Une révolution pour les hommes chauves

Une révolution pour les hommes chauves, le coloriste

Du nouveau pour camoufler votre calvitie

Une révolution pour les hommes chauves

À Minneapolis, les chauves peuvent tester une nouvelle technique pour masquer leur crâne glabre : le tatouage de cuir chevelu, appelé SMP. Une nouveauté proposée par Good Look Ink qui permet de faire croire à la présence de cheveux. Il s’agit ni plus ni moins de petits tatouages en pointillés. Une révolution pour les hommes chauves! Êtes-vous plus du type fibres ou aiguille?

Problème : il ne peut s’agir que de tous petits cheveux, comme si vous aviez le crâne rasé de près.

Point positif : cette solution est permanente.

Pas besoin de retouche.

[embedyt] http://www.youtube.com/embed?listType=playlist&list=UUhtc6AKyOGwJmxGWa88s3HQ[/embedyt]


Vous aimeriez peut-être: Tout ce qu’il faut savoir sur les hommes et l’épilation


L’opération coûte 5000 dollars, soit moitié moins que des implants capillaires. Good Look Ink propose également des concours sur Facebook pour bénéficier de cette prestation gratuitement.

Voici quelques Avant/Après

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les fibres artificielles

Pour les moins aventureux, une autre solution se propose. Les soins de la gamme Super Million Hair.

Super Million Hair, conçu autant pour les hommes que les femmes, est composé de fibres avec une charge statique leur permettant d’adhérer aux cheveux de l’utilisateur. Grâce aux différentes longueurs, elles s’intègrent parfaitement et discrètement dans la structure de la chevelure. Le résultat est visible aussitôt: les cheveux semblent plus denses et plus épais.

Il suffit d’appliquer les fibres sur les zones à problèmes puis de les fixer avec le vaporisateur spécial.

Le vaporisateur spécial sans parfum a spécialement été conçu pour que les fibres puissent se mélanger de manière optimale aux cheveux.

Par rapport aux vaporisateurs capillaires habituels, il présente un effet hydrofuge et protège ainsi la coiffure du vent et des intempéries. Le vaporisateur fonctionne sans gaz propulseur et garantit ainsi que les fibres restent aux endroits souhaités.

Super Million Hair tient jusqu’au prochain shampoing et même de près, ce produit reste méconnaissable.


Lisez aussi: La hantise des hommes pour les cheveux gris


[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=59iJl9PR7Ho[/embedyt]

Source: GQ Magazine


Scientists identify grey hair gene for first time

Scientists identify grey hair gene for first time, le coloriste

It’s confirmed, gray hair is all about genetic

Scientists identify grey hair gene for first time, a good news for the beauty’s industry and pharmaceutical

A team from the university London College made the discovery that will change the beauty industry. The discovery also helped bind the size of the hair, shape and color. For some time we know the genes that led to baldness and color of your hair. But this discovery goes further, now we know wich gene is responsible for the graying of the hair, shape and density. This gene is the IRF4.

We know that the advent of gray hair is caused by a lack of melanin, with this discovered, scientists can better understand reproduction and storage. The understanding of how IFR4 will bring to market new beauty products to slow the graying process and who knows maybe not be colored gray hair. In their discovery, interesting given the gene that determines that you curl a little, a lot, a lot, the one that influences your PRSS53 crimp.

In addition, they found the gene associated with the shape of the hair and the texture of the beard EDAR gene. The FOXL2 also for texture eyebrows.

One pill a day, keep the grey away

Who’s knows, one day you will take a pill and no more grey hair… if your are curious to know more about this revelation read: Andrew Mc Dougall


You may also like: Interesting new revelation about haircolor


Ce diaporama nécessite JavaScript.

To read the full article

Photo : Album Pinterest 

Source:  the scientists identify the grey gene hair for the first times, lecoloristeAndrew Mc Dougall

 

 

 


Les scientifiques ont résolus l’énigme du cheveu gris

Scientists identify grey hair gene for first time, le coloriste

C’est confirmé, les cheveux gris sont génétiques

Les scientifiques ont résolus l’énigme du cheveu gris, une petite pilule par jour, enlève le gris pour toujours

Une équipe de l’université Collège London a fait cette découverte qui modifiera l’industrie de la beauté. La découverte a aussi permis de lier la grosseur du cheveu, sa forme et sa couleur. Depuis quelque temps nous connaissions les gènes qui conduisaient à la calvitie et la couleur de votre cheveu. Mais cette découverte va plus loin, maintenant nous savons le fonctionnement du grisonnement du cheveu, sa forme et sa densité. Ce gène est le IRF4.

Long cheveux bouclés - Long curly hair:
Pinterest

Nous savions que l’avènement du cheveu gris est causé par un manque de mélanine.  Aujourd’hui les scientifiques comprennent mieux sa reproduction et son entreposage. La compréhension du fonctionnement de IFR4 permettra de mettre en marché des nouveaux produits de beauté pour ralentir le processus du grisonnement et qui sait peut-être ne plus se colorer .les cheveux gris. Dans leur découverte, une donnée intéressante : le gène qui détermine que vous friser, un peu, beaucoup, énormément, le PRSS53 celui qui influence la forme de votre boucle.

En plus, ils ont trouvé le gène associé à la forme du cheveu et à la texture de la barbe EDAR.  Le FOXL2 aussi pour la texture des sourcils.

Les scientifiques savent depuis longtemps que les gènes déterminent la couleur de nos cheveux – et que lorsque les cheveux deviennent gris, c’est en partie dû à la génétique et en partie parce que nos cellules produisent de moins en moins de mélanine avec l’âge. Une nouvelle étude révèle toutefois que les scientifiques ont identifié précisément le gène qui fait grisonner – et cela pourra peut-être les aider à savoir comment prévenir les cheveux gris.

« Nous connaissons déjà plusieurs gènes impliqués dans la calvitie et dans la coloration des cheveux, mais c’est la première fois qu’un gène des cheveux gris a été identifié chez les humains, en plus d’autres gènes qui influencent la forme des cheveux et la densité », a soutenu l’un des auteurs de l’étude Kaustubh Adhikari de l’université College London.

Alors que des facteurs comme le tabagisme et des déficiences en vitamines peuvent créer des cheveux gris prématurément, les chercheurs savent maintenant que l’hérédité joue un rôle important.


Vous aimeriez peut-être : les 50 nuances de gris


L’étude, publiée dans le journal Nature Communications, s’est penchée sur 6000 échantillons venant de femmes et d’hommes latino-américains avec des ancêtres européens, autochtones et africains. L’analyse de génome a aidé à identifier le gène IRF4, qui était par le passé associé à la couleur de cheveux, mais c’est aujourd’hui considéré comme un contrôleur du grisonnement. Il jouerait un rôle dans la régulation de la mélanine, qui donne de la couleur aux cheveux, à la peau et aux yeux. Si vous avez de la difficulté à accepter vos cheveux gris et passez à travers plus de teintures que vous ne devriez, la découverte pourrait vous amener de bonnes nouvelles. Identifier le gène, disent-ils, pourrait potentiellement aider les scientifiques à découvrir comme prévenir ou ralentir la prolifération des cheveux gris dans le futur.

« Ces découvertes ont des applications cosmétiques et légales alors que nous augmentons notre connaissance de l’influence des gènes sur notre physique », assure Adhikari.

Des gènes donnant des informations sur la texture des cheveux en plus de gènes sur la densité de la barbe et des sourcils ont été découverts.

Si vous avez déjà les cheveux gris, il est important de prendre soin de vos cheveux moins pigmentés. Avec l’âge, la texture de nos cheveux devient naturellement sèche, alors il est primordial de ne pas lésiner sur une routine capillaire soigneuse. Et si vous avez une chevelure prématurément grise, faites attention à votre santé pour vous assurer de ne pas avoir un problème de thyroïde ou certaines déficiences en vitamines.


Lisez : le clonage des cheveux à nos portes


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire l’article original 

Source: Andrew Mc Dougall

Photos : Album Pinterest

Source : Huffington Post


1ere Convention Nationale sur la chute de cheveux à Paris

1ere Convention Nationale sur la chute de cheveux à Paris

Organisée par le groupe Cosmecare, la 1ère édition de la Convention Nationale aura lieu les 17 & 18 janvier 2016 à Paris.

Cette convention sera l’occasion pour les professionnels du secteur de découvrir les solutions médicales, et non médicales, actuellement disponibles sur le marché afin de répondre au mieux aux attentes de chaque personne sur cette problématique. La 1ere Convention Nationale sur la chute de cheveux à Paris. Elle regroupera des acteurs de plusieurs pays : France, Belgique, Canada et Suisse.


Vous aimeriez peut-être: une avancé majeure sur la greffe de cheveu


1ere Convention Nationale sur la chute de cheveux à Paris

Au programme de ces deux journées, des interventions de spécialistes, des démonstration techniques et artistiques ainsi que de nombreux ateliers pour rencontrer les acteurs du secteur. Parmi les propositions, de nouvelles solutions capillaires pour les hommes permettent de répondre aux besoins actuels des consommateurs. Egalement des Workshows pour découvrir les innovations produits et les dernières tendances pour réaliser des coiffages exceptionnels sur des chevelures. Démonstrations techniques et artistiques sur des modèles femmes. Quelles sont les solutions médicales pour homme et femme avec la participation de médecins spécialisés dans l’alopécie et la greffe de cheveux féminine et masculine. Présentation des traitements actuels : PRP, traitement du stress par hypnose. Conférence exclusive sur les dernières techniques de transplantation capillaire pour homme et femme.

Un programme complet pour avoir une vision complète de l’offre actuelle permettant de répondre à tous les besoins dans ce domaine.


Lisez-aussi: Le groupe de cosmétiques Estée Lauder achète Too faced


SAVIEZ-VOUS QUE: Vos cheveux ont les moyens de vous faire parler. En les observant de très près, on peut savoir tout ce qui a circulé dans votre sang dernièrement. Oui oui, même ce petit joint de l’été dernier, mauvaise fille.

Source: Estetica.fr

Suivez-nous sur Instagram

Suivez-nous sur Pinterest

Le Coloriste


Tout ce qu’il faut savoir sur les hommes et l’épilation

Tout ce qu'il faut savoir sur les hommes et l'épilation, lecoloriste

Dans cet article, nous allons aborder un sujet encore parfois tabou et toujours sensible : l’épilation masculine.

Tout ce qu’il faut savoir sur les hommes et l’épilation

Une petite précision avant de rentrer dans le vif du sujet : même si vous n’aimez pas les hommes qui s’épilent ou qui laissent leurs poils, vous ne devez pas les juger. Ce n’est pas parce qu’une personne est poilue qu’elle est sale. À l’inverse, ce n’est pas parce qu’un homme s’épile qu’il doit renoncer à sa virilité. Bref, messieurs, faites ce que vous aimez ! De toutes les façons, il y aura toujours des gens pour vous critiquer. Pour vous les femmes voici tout ce qu’il faut savoir sur les hommes et l’épilation.

Qu’est-ce qui motive les hommes à s’épiler ?

Alors, quand on parle de l’épilation masculine ça peut être le torse, le dos, les aisselles, le visage ou le pubis. Voici les chiffres d’une enquête sur ce qui motive les hommes à s’épiler :
– 35 % des hommes s’épilent pour des raisons esthétiques ;
– 15 % le font pour des activités physiques ;
– 13 % pour des raisons hygiéniques (en effet, les poils gardent les batteries et ont tendances à favoriser l’apparition des odeurs) ;
– 6 % pour des complexes ;
– 68 % sont prêts à s’épiler le torse ou le dos pour faire plaisir à leur moitié ;

Enfin, voici une dernière donnée qui va vous mettre la puce à l’oreille : sachez que 91 % des femmes préfèrent les hommes peu ou pas poilus.

Tout ce qu'il faut savoir sur les hommes et l'épilation,lecoloriste

Les différentes techniques d’épilation masculine

Elles varient évidemment en fonction de la zone à épiler. Pour le visage et les sourcils, vous pouvez utiliser la pince à épiler. Pour les oreilles et le nez, vous pouvez utiliser une tondeuse spéciale dotée d’un bout pointu permettant de saisir facilement le poil.


Vous aimeriez peut-être: la chute de cheveux vous touche


Pour le reste du corps, vous pouvez utiliser l’une des sept techniques suivantes :

1- Le rasoir : il est rapide et facile à utiliser, mais les poils repoussent très vite et deviennent plus durs et plus noirs.
2- L’épilateur électrique : facile à utiliser, il permet une repousse du poil après trois semaines. Cependant, son usage est plus long, plus bruyant et plus douloureux.
3- La tondeuse : c’est l’une des techniques les plus utilisées par les hommes. Idéal pour les zones sensibles, elle est rapide et facile à utiliser. Toutefois, les poils repoussent très vite.
4- La crème ou le gel épilatoire : simple à utiliser, il permet une repousse du poil de 4 à 6 jours. Cependant, l’odeur est désagréable et vous pouvez avoir des allergies.
5- La cire : c’est la méthode la plus efficace qui permet une repousse du poil après plusieurs semaines. Plus onéreuse et plus douloureuse, elle peut aussi entraîner des rougeurs et des petits boutons.
6- Le disque à épiler : très économique et facile à utiliser, il permet une repousse du poil après deux semaines. Cependant, c’est très long à utiliser sur les zones étendues et l’usage peut entraîner des rougeurs (la preuve dans la vidéo ci-dessous !).
7- L’épilation définitive au laser ou à la lumière pulsée : plus coûteuse, cette méthode s’adresse aux personnes qui souhaitent se débarrasser définitivement de leurs poils. Si vous êtes dans le cas, adressez-vous aux spécialistes.

Source: Au masculin


La chute de cheveux vous touche

la chute de cheveux vous touche, lecoloriste

79 % des Français touchés par la chute de cheveux

La chute de cheveux vous touche

Si la chute de cheveux vous touche, il existe toujours des options, par contre les femmes et les jeunes sont de plus en préocupé par la chute de cheveux. Une étude menée par l’Ifop et Norgil, réseau d’instituts d’expertise capillaire, révèle qu’en 25 ans, la part de Français concernés par la chute de cheveux a augmenté de 32 %. Alors que l’image et l’apparence occupent une place de plus en plus importante au quotidien, la chute de cheveux est devenue un réel phénomène de société, d’autant que les plus concernés ne sont plus seulement les hommes, mais également les femmes et les jeunes.

Cette étude Ifop a été réalisée par un questionnaire auto-administré en ligne, du 15 au 17 décembre 2014, auprès d’un échantillon de 1005 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus.

UNE AUGMENTATION SIGNIFICATIVE EN L’ESPACE D’UNE GÉNÉRATION

Aujourd’hui, 79 % de la population française déclare perdre des cheveux et avoir des problèmes capillaires (toutes alopécies prises en compte y compris la calvitie). En 25 ans, la part de Français n’étant pas déjà atteints de calvitie mais concernés par la chute de cheveux est passée de 44 % en 1990 à 76 % en 2014, soit une augmentation préoccupante de 32 points en l’espace d’une génération.


Vous aimeriez peut-être: Une avancée majeur 


LES FEMMES ATTEINTES PAR LA CHUTE DES CHEVEUX

Les femmes apparaissent plus sujettes à la chute de cheveux, 93 % des femmes de moins de 35 ans déclarent perdre leurs cheveux, cette proportion reste stable, autour de 80 %, après 35 ans. Seuls 16 % des femmes déclarent ne pas perdre leurs cheveux du tout.
Inquiète, plus d’une femme sur deux est angoissée par sa perte de cheveux. Effet générationnel, les plus jeunes d’entre elles, qui sont les plus touchées, se montrent plus sensibles à l’égard de ce phénomène.

[embedyt]http://www.youtube.com/watch?v=W_Nc8cUW7x0[/embedyt]

LES MOINS DE 35 ANS TOUCHÉS PAR LA PERTE DES CHEVEUX

Phénomène grandissant, les jeunes sont davantage touchés par la chute de cheveux qu’avant et sont plus d’un sur deux à s’en inquiéter. En effet, 83 % des moins de 35 ans disent perdre leurs cheveux, 80 % d’entre eux ayant entre 18 et 24 ans.

UNE PRÉOCCUPATION FORTE POUR TOUS LES FRANÇAIS

La chute de cheveux apparaît aussi considérablement préoccupante quand elle n’est pas effective. En effet, interrogés sur leur attitude vis-à-vis d’une hypothétique importante perte de leurs cheveux, 62 % des Français actuellement peu ou pas sujet déclarent qu’ils en seraient inquiets, dont 81 % âgés de moins de 35 ans.

« Nous vivons dans une société dédiée à l’image, la mode, « le corps parfait » ! Le cheveu est devenu bien plus qu’un accessoire de beauté. Les femmes et les plus jeunes observent davantage leur chevelure. S’occuper de ses cheveux, soigner son apparence, c’est aider à sa propre insertion dans le milieu social, lutter contre les ségrégations, en particulier celle de l’âge, mais également développer une image plus positive de soi. Beaucoup ont tendance à maltraiter leurs cheveux ! Victimes de la consommation, ils se laissent influencer par les nouveautés en matière de coloration, décoloration, lissage… qui ne cessent d’augmenter et sont aujourd’hui accessibles à tous. C’est pourquoi, le plus souvent, par méconnaissance, les femmes et les plus jeunes utilisent des produits sans en maitriser l’usage. Résultat, ils sont victimes de fausses chutes de cheveux. Et oui, le cheveu victime de la mode est constamment persécuté ! Les vraies chutes de cheveux, chez l’homme comme chez la femme, peuvent être causées par d’autres pathologies, comme une carence en vitamines B, en fer, ou en protéines. Elles peuvent être aussi tout simplement d’origine génétique, ou liées à un traitement médical. Le stress, la pollution, les hormones ou encore les saisons sont d’autres causes de perte de cheveux qui sont en général transitoires », explique Martine Leclerc, experte capillaire Norgil.


Suivez-nous sur : FacebookInstagramPinterest


Source: Le laboratoire des cosmétiques


Mes premiers cheveux blancs

N’ai-je pas rêvé? Mes premiers cheveux blancs

Je ne m’y attendais pas aussi rapidement! En effet, je n’avais que 23 ans. Les souvenirs de mes premiers cheveux blancs, ce sont ceux de mon père, du temps de son vivant. Ma mère avait pour habitude de lui couper les cheveux, comme une routine que l’on ne peut effacer. Cela se passait toujours les samedis soir après le souper, pendant que nous autres, les enfants, prenions notre bain avant d’aller dormir. Mon père disait : « l’eau chaude les fatigue, ils vont s’endormir vite ».

Je me souviens du rituel effectué lors de chaque séance de coupe : ma mère prenait d’abord bien soin d’étendre une serviette sur les épaules de mon père. Elle sortait ensuite son peigne bleu à longue tige, aussi longue que les lames des couteaux des plus grands chefs. Son peigne, elle l’utilisait lors de chaque rituel de coupe du samedi soir. Grâce à sa grande dextérité et avec la force de l’habitude, elle réussissait presque qu’à tout coup à sillonner une raie élégante sur le côté gauche de la fragile tête de mon père. Mon père n’était pas celui que la nature avait beaucoup favorisé côté capillaire (pilosité). Il aimait toutefois se faire couper les cheveux par sa femme. Selon ses dires, elle avait les mains pleines de chaleur. Je pense qu’il aimait beaucoup sentir la douceur de ses mains lorsqu’elles descendaient le long de sa nuque. Ma mère réussissait sans trop d’effort à le porter dans un état de semi-conscience, où il semblait reposer dans les bras de Morphée… le temps de quelques secondes. Avec les années, nous avions fini par donner un nom à la stratégie de ma mère : le coup de l’assommoir.


Vous aimeriez peut-être : mes cheveux sont-ils gris ou blancs?


Les cheveux de mon père étaient plus visibles à l’arrière de sa tête qu’à l’avant : la calvitie avait commencé son œuvre assez tôt dans son cas. Du brun assez foncé à l’origine, la couleur grise avait graduellement étendu son emprise.  Dans mes souvenirs de jeune fille, je me rappelle que la calvitie avait gagné sur le blanchiment de ses cheveux. On pourrait dire que le poivre et sel l’avait finalement rattrapé.

C’est tout ce dont je me souviens concernant les cheveux blancs de mon père, car à peine quelques années plus tard, il fut atteint d’une maladie rare du foie et il perdit tous ses cheveux sous l’effet des traitements médicaux.

Je me souviens de ma mère lors de l’enterrement de mon père : ses cheveux étaient entièrement blancs. À l’époque, je n’avais pas remarqué à quel point le processus avait été fulgurant. J’ai fini par comprendre que durant la maladie de mon père, ma mère avait mis fin à ses séances de coloration avec sa coiffeuse. Ses centres d’intérêt avaient probablement changé.

Aujourd’hui, avec mes quarante ans et mes cheveux presque tous blancs, je suis fière d’avoir hérité de la belle chevelure blanche de maman.

Mes cheveux sont-ils gris ou blancs?


Une avancée majeure sur la recherche pour traiter la calvitie

Depuis plusieurs décennies des scientifiques tentent de trouver une façon pour faire «repousser» les cheveux perdus.

Certes des médicaments (minoxIdil et finastéride) parviennent plus ou moins efficacement à ralentir leur chute, étude publiée dans le PNAS, des cellules provenant de sept personnes ont été cultivées avec la technique dite de la «goutte pendante» de façon à ce qu’elles s’assemblent en sphère. Glissées entre le derme et l’épiderme de fragments de peau humaine glabre de prépuce, ensuite greffés sur le dos de souris, elles ont provoqué la formation de follicules pileux, une structure de la peau qui produit justement le poil. Les chercheurs ont constaté que dans cinq des sept tests, la greffe a produit de nouveaux follicules pendant au moins six semaines. Une analyse ADN a montré que ces nouveaux follicules pileux étaient bien formés de cellules humaines issues des sept personnes sur qui avaient été prélevées les cellules.

Consultez le bottin greffe capillaire pour trouver un spécialiste

Source: RFI