Le sel dans les shampooings à t-il vraiment son utilité?

En plus de modifier l’onctuosité du shampooing, le Sodium Lauryl Sulfate (SLS) et le Sodium Laureth Sulfate (SLES) sont des substances tensioactives. Ces substances chimiques ont pour propriété de diminuer la tension superficielle de l’eau en lui permettant d’enlever, avec une plus grande efficacité, le gras et les impuretés accumulés sur la peau et les cheveux.

Nous pouvons nous poser la question, le sel dans les shampooings à t-il vraiment son utilité? Le SLS et le SLES sont également des agents extrêmement moussants qui peuvent irriter la peau et les yeux. Le SLS et le SLES sont des tensioactifs agressifs qui, dans le cadre d’une utilisation fréquente, se révèlent nocifs pour la peau et peuvent même endommager le follicule. Les risques susmentionnés sont causés par l’utilisation d’un détergent formulé avec du laurylsulfate, ce qui altère le manteau hydro-acidolipidique de l’épiderme.

Le pH devient alcalin (7-8) et une durée de stabilisation de 4 à 12 heures est nécessaire pour retrouver l’équilibre naturel. De plus, le SLS et le SLES peuvent être absorbés à travers la peau, demeurant dans nos tissus et/ou dans notre sang pendant environ 5 jours. Le degré de toxicité de ces substances dépend des doses absorbées et de la durée de l’absorption.

Lisez l’article d’Isabelle Huot nutritionniste


Une avancée majeure sur la recherche pour traiter la calvitie

Depuis plusieurs décennies des scientifiques tentent de trouver une façon pour faire «repousser» les cheveux perdus.

Certes des médicaments (minoxIdil et finastéride) parviennent plus ou moins efficacement à ralentir leur chute, étude publiée dans le PNAS, des cellules provenant de sept personnes ont été cultivées avec la technique dite de la «goutte pendante» de façon à ce qu’elles s’assemblent en sphère. Glissées entre le derme et l’épiderme de fragments de peau humaine glabre de prépuce, ensuite greffés sur le dos de souris, elles ont provoqué la formation de follicules pileux, une structure de la peau qui produit justement le poil. Les chercheurs ont constaté que dans cinq des sept tests, la greffe a produit de nouveaux follicules pendant au moins six semaines. Une analyse ADN a montré que ces nouveaux follicules pileux étaient bien formés de cellules humaines issues des sept personnes sur qui avaient été prélevées les cellules.

Consultez le bottin greffe capillaire pour trouver un spécialiste

Source: RFI


Les produits colorants risques et dangers pour la santé

les produits colorants risques et dangers pour la santé

En tant que coloristes spécialisés et professionnels, nous devons toujours prendre en considération la condition de santé de la consommatrice.

Les produits colorants risques et dangers pour la santé

Pour cela, nous devons prendre le temps d’effectuer une consultation au préalable. Les conséquences pour la santé sont ambigües même si certains sites européens nous assurent qu’il n’existe aucun danger pour la santé des femmes enceintes ni aucun risque pour le fœtus. Il est très important de nos jours de s’informer et de faire confiance à des spécialistes qualifiés qui sont neutres. Nous vous présentons ce petit article que j’espère sera vous mettre en garde: Les produits colorants risques et dangers pour la santé

Les produits colorants pour cheveux peuvent inquiéter les femmes

Pourtant, d’autres sites très bien informés sur le sujet nous avertissent qu’il existe un risque probable pour la santé. Ils en arrivent alors aux mêmes conclusions que les laboratoires et les agences gouvernementales qui se sont penchés sur l’analyse des produits colorants. D’autre part, les résultats des analyses effectuées par les grandes multinationales peuvent nous laisser perplexes et peuvent être biaisés. Nous devons donc rester vigilants et nous tenir informés sur le sujet.

Votre métier vous demande d’être vigilants et valider le produit

Aujourd’hui, plusieurs compagnies dans notre industrie décident de se lancer en affaire avec leur propre ligne de colorations pour des raisons bien personnelles, le mot d’ordre est la vigilance. Pourquoi ne pas prendre quelques instants et faire votre propre petite recherche pour valider la teneur des ingrédients qui se retrouve dans le produit. Ceci vous donnera une notoriété accrue et vos clientes seront heureuses de voir l’intérêt que vous portez à leur santé. Posez des questions au sujet du produit à votre représentant et quelle analyse a été faites pour arriver à mettre sur le marché ce type de colorant capillaire et quel ont été les résultats.


Vous aimeriez peut-être : 10 coloristes inspirants pour votre prochaine coloration


Prenez votre métier en main

Pour ne pas mettre en péril la santé des consommatrices, nous devons nous poser des questions sur la légitimité des résultats. Pour ma part, en tant que coloriste professionnel, je préconise une approche préventive. Cette approche ne cause de préjudice à personne et ne nuit en aucun cas à l’image d’un coloriste qui se veut professionnel, bien au contraire.

Au cours des prochaines années, nous devrons suivre cette situation de près. Pendant ce temps, je continuerai à ne prendre aucun risque pour la santé de mes consommatrices et je serai vigilant

Sites de références : Santé Canada  – l’Observatoire des Cosmétiques – Food and Drug Administration U.S


Lisez aussi : 5 Trucs pour réussir comme coiffeuse et augmentez vos revenus


Nous sommes là pour vous! InstagramPinterestTwitter