de maquillage? Oui oui, c’est bien vrai! Tant qu’à oser le look, autant y aller à fond en laissant la journée faire son travail, même si cela signifie que le mascara aura bavé un peu ou que votre fard taupe se sera effacé.

Source: surmon36.ca


Le maquillage

le maquillage, le coloriste

Nous améliorons notre approche en vous proposant des chroniques, trucs et astuces et tendances surimages le maquillage. Comme vos cheveux, le maquillage fait partie d’un ensemble de votre personnalité et de l’image que vous voulez refléter selon la psychanalyste Gisèle Harrus-Révidi.

Plus qu’un plaisir, notre maquillage nous définit dans notre rapport aux autres et à nous-même. En nous permettant de nous faire accepter ou de nous préserver, de valoriser notre image ou de nous créer un nouveau caractère, il contribue – généralement – à notre équilibre. Gisèle Harrus-Révidi nous offre son décryptage.

Psychologies : Pourquoi nous maquillons-nous ?

Gisèle Harrus-Révidi : Le maquillage est un moyen d’influer sur l’image que nous avons de nous-même. Quand nous nous trouvons trop pâle, ou simplement pas aussi belle que nous l’aimerions, le maquillage nous permet de rectifier cette image qui ne nous convient pas tout à fait. Au-delà du simple plaisir, le maquillage est donc un outil pour nourrir une image toujours meilleure de nous-même. Il est, en quelque sorte, un auxiliaire de notre narcissisme.

Au-delà de notre propre regard, le maquillage est-il aussi une manière de changer la manière dont les autres nous perçoivent ?

En effet, en modifiant ce qui, dans nos traits, nous paraît modifiable, ce qui est visible par les autres, le maquillage nous permet d’exercer, aussi activement que possible, un contrôle sur la représentation que nous donnons de nous. En nous maquillant, nous cherchons toutes à ne pas être vues naturellement, mais sous un certain mode, celui que nous avons choisi. Le maquillage est alors aussi un moyen de se séduire, de se faire accepter, de rentrer dans le corps social.

Pourquoi cherchons-nous, avec le maquillage, à cacher le naturel ?

Pour la simple raison que le naturel relève, pour la plupart d’entre nous, de l’intime. C’est cette image que nous choisissons généralement de dévoiler en famille, contrairement aux moments où nous sommes confrontées à l’extérieur. Le maquillage est un instrument de mise à distance, de protection autant que de séduction.maquillage/sans-titre-4/" data-orig-file="https://i0.wp.com/lecoloriste.com/wp-content/uploads/2015/01/sans-titre.png?fit=215%2C235" data-orig-size="215,235" data-comments-opened="1" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"0"}" data-image-title="make up, maquillage, le coloriste" data-image-description="<p>make up maquillage, le coloriste</p> " data-medium-file="https://i0.wp.com/lecoloriste.com/wp-content/uploads/2015/01/sans-titre.png?fit=215%2C235" data-large-file="https://i0.wp.com/lecoloriste.com/wp-content/uploads/2015/01/sans-titre.png?fit=215%2C235" class="alignright size-full wp-image-8887" src="http://lecoloriste.com/wp-content/uploads/2015/01/sans-titre.png" alt="sans-titre" width="215" height="235" />

Peut-on dire que nous nous maquillons essentiellement pour les autres ?

Non, je pense que nous nous maquillons autant pour les autres que pour nous-même. Le maquillage est souvent un outil pour pallier ce que l’on sent être ses insuffisances. Il nous donne l’impression que nous sommes en prise avec la réalité, que nous pouvons jouer quelque chose, que nous sommes actives.

Comment le maquillage nous permet-il d’être en prise avec la réalité ? Est-ce le geste, le rituel que nous mettons en place qui joue ce rôle ?

Le maquillage participe à notre quotidienneté. Il est vrai que nous avons tous nos petits rituels : nous nous levons, nous nous brossons les dents, nous déjeunons, nous nous maquillons. A mes yeux, ce cérémonial est le pendant féminin du rasage de nos hommes : il nous permet, tous les jours, de nous occuper de notre visage, pendant un certain temps. Le maquillage est alors un geste rassurant, mais aussi un geste qui nous permet aussi de ne pas subir les choses passivement, d’avoir une sensation d’activité. Nous nous en rendons peu compte, mais ce réflexe est une manière de prendre sa vie en main.

D’ailleurs, certaines femmes conservent le même maquillage pendant des années, à l’image des traits de khôl très prononcés, que l’on voyait déjà il y a plus de 25 ans. Loin de représenter une certaine nostalgie, ce geste constitue un arrêt sur image. On se maquille comme on s’est toujours maquillée, peut-être pour conserver une certaine forme de stabilité.

Source: Lire la suite

 


Maquillage-Make-up

Découvrez un nouveau regard sur le maquillage, la poudre aux yeux n’est pas pour nous, suivez notre album Pinterest pour plus de trucs et astuces maquillage.