Coloration to please and seduce

Faites de l'effet en blonde, le coloriste

The psychiatrist and writer Francoise Millet-Bartoli makes us a report on the real reasons and you will not surprise to know that the need to please and to seduce are most important. Some of us like to change their hair color frequently; others retain their natural color. For Francoise Millet-Bartolli the care that we wear our hair is never trivial.

Francoise Millet-Bartoli: There is a symbolism of hair, length, texture and of course, color. We are still strongly influenced by the marked connotation of the color we wear naturally. Although it is not possible to establish a rule, we tend to associate more the blond to our childhood, our family history, while brown rather more spicy connotation, more seductive. If the natural color is important, that we choose in an act of coloring is very significant because it follows a determined stance, aware.

By radically changing color, what message are we trying to convey?
Francoise Millet-Bartoli: The desire of a strong change, be it in the cut or color, is often linked to important moments of our lives. Difficulties, bereavement, separation, shock, professional or personal change course: these events are often the origin of this metamorphosis. It’s a way to give us the strength to start again, with a personality that we want better equipped to face life, in any case, different. The color radical changes are often a way to get together, to be more in tune with ourselves.Then we keep this new head, leaving the former to our life « before ».

Some also see the color change in a way to shock, to stand out, to announce a disagreement, a deep desire to challenge. This is often the case for changing teenagers who give themselves the language of hair to speak better of themselves. There he is a cape, a transition that leads to something else generally calmer and wiser.

coloration maison un marché en croissance,, le coloriste

What’s a regular change of color say about us?
Francoise Millet-Bartoli: Swapping a head for another, a style to another can be, for some of us, a rite of passage. For others, the color such as cutting, are accessories. Those that are constantly changing, moving from brown to red, from red to blonde, meet another psychological approach. It is a quest for a new self-image, that one seeks sometimes without ever finding it. These women are often looking for some stability in their identity, which requires that before the test, they put it to the test. It passes through the body and in particular the hair. It is a narcissistic approach is not without revealing a certain fragility.

What is a color brings in our relationship with others?

Francoise Millet-Bartoli: A new hair color happens primarily between self and self. We face our mirror at home or hairdresser if we preferred to trust him. Then, coming out of the living room or pushing the door of the house, we face the gaze of the other. The eyes of the other then so are a real mirror. It can cause pain if that person does not notice a change we wanted just remarkable.

We then run the risk of feeling absent, unavailable, unrecognized. A new haircut, a new color usually go together. They aim to make us more comfortable with our bodies, but tend a pole to those watching.We want to please, but also seduce or, in any case induce a different look at itself, either in seduction or challenge.

When the result is not the one expected, the color may therefore undermine self-image?
Francoise Millet-Bartoli: Absolutely, we can not recognize us when the change was too radical. In these cases, a sense of depersonalization may appear, as might be the case following a cosmetic surgery. The advantage of the color is that it is still reversible. However, keep in mind that women magnet change color regularly, this gesture can be something fun but also very scary. He is never without impact on the image we have of ourselves.

This « self-discovery » is it the same in a woman who colors her hair while maintaining its natural color (scans, etc.)? Francoise Millet-Bartoli: These women are generally comfortable with their image, identity deep. This does not prevent them from having sometimes feel like just small changes in nuance, to affirm this notion of taking care of yourself, beauty. Then one can indeed speak of narcissism but in a positive way. Like the body care, color – such as cuts elsewhere – are part of these procedures we put in place to improve our image, our physical. This gesture helps to please oneself, to have a self-image that corresponds to an ideal that we would like to achieve. This approach is not only normal but also beneficial.

What does this light change color from us?


Francoise Millet-Bartoli: There is always, in this type of coloration, a seductive approach. The question that then needs to be asked is « Who are we trying to attract? « Is that one tries to seduce oneself, to please? Do you want rather seduce others? Each of us has his own answer.

Women bend more to natural colors. Are we in tune with ourselves before?

Francoise Millet-Bartoli: Whether makeup, coloring, or even cosmetic surgery, it now tends to return to the natural. Today, any measure which falls within the beauty must be the least possible. This trend is also observed in our food, our wardrobe … We are no longer in the sophistication of the 1990s.

We want, instead, be more authentic, more in tune with ourselves. We are not necessarily more comfortable with our image before, but we seek to be. It’s in the air.

Women who accept their gray hairs are they the result of this quest for authenticity?
Francoise Millet-Bartoli: Some women wearing their white hair is in harmony with their real image.Natural succession remain so often a choice. But we must not forget that some retain their gray hairs – or original color for that matter – because they may have some fear of the changes caused by staining.Change her hair color often involves a change in his way of dressing, behaving … We are not ready to accept these changes.

Finally, this urge to natural succession sometimes simply a lack of interest in what concerns the physical aspect. In some women, the aesthetic is not the priority. They want to be seduced by weapons other than their physical, their intellect, for example.

Keep his white hair and even maintain so is a sign of self-assertion or claim?
Francoise Millet-Bartoli: Accept the passing of time can first meet of aesthetics, particularly in women who maintain their White hair. These women assume as they are and take care of them. They can be seductive in this double approach – of self and others – we spoke earlier.

But in some cases, take his white hair can indeed also be a protest sign. Some stop to dye the hair to 50-60 years old, or even younger sometimes. They then entered a new stage of maturity in self-acceptance. Assuming their white hair, they are freed from the gaze of others to live fully.


Une autre rentrée

Un beau maquillage qui tient toute la journée

Une autre rentrée

Je suis fébrile comme à chaque nouvelle rentrée, depuis plusieurs années,  je ne sais plus pour quelles raisons je me sens si excité. Les manufacturiers ont préparé leurs lancements de produits avec trompettes et fanfares et à grand coup de millions de dollars pour nous séduire et nous en mettre plein la vue. Les plus grandes stars sont devenues des égéries pour les multinationales en quête de profits afin de mousser leurs nouveaux produits. Les nouveautés se succèdent à un rythme fou pour nous emballer. Les grandes marques propulsent à grands coups de millions leur nouveauté pour garder leur part de marché.  À qui servent tous ces lancements de produits? Ces nouveautés? Ne perdons pas de vu les vraies raisons de toutes ses stratégies. Je crois sincèrement que les manufacturiers et multinationales créent un faux besoin et des sous tendances inutiles pour augmenter leurs revenus et vous faire dépenser. Les actionnaires sont en quête de dividendes et de profits. Ils existent des sans scrupules dans cette sphère de la beauté.

Nous sommes à l’ère d’une surconsommation qui peu à peu nous appauvrit et affecte notre planète. Nous vidons la terre de ses matières premières, nous n’avons plus de places pour nos surplus de déchets, ils sont déversés dans nos océans. Nos forêts sont dévastées et anéanties pour améliorer le sort de quelques-uns. Même au-dessus de nos têtes, il est inimaginable de penser que là haut, le ciel peut nous tomber sur la tête en tout temps. Notre chère vieille terre s’essouffle et s’appauvrit au détriment de la recherche de la beauté suprême. Soyons sensibles à notre futur à nos prochaines générations et consommons de façon plus responsable et plus bio.

Le monde de la beauté et spécifiquement celui des produits de beautés, d’esthétiques et du capillaire sont conçus pour nous embellir et nous faire rêver de cette image de soi tant désirée.

Cette course à la beauté à un prix, ne minimisons pas les risques pour notre santé en utilisant des produits de certaines grandes marques qui manipulent des ingrédients souvent de seconds ordres avec des taux de toxicité quelques fois élevés et des niveaux d’intolérance de plus en plus fréquente chez le consommateur. Ces multinationales sont laissées à eux-mêmes, les gouvernements laissent entre leurs mains le soin de fabriquer et d’élaborer leurs études cliniques avec l’aide de chimistes et de spécialistes chercheurs qui sont souvent commanditées et financées dans leurs travaux par les mêmes qui commandent les études.

Maintenant, que nous savons les techniques utilisés des grandes marques, soyons vigilants et il est grand temps de se refaire une beauté intelligemment les filles. On vous aime sur tout vos angles.


Une grossesse sans coloration capillaire

Une grossesse sans coloration capillaire, le coloriste

Les femmes sont de plus en plus conscientes des risques pour la santé de colorer leurs cheveux pendant la grossesse.

Une grossesse sans coloration capillaire

Vous venez d’apprendre la bonne nouvelle: vous êtes enceinte, cette information devrait faire réagir le coloriste qui connait déjà très bien les composantes chimiques des produits qu’il utilise. Un(e)coloriste professionnel(le) consciencieux(eusse) ne devrait plus colorer les cheveux de sa cliente, pendant la grossesse et pendant l’allaitement s’il y a lieu. Il est important d’opter pour Une grossesse sans coloration capillaire.


Vous aimeriez peut-être : cheveux incoiffables la réponse est génétique


De nos jours, il existe des solutions alternatives à une coloration capillaire. Une grossesse sans coloration capillaire c’est possible. On doit éviter tout contact avec le cuir chevelu, je conseille à toutes clientes de lire sur le sujet et ma décision est sans équivoque.Je prends la décision de ne plus colorer ses cheveux sous peine de perdre ma cliente, car il existe des risques pour le foetus et l'embryon. Depuis une vingtaine d’années, j’applique cette philosophie et Dieu sait que j’ai lu sur le sujet et je suis de plus en plus convaincue que c’est la meilleure chose à faire dans la situation. Pour la santé et le bien être de ma cliente, j’ai en tant que professionnel cette obligation d’agir de façon prévoyante et de ne pas mettre la santé des femmes enceintes en danger. Par la suite, après l’accouchement nous en rediscuterons et nous trouverons une solution pour cacher ses quelques petits cheveux blancs indésirables.Une grossesse sans coloration capillaire, le coloriste

Voici une des solutions que je vous propose, si vous avez les cheveux déjà colorés, nous pouvons faire un léger balayage ou simplement des mèches de la couleur de vos cheveux colorés pour atténuer les cheveux blancs. Sans aucun contact de colorant capillaire au cuir chevelu.

Pour les femmes qui se colorent les cheveux à la maison il existe aussi des options intéressantes:

Pour les personnes ayant des cheveux brun clair, gris ou châtain clair, la technique de coloration naturelle sera d’une très grande efficacité. Ces méthodes vous permettront d’avoir des cheveux foncés avec des reflets agréables à voir.


Vous aimeriez peut-être: les risques et dangers des produits colorants


Le café pour colorer vos cheveux 

Lorsque vous avez les cheveux brun clair ou châtain, l’utilisation de café pour colorer vos cheveux fonctionne à merveille. Ce produit joue également un rôle de protecteur pour la kératine des cheveux, qui favorise la pousse en minimisant la chute.

Couvrir ses cheveux gris grâce à la sauge

La sauge est une plante qui vous permettra de lutter contre les cheveux blancs. Vous n’aurez qu’à faire une infusion de 200 grammes de feuilles de cette plante. Il faudra faire bouillir la solution pendant 30 minutes. Couplez ensuite ce mélange avec votre shampooing habituel.

Le cacao pour des reflets naturels chocolat

Le cacao peut également aider à la couverture de vos cheveux gris. Cependant, les effets ne vont se faire voir qu’à long terme. La recette devra être composée de soupe de cacao en poudre et de miel qu’il faudrait appliquer sur les cheveux à sec.

Des cheveux foncés grâce au thé noir

La plante par excellence qui vous permettra d’avoir des cheveux plus foncés, c’est bien entendu le thé noir. Vous devrez vous procurer des feuilles de cet arbre qu’il faudra bouillir. Après 25 minutes sur feu, laissez refroidir pendant 24 h . Cette solution pourra être utilisée après un shampooing.

Source: Coiffure.com


Les enfants et les allergies: la colo serait en cause

les enfants et les allergies: la colo serait en cause,le coloriste

Des chiffres incroyables, et qui mettent une fois de plus en cause les composants de nos produits de coiffure en avant : selon une toute récente étude (publiée le 9 juillet), les allergies des enfants ont doublé ces 20 dernières années, passant de 8% à 16%… En cause : une molécule que l’on retrouve dans la quasi-totalité de nos colorations pour cheveux : le PPD (p-Phénylènediamine). Une substance que l’on retrouve également en grande quantité dans le henné, qui est utilisée pour les tatouages, mais également pour les colorations de cheveux (et qui gagne en part de marché ces dernières années, en se faisant passer pour un produit naturel). Une nouvelle qui n’a pas tardé à faire parler d’elle, et qui a même eu pour conséquence l’interdiction de l’utilisation de la molécule de PPD en Angleterre, sous quelque forme que ce soit.

Vous aimeriez peut-être: Les allergies et les intolérances aux produits chimiques

Car effectivement, la conséquence principale de cette allergie est ennuyeuse : l’apparition d’exéma, une réaction allergique qui se manifeste par l’apparition de petites plaques qui démangent et peuvent faire mal. Et le problème majeur, c’est que les enfants sont de plus en plus nombreux à réagir à ces produits. Si dans les années 90, le nombre d’enfants atteint était « réduit », il a doublé en seulement 20 ans, pour atteindre des niveaux records : 16 enfants sur 100 sont victime de cette allergie au PPD. « Notre étude démontre les actions engagées pour lutter contre les allergies au nickel ont été très satisfaisante, et que celles-ci doivent continuer. En revanche, il est inquiétant de voir que de plus en plus d’enfants développent des allergies au PPD, et ce à cause des colorations pour cheveux et du henné » déclare le docteur Vanessa Smith, responsable de cette étude.
Ces niveaux inquiétants d’allergies sont confirmés par les dermatologues et les allergologues anglais, qui ne voient pas leurs cabinets désemplir. « Les allergies au nickel sont tombées de 33% à 18% en 20 ans. Mais les allergies au PPD sont passées de 8% à 16% sur la même période. Une allergie a été remplacée par une autre, ce qui n’est pas nécessairement mieux » déclare Matthew Gass, président de l’association anglaise des dermatologues.

Source: Meilleur coiffeur

 


Les ongles des mains poussent plus vites

Atlantico : Les ongles des mains pousseraient jusqu’à trois à quatre fois plus vite que les ongles des pieds. A ce jour, le mystère de cette disparité reste entier. Seules des hypothèses ont jusqu’à présent été avancées. Quelles sont-elles ? Comment expliquer l’inexplicabilité de cette différence de croissance ?

Anne Dompmartin : Il existe en effet de plusieurs explications possibles à cette différence de vitesse de pousse.

Une des explications émises concerne la vascularisation très distale du pied, c’est-à-dire le fait qu’il se situe à une extrémité éloignée du tronc. Le sang circule donc moins bien dans cette zone et ralentit la pousse.  Autre explication possible : la différence tissulaire entre les ongles de mains et de pieds.

Enfin, cette différence peut également s’expliquer par l’écosystème local : les pieds sont effectivement beaucoup plus traumatisés que les mains.

Actuellement, seules des hypothèses ont été émises. Rien n’a encore été scientifiquement prouvé.

Rodney Dawber, un dermatologue anglais, aurait émis jusqu’à présent l’hypothèse la plus probable, à savoir que les ongles des mains repoussent plus vite du fait de leur usage quasi quotidien, contrairement à ceux des pieds. Il aurait notamment remarqué qu’étant droitier, les ongles de sa main droite poussaient plus vite que ceux de sa main gauche. Est-ce réellement le cas ?

Cela pourrait être une explication mais je ne suis pas nécessairement d’accord avec elle. On sollicite tout autant les pieds, voire plus étant donné qu’on marche tout de même beaucoup. Cependant, ce qui peut expliquer cette différence de repousse entre la main droite et la main gauche, c’est justement cette vascularisation. La main droite étant plus sollicitée, elle requiert plus de sang et de nerfs.

Finalement à quoi servent les ongles de pieds ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, ils sont très utiles ! Les ongles sont des séquelles embryonnaires, c’est-à-dire d’évolution des espèces. A l’origine, on avait des griffes qui au fur et à mesure se sont modelées pour devenir ces fameux ongles. Aujourd’hui encore, ils servent à griffer, déchirer, etc. Ils permettent également d’attraper des objets de petite taille, de par la contre-pression exercée par rapport à la partie pulpeuse.

De plus, les ongles vont de pair avec la sensibilité, c’est-à-dire que la tablette dure de l’ongle va créer un appui sur le lit unguéal qui, du fait de l’intensité de son innervation et de sa vascularisation, va jouer un rôle dans notre sens du toucher.

Enfin, un ongle est révélateur de l’état de santé de l’individu. Par exemple, lorsque l’on a une forte fièvre, on peut voir des sillons apparaître sur les ongles. Certaines pathologies dermatologiques, comme la perte de cheveux, peuvent aussi avoir des anomalies unguéales associées. Cet effet miroir de l’état de santé s’explique probablement par la microvascularisation de la matrice unguéale.

Finalement, comment pousse un ongle ?

La croissance de l’ongle démarre au niveau de la matrice située sous la cuticule. C’est cette matrice qui produit la kératine, une protéine fibreuse, qui est le principal constituant de l’ongle. Il faut trois à six mois pour renouveler un ongle entier au doigt, douze à dix-huit mois pour l’orteil.

Peut-il arriver qu’un ongle arrête de pousser ?

Tout à fait, il existe certaines pathologies qui ralentissent considérablement, voire cessent la pousse de l’ongle. De plus, l’ongle est un organe fragile. Par conséquent, certains traitements pour ongle peuvent entraîner des lésions importantes qui déstabilisent la pousse de l’ongle. Il peut s’agir de traitements médicaux comme de vernis à ongles.


Les dangers du maquillage permanent

les dangers du maquillage permanent,le coloriste

Se faire tatouer un trait d’eye-liner parfait sur les paupières, l’idée est séduisante mais la décision n’est pas à prendre à la légère. Une récente publication du Conseil Supérieur de la Santé (CSS) nous met en garde contre le maquillage permanent. Selon le rapport, de plus en plus de complications sont signalées, certaines d’entre elles nécessitent d’ailleurs une intervention médicale. 

Les problèmes de santé, qui surviennent à court ou à long terme, peuvent être expliqués par différents facteurs: infection, manière dont le tatouage est réalisé, matériel non stérile, réactions allergiques, effets toxiques provoqués par les encres, etc. « Bien qu’un certain nombre de composants chimiques toxiques, tels que les métaux lourds, aient déjà été interdits dans les encres, il subsiste encore des composants dont la sécurité n’est pas prouvée. Il s’agit principalement des colorants aromatiques, utilisés de plus en plus fréquemment au cours des dernières années, qui peuvent contenir des composants potentiellement cancérogènes ou les libérer par dégradation », peut-on lire dans le rapport.

Plusieurs recommandations à propos des conditions d’hygiène et de la composition du matériel ont déjà été formulées, notamment dans une résolution du Conseil de l’Europe et dans un arrêté royal du 25 novembre 2005. Mais le Conseil Supérieur de la Santé recommande également de lancer une campagne nationale de conscientisation pour informer le public, et en particulier les jeunes, des éventuels risques et inconvénients liés au tatouage.

Vous aimeriez peut-être: 5 faits étonnants sur le fixatif

Celui-ci ne peut pas toujours être enlevé avec succès et des effets secondaires sont possibles. Le CSS demande aussi que les professionnels du tatouage et du maquillage permanent (ainsi que semi-permanent) soient enregistrés et contrôlés de la même manière. Ce n’est actuellement pas le cas. En outre, le secteur devrait être mieux informé et encouragé à ne pas travailler avec des produits d’origine douteuse. Au niveau européen, l’organisme prône une politique harmonisée grâce à une législation commune.

Il n’est pas rare que les individus regrettent leur maquillage permanent, pour des raisons esthétiques ou médicales. D’après les données du CSS, 10 à 20% des personnes concernées se feraient enlever leur tatouage après plusieurs années, souvent au moyen d’un traitement au laser. Mieux vaut donc ne pas se précipiter et choisir un professionnel reconnu et qualifié.

Source: leral.net


5 faits étonnants sur le fixatif

5 faits étonnants sur le fixatif

5 faits étonnants sur le fixatif

Grâce au fixatif, vos cheveux restent bien en place pour la journée. Mais connaissez-vous vraiment ce produit? Découvrez 5 faits étonnants sur le fixatif.

Petite histoire du fixatif

La Deuxième Guerre mondiale aura-t-elle influencée l’histoire du fixatif à cheveux? Peut-être. C’est en 1948 qu’un fabricant d’aérosols a compris que les bombes aérosols servant pour les insecticides durant la guerre pourraient être utiles pour la laque à cheveux. Bon flash! Le produit gagne vite en popularité. On dit qu’en 1964, c’est le produit de beauté le plus vendu; pas étonnant avec les coiffures bien figées de l’époque. Dans les années 1970, ce sont les années creuses du fixatif notamment à cause de la mode des cheveux longs et bien droits. Puis, les ventes reprennent dans les années 1980 avec les fameux toupets crêpés.

Dangereux le fixatif?

Pendant des années, les fixatifs en atomiseur ont contenu des CFC (Méthylene Chloride-Chlorure de Méthylène) qui permettaient une meilleur propulsion de jets. Toutefois, ces CFC endommageaient la couche d’ozone et était cancérigène sur les rats en laboratoire et aujourd’hui classé cancérigène pour l’homme. Les États-Unis ont interdit leur utilisation en 1978. Le Canada et d’autres pays ont décidé de faire pareille par la suite. En 1996, on ne retrouvait plus de CFC dans les fixatifs vendus dans le commerce. Malgré tout, les nouveaux vaporisateurs en jets contiennent encore des composés pouvant être dangereux pour notre santé. C’est pourquoi on conseille de les utiliser prudemment et ne pas inhaler le produit ni en recevoir dans les yeux. Aussi, ces bouteilles présentent un risque d’explosion. On ne les expose pas à la chaleur et on ne les jette pas au recyclage. Le meilleur choix? Le vaporisateur en pompe : plus écolo et moins dangereux.

Naturel

Fabriquez votre propre fixatif naturel en mélangeant une tasse d’eau chaude, 1 ½ cuillère à soupe de sucre et 15 gouttes d’huile essentielle de votre choix. Diluez le sucre dans l’eau et faites refroidir. Versez l’huile essentielle dans un contenant muni d’un vaporisateur et rajoutez l’eau refroidie. Et voilà! En plus, ce fixatif maison sentira bon!

Trucs de pro

On fait tous l’erreur d’appliquer le fixatif trop près des cheveux. On suggère toujours une trentaine de centimètres d’écart entre la bouteille et nos couettes. Pour une meilleure tenue, on suggère d’en appliquer en couches successives, mais jamais de plus en plus proche des cheveux. Pour ne pas « voir » le fixatif sur les cheveux, pensez à secouer la tête pendant la vaporisation.  Pour donner plus de volume à vos cheveux, vaporisez le sous votre crinière en effectuant l’application la tête en bas.


Vous aimeriez peut-être: Nos trousses de maquillage : des nids à bactéries !


Utilités nouvelles pour votre fixatif

Le fixatif à cheveux peut avoir d’autres usages que celui d’embellir notre chevelure. En voici quelques-uns :

  • Chasser les mouches. Un « pouishe » sur une mouche ou une guêpe tenace permet de ralentir sa course. Aucune ne survit à ce produit! Nettoyez ensuite les résidus collants.
  • Enlever une tache de rouge à lèvres. Vaporisez un peu de fixatif sur la tache et laissez agir quelques minutes. Ensuite, en frottant doucement le fixatif et le rouge à lèvres devraient disparaître.
  • Bouquet longue durée. Pour que vos fleurs fraîches restent belles plus longtemps, vaporisez-les rapidement de fixatif.
  • Chics souliers. Pour que vos souliers brillent, appliquez un peu de laque après les avoir cirés.

Enlève les tache de coloration capillaire avant de mettre au lavage


Lisez-aussi: 15 magnifiques tendances colorations cheveux 2017


Source: Sur mon 36


L’ongle sous tout les angles

l'ongle sous tout les angles, le coloriste

Voici l’ongle sous tout les angles, de l’anatomie à sa composition

Anatomie de l’ongle

L’ongle est un organe important pour vos doigts et vos orteils.

L’ongle est un organe composé notamment d’une cuticule et d’une lunule.

Ongle et anatomie : une protection de la peau

L’ongle est situé à l’extrémité de chaque doigt et de chaque orteil : c’est un phanère terminal. Il constitue une couche protectrice supplémentaire pour la peau qui, à cet endroit, est très fine. Il est composé en majeure partie de kératine.

Sur le corps, on en compte donc 20 au total (sauf anomalie).

Composition de l’ongle : lit, corps, bourrelet, matrice, etc.

L’ongle est composé de plusieurs parties :

  • le lit unguéal : épiderme situé sous l’ongle,
  • le corps de l’ongle : partie visible de l’ongle, c’est l’extrémité distale du corps de l’ongle (plus blanche) que l’on va couper régulièrement,
  • le bourrelet unguéal : pli de peau qui entoure l’ongle de chaque côté,
  • la matrice de l’ongle :
    • fabrique la kératine nécessaire à la formation de l’ongle,
    • prend son origine sous l’épiderme visible à la base de l’ongle,
  • la cuticule : bout de peau qui va recouvrir l’ongle à son extrémité (bas),
  • la lunule : partie de couleur blanchâtre, dont la forme se rapproche d’une demi-lune.

L’ongle peut présenter une forme arrondie, une forme plutôt carrée ou rectangulaire. Il est légèrement bombé et présente une couleur transparente ou semi-transparente.

Anatomie de l’ongle : croissance et hygiène

Composé en majeure partie de kératine (protéine fibreuse), l’ongle est l’un des éléments les plus solides du corps humain (surface dure).

L’ongle croît régulièrement, à partir de la matrice.

Les gestes quotidiens (travail, nettoyage, etc.) vont entraîner son usure.

Il est impératif d’avoir une surveillance et une hygiène régulières des ongles, afin d’éviter de développer des pathologies gênantes, voire invalidantes.

Problème à l’ongle : consultation vivement conseillée

Tout changement au niveau des ongles doit pousser à la consultation :

  • modification de couleur,
  • rougeur,
  • douleur plus ou moins importante,
  • démangeaison, etc.

Adressez-vous à votre médecin traitant en première intention, il vous indiquera la conduite à tenir.

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, consulter directement un dermatologue, spécialiste des maladies de l’ongle.

Source: Comprendre choisir


Que vous disent vos ongles

Que vous disent vos ongles,le coloriste

Que vous disent vos ongles?

Ongles qui se dédoublent. La structure de l’ongle se compose de deux couches superposées qui, lorsqu’elles se séparent, occasionnent un dédoublement à l’extrémité de l’ongle. Ce problème, très fréquent, est parfois causé par une trop grande exposition au froid ou à la sécheresse. Dans la majorité des cas toutefois, cela indique que vos ongles sont fragiles et que vous souffrez d’une intolérance à l’humidité excessive et aux produits ménagers (eau de javel, solvants, détergents, etc.). Plus vous les mettrez dans l’eau, plus ils se dédoubleront! Pour y remédier, limitez le contact direct avec l’eau le plus possible et portez des gants de caoutchouc lors de vos travaux d’entretien. Avant de les enfiler, enduisez vos mains et vos ongles de crème hydratante. Vous pouvez aussi tremper vos ongles dans de l’huile d’olive une fois par semaine.

Ongles qui ondulent. Quand les ongles ondulent, c’est que la matrice de l’ongle est atteinte. Des problèmes comme l’eczéma, le psoriasis ou une carence en zinc (contenu dans le poisson, les viandes et les céréales complètes) peuvent en être la cause. Autre possibilité: la présence de mycoses, des champignons microscopiques qui s’introduisent sous l’ongle et le font gondoler. Il faut alors consulter un dermatologue qui précisera la cause exacte du problème et qui proposera le traitement approprié.

Ongles mous. Vos ongles sont tellement mous qu’ils se retournent sans se casser? Cela indique une insuffisance en vitamines B (contenues dans les graines), A et E. Au besoin, trempez vos ongles dans de l’huile d’argan. Vendu au comptoir des produits naturels, ce produit est riche en vitamines A et E et en huiles essentielles. Pensez également à introduire dans votre alimentation un maximum de vitamine B6 (jaune d’œuf et céréales) reconnue pour renforcer les ongles.

Ongles qui cassent facilement. Des ongles qui cassent au moindre coup traduisent une carence en magnésium ou en calcium. Pour remédier à la situation, vous pouvez prendre de la levure de bière ou du germe de blé, soit en capsule, soit sous forme de poudre que vous ajouterez à votre nourriture. Attention aussi aux dissolvants contenant de l’acétonel; ils dessèchent la kératine de l’ongle!

Ongles avec des stries. Si vos ongles se déforment en créant des stries transversales ou des petites crevasses, il peut s’agir d’une inflammation de la racine de l’ongle. Peut-être vos ongles ont-ils été en contact avec des produits chimiques? Cela provoque un traumatisme au niveau du lit de l’ongle, causant une déshydratation importante. Le danger: les ongles peuvent fendre dans le sens de la longueur, ce qui est très douloureux. N’oubliez pas qu’un ongle prend de six à huit mois avant de repousser complètement.

Ongles très pâles. Des ongles très pâles pourraient signifier un début d’anémie. Parlez-en à votre médecin qui, s’il le juge nécessaire, pourra vous prescrire des suppléments de fer. Autre chose importante à noter: l’âge est un facteur qui influence la couleur de l’ongle. En vieillissant, les ongles deviennent plus opaques donnant ainsi l’impression qu’ils sont plus pâles. Vous apercevez une coloration bleutée sur vos ongles? Ce problème pourrait être relié à une mauvaise circulation sanguine.

88d2bf95e7483711e4c0c0e918c5d1b1

Ongles avec des taches blanches. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce problème, comme les mycoses (champignons) ou une carence en fer. Pour augmenter votre apport en fer, mangez plus de légumes verts, de viandes rouges ou du foie de poulet ou de bœuf.

Ongles jaunies. La cigarette et les vernis à ongles peuvent tous deux faire jaunir les ongles. Le vernis est coupable dans votre cas? Passez un bloc polissoir (éponge d’un pouce d’épaisseur) sur la surface de l’ongle ou encore, frottez la moitié d’un citron sur chaque ongle. Quand ils sont tous enduits, trempez-les dans de l’eau chaude et attendez quelques minutes. Le champignon qui affecte l’ongle peut aussi provoquer un aspect jaunâtre.

Vos ongles ne poussent pas? Une consommation de gélatine pourrait vous aider. Optez pour des gélules ou de la poudre de gélatine à ajouter à votre jus de fruits, deux produits vendus en pharmacie, sans ordonnance. On recommande une dose quotidienne de l’un ou de l’autre. Vous devrez toutefois patienter quelques mois avant de constater une amélioration. Avant toute chose, avoir une alimentation équilibrée est la recette gagnante pour avoir de beaux ongles!

Un mot sur la pose des ongles acryliques. Il y a certaines mises en garde! Si vous ne laissez jamais respirer vos ongles, ils finiront par être minces et mous. Des champignons pourraient se former à votre insu entre l’ongle acrylique et votre ongle et conduire à des problèmes de santé. Il faut absolument donner congé à vos ongles pour quelque temps. Alternez: quelques mois d’ongles acryliques et quelques semaines de repos. Vous ne devriez jamais dépasser un an sans un arrêt de quelques semaines. N’enlevez jamais vos ongles acryliques vous-même, laissez ce soin à une professionnelle, sinon vous les endommagerez deux fois plus.

Merci au docteur Gilles Lapointe pour ses précieux conseils.

Source: Bel âge


VOTRE MÉNOPAUSE ET LE MAQUILLAGE

votre ménopause et le maquillage, le coloriste

Rouge à lèvres, crème pour le visage, vernis à ongles

Selon une nouvelle étude, votre ménopause et le maquillage ne ferait pas bon ménage, des produits chimiques utilisés dans le maquillage pourraient accélérer le processus de la ménopause. Notre article : votre ménopause et le maquillage fait le point sur le sujet.

Votre ménopause et le maquillage

Tout le monde à le droit de savoir, des chercheurs de l’Université de Washington à St Louis (Etats-Unis) ont prouvé que des ingrédients chimiques utilisés dans la confection du maquillage pouvaient être responsables du déclenchement précoce de la ménopause. Ils ont analysé les niveaux de 111 composés chimiques pouvant perturber le système endocrinien (comme les phtalates) et être présents dans le sang et l’urine de 31 575 femmes anglaises (1442 étaient ménopausées). Leurs résultats prouvent que les femmes ayant les plus hauts niveaux de produits chimiques ont été ménopausées 2 à 4 ans plus tôt que celles ayant les plus bas. Ils ont identifié 15 produits chimiques comme particulièrement à risque : neuf PCB, trois pesticides, deux phalates et un furane.


Vous aimeriez peut-être: 20 trucs pour un maquillage réussi


 Des produits chimiques « hors de contrôle »

Les cosmétiques ne sont pas les seuls responsables de cette contamination. « L’exposition à de nombreux produits chimiques est hors de notre contrôle, a expliqué le Pr Amber Cooper, auteur principal des recherches. Ils sont aussi dans le sol, l’eau et l’air. » On trouve ces contaminants dans les emballages alimentaires.

Des chercheurs de l’Université de Washington à St Louis (Etats-Unis) ont prouvé que des ingrédients chimiques utilisés dans la confection du maquillage pouvaient être responsables du déclenchement précoce de la ménopause. Ils ont analysé les niveaux de 111 composés chimiques pouvant perturber le système endocrinien (comme les phalates) et être présents dans le sang et l’urine de 31 575 femmes anglaises (1442 étaient ménopausées). Leurs résultats prouvent que les femmes ayant les plus hauts niveaux de produits chimiques ont été ménopausées 2 à 4 ans plus tôt que celles ayant les plus bas. Ils ont identifié 15 produits chimiques comme particulièrement à risque : neuf PCB, trois pesticides, deux phtalates et un furane.

Source: Ladepeche.fr