Le déo un irritant pour la peau?

Le déo un irritant pour la peau, lecoloriste

Les risques et les dangers pour la santé de l’humain sont des éléments que vous devriez prendre en considération lors de votre prochain achat de déo ou de votre mousse coiffante.

Les déodorants et les antisudorifiques vendus en magasin sont approuvés par Santé Canada, mais plusieurs consommateurs se retrouvent avec des rougeurs et des boursouflures dans la région des aisselles. D’autres ne réussissent pas à trouver un produit qui masque leurs odeurs. La Presse s’est penchée sur ces problèmes délicats qui touchent particulièrement la clientèle masculine.

de Samuel Larochelle

Le déo un irritant pour la peau !

En raison de la transpiration et de la moiteur, les aisselles sont l’une des parties du corps qui contiennent le plus de bactéries par centimètre carré: sur la peau, sous la peau (à l’intérieur des glandes sudorales) et dans les follicules pileux, soit la cavité dans laquelle le poil prend naissance.

Ces bactéries sont responsables des mauvaises odeurs. «Celles qui habitent les aisselles détruisent les huiles de la peau, ce qui crée des parfums peu agréables, explique le dermatologue Alfred Balbul. La sueur fraîche elle-même n’a aucune odeur perceptible, en théorie.» La transpiration et ses effets varient selon les parties du corps, les types de bactérie, l’âge de l’être humain, son alimentation et son sexe. «En général, les hommes transpirent plus que les femmes, en raison de leurs hormones. Plus ils suent, plus il se crée des bactéries et plus il y a des chances qu’ils atteignent un stade de mauvaise odeur», résume Kim Blanchette, pharmacienne chez Brunet à Amos. Les hommes qui s’inquiètent de leur niveau de sudation et des effluves qu’ils dégagent ont souvent tendance à mettre trop d’antisudorifique, ce qui pourrait être l’une des causes de leurs irritations. «Certains se beurrent le dessous de bras comme si c’était des fesses de bébé, illustre la pharmacienne. S’ils y allaient plus mollo sur le bâton, ça leur donnerait une chance. Quand on a des rougeurs après l’application, il faut en mettre moins ou arrêter.» Effectivement le déo un irritant pour la peau !


Vous aimeriez peut-être: pourquoi les femmes préfèrent les colorations offerts en pharmacie


Produits chimiques pointés du doigt

Les frottements répétés avec la peau et les vêtements causent également des irritations. Mais les principaux responsables des réactions cutanées se trouvent parmi les ingrédients des antisudorifiques: parfums, parabène, alcool, sels d’aluminium. «Le chlorure d’aluminium et le chlorure de zirconium sont des molécules efficaces dans les antisudorifiques, mais ils demeurent des produits chimiques qui agressent la peau, explique la pharmacienne. Naturellement, les gens à la peau sensible réagiront davantage.»

Aux consommateurs qui envisagent d’utiliser des produits hypoallergènes, qui coûtent souvent plus cher, le Dr Balbul suggère d’abord de faire des tests. «C’est très difficile de déterminer quel ingrédient nous fait réagir, mais ça vaut la peine de rencontrer un dermatologue pour faire des dépistages cutanés, dit-il. Le parabène cause peu de problèmes. Le parfum, parfois. Mais la plupart des réactions sont générées par les sels d’aluminium.»

Les odeurs qui persistent…

Certaines personnes transpirent en raison du stress, mais ne suent pas une goutte en faisant deux heures de sport intense. D’autres ont le sentiment d’évacuer des «litres» d’eau et de ne jamais venir à bout de leurs odeurs. «Une personne peut avoir une odeur plus sévère parce que les bactéries de ses aisselles sont différentes, note le dermatologue. L’alimentation joue aussi un grand rôle. Spécialement quand on mange des asperges, du brocoli, des oignons, de l’ail et des mets épicés.»

Il existe aussi des gens qui essaient quantité de déodorants commerciaux, sans jamais trouver celui qui fera disparaître leurs odeurs.

C’était le cas du conjoint de Lucie Martel. «Il sentait un peu mauvais en sortant de la douche, se souvient-elle. Il réglait le problème avec du déo, mais une heure plus tard, les mauvaises odeurs revenaient. Ça l’énervait beaucoup. Il prenait trois ou quatre douches par jour durant l’été.»

Le jour où une collègue lui a parlé d’un déodorant naturel qui fait des merveilles, elle a décidé de le reproduire à la maison pour sauver des sous. Résultat: le problème de son conjoint s’est réglé. «Même s’il travaille fort physiquement toute la journée et qu’il transpire beaucoup, il ne sent plus! Il est vraiment très content!»

Les ingrédients du produit sont simples à trouver: de l’huile de coco aux propriétés antibactériennes, du bicarbonate de soude en petite quantité pour enlever les odeurs et de la farine d’amarante pour l’absorption. La mixture est très rapide à faire. Peu à peu, les autres membres de sa famille ont adopté le produit.

La pharmacienne Kim Blanchette met toutefois en garde quiconque voudrait produire un antisudorifique à la maison. «Il faut savoir mélanger les produits chimiques, faire attention au niveau d’aluminium, à la stabilité et à la conservation des produits», dit-elle.

Elle ajoute qu’il est très difficile de connaître le niveau d’absorption des produits par la peau, même si ceux-ci ne sont pas appliqués sur une grande surface. «Je ne dis pas de voir tout comme un danger, mais tout ce qu’on se met sur la peau peut être absorbé jusque dans la circulation sanguine. Il faut être très prudent.»

Quels produits acheter?

Suggestions de Jenny Ha, gérante d’une galerie beauté dans un Pharmaprix de Montréal. «Je recommande souvent aux clients qui ont la peau sensible d’utiliser les produits Crystal: ils sont faits de minéraux naturels, d’eau, de potassium et de cellulose. La marque Tom’s, qui ne contient pas de fragrance artificielle, de parabène ou d’aluminium. Ou quelques produits Vichy, un peu plus chers, qui n’ont aucun ingrédient problématique.

Impact du rasage

La gestion du poil peut parfois s’avérer problématique. «Les gens qui conservent leurs poils aux aisselles limitent de beaucoup l’absorption des sels d’aluminium, souligne Kim Blanchette. À l’inverse, c’est plus risqué d’appliquer un antisudorifique ou un déo sur une peau fraîchement rasée, qui vient de subir une agression.» Le dermatologue Alfred Balbul abonde. «Je conseille aux gens de ne pas appliquer du déo tout de suite après le rasage. Idéalement, ils devraient attendre environ 12 heures ou jusqu’au lendemain matin.»

Voici nos commentaires

Comme vous savez dans cet univers du cosmétique ou certains sans scrupules ne respecte pas les règles en matière d’éthique et ou les normes en santé humaine.  Nous sommes solicités par des milliers de produits de cosmétique qui se retrouvent sur nos tablettes provenant des États-Unis, Mexique et d’ailleurs. Nous devons faire un choix parmi cette jungle afin de trouver notre perle rare.

Plusieurs usent de stratégie marketing même illégale pour produire à moindre cout avec des produits de piètre qualité avec les mêmes propriétés que l’original. Certains charlatans se servent de la naïveté des gens pour raconter toutes sortes d’histoires. La prudence et la vigilance sont primordiales, nous avons le droit d’être craintifs. Nous avons un devoir de nous informer avec qui nous faisons affaire, de dénoncer les entreprises fautives.

Source: La Presse


Nouveauté la protéine de cheveux vend la mèche

nouveauté la protéine de cheveux vend la mèche, le coloriste

S’il vous arrivait un jour de commettre un crime, il se pourrait bien que ce soit un de vos cheveux qui vende la mèche aux enquêteurs.

Nouveauté la protéine de cheveux vend la mèche

Une étude publiée mercredi 7 septembre 2016 par des chercheurs américains du Laboratoire National Lawrence Livermore (LLNL), indique que l’analyse des protéines contenues dans le cheveu pourrait bientôt venir compléter le profilage ADN, et ainsi être utilisée dans les domaines médico-légaux et archéologiques. La méthode peut surprendre, mais elle n’a pourtant rien de capillotracté : les protéines résistent mieux aux dégradations que l’ADN, et possèdent des spécificités d’origine propres à chaque individu.


Vous aimeriez peut-être: Les scientifiques ont résolus l’énigme du cheveu gris


Une combinaison propre à chacun

C’est le scénario classique de tout mauvais téléfilm policier : l’imprudent criminel a laissé, quelque part aux environs de sa victime, des brins d’ADN qui serviront à le confondre. Le profilage ADN est fréquemment utilisé par les médecins légistes (mais aussi en archéologie) car l’ADN est unique à chacun. Toutefois, des processus biologiques, environnementaux ou chimiques entraînent sa dégradation et peuvent parfois le rendre inutilisable. Par contraste, les protéines ont tendance à être plus stables dans le temps que l’ADN, et présentent également des particularités qui nous sont propres. Preuve de la longévité de cette méthode : les chercheurs ont ainsi été capables de profiler les protéines de cheveux bioarchéologiques de six individus âgés jusqu’à 250 ans.

Autre avantage, “le profilage ADN requiert d’utiliser la racine du cheveu,comme nous le confirme Steve Wampler, principal auteur de l’étude. [Pour l’analyse des protéines,] nous n’avons besoin que de la tige, qui contient des restes de cellules qui n’ont plus leur ADN, mais sur lesquelles on trouve encore une grande quantité de protéines”.  Pour déterminer si des traces capillaires peuvent être utilisées dans le domaine médico-légal, les chercheurs ont minutieusement étudié des échantillons de cheveux de 76 individus, ce qui leur a permis de distinguer 185 marqueurs qui différencient les protéines entre elles. Ils estiment qu’une étude plus vaste pourrait permettre d’identifier jusqu’à 1 000 de ces marqueurs, dont la combinaison est unique à chaque individu.

Une personne sur un million

Les nucléotides sont les éléments de base de l’ADN, et codent pour les acides aminés qui composent à leur tour les protéines. Les variations génétiques des nucléotides se traduisent donc par différentes formes (polymorphismes) des acides aminés. L’étude de ce polymorphisme des acides aminés permet d’établir un profil génétique unique, grâce auquel on peut différencier plusieurs individus. Pour l’instant, les chercheurs estiment pouvoir parvenir à identifier un individu sur un groupe d’environ un million de personnes. Mais ils ont bon espoir qu’en continuant l’étude du protéome des cheveux (l’ensemble des protéines exprimées dans une cellule ou groupe de cellules), ils puissent prochainement distinguer avec certitude un individu du reste de la population.  D’après Steve Wampler, cette méthode a “le potentiel d’être plus rapide et moins chère” que le profilage ADN, bien que cette dernière méthode “peut également être améliorée”.  “Nous cherchons des marqueurs que nous héritons de nos parents”, continue le chercheur. Donc il est fort probable que n’importe quel type de poil puisse être utilisé, comme par exemple les poils des bras – les personnes chauves ne sont donc pas à l’abri des investigations. Difficile, de nos jours, de ne plus laisser de traces. Il y a de quoi s’arracher les cheveux – mais il ne faut alors pas oublier de les récupérer après.

Source: Divine.ca

Photo: Passeportsanté.net


Biocoiff et ses colorations bios

biocoiff et ses colorations bios,lecoloriste

Vous allez craquer pour Biocoiff et ses colorations 100% bio que ce soit: pour cacher vos cheveux blancs, changer de tête, faire des mèches tout le monde y trouvera son bonheur.

Confiez sans soucis  vos cheveux aux mains expertes de ces coiffeurs. Vous n’aurez plus à craindre les démangeaisons et autres réactions plus ou moins allergiques causées par les produits chimiques. Biocoiff vous propose des colorations végétales réalisées sur place et propre à chaque client, peu importe le rendu souhaité: une couleur soutenue, des reflets ou changer totalement de style.

Voici comment se déroule l’approche

La séance commence par un dialogue, véritable diagnostique, afin de connaitre  la couleur qui vous correspond (Avez-vous déjà fait des colorations? Quels produits utilisés vous?…) sans oublier la question cruciale: Que voulez-vous? Confortablement installée une tasse de café ou de thé à portée de main. Vous répondez à ces questions, avant de choisir la nuance qui vous conviendra le mieux.

Patience. Voici la qualité que vous devrez posséder pour réaliser une coloration chez Biocoiff comme chez beaucoup. Prévoyez au minimum deux heures pour que l’on prenne bien soin de vous et de vos cheveux.


Vous aimeriez peut-être: le cheveux, source de bien-être


Chez Biocoiff, tout commence par un shampooing aux orties afin de préparer vos cheveux, puis un masque à l’argile pour détoxiner vos cheveux de tous produits chimiques ou autres. Puis vient le tour de la coloration, il vous faudra patienter sous un sèche-cheveux le temps qu’elle prenne, puis retour au schéma classique.

Attention, il vous faudra attendre 3 jours avant de pouvoir laver vos cheveux.  Comme on peut s’y attendre une partie de la couleur colore l’eau de votre douche lors du premier shampooing et aussi lors du suivant, mais le résultat est là pour votre plus grande joie, le rendu est des plus naturels.


Lisez: Cosmebio répond à 10 questions sur le cosmétique bio


Dans l’éventualité où vous ne pouvez pas vous déplacer ou pour continuer votre coloration chez vous, Biocoiff propose des box à se faire livrer ou à retirer en magasin.

Le prix de ce salon de coiffure assez élevé ne pourra certainement pas convenir à tous les budgets, mais c’est malheureusement souvent le cas avec les colorations. Vous serez au moins sûr avec ce salon des produits utilisés.

Assumez votre style et brillez de mille reflets grâce aux colorations 100% bio.

Source: Coiffbio

 


Cosmebio répond à 10 questions sur le cosmétique bio

cosmebio répond à 10 questions sur le cosmétique bio, le coloriste

Dans son tout nouveau rapport développement durable 2015, COSMEBIO®, l’association professionnelle de cosmétique écologique et biologique, Cosmebio répond à 10 questions sur le cosmétique bio et y répond.  COSMEBIO® est l’association professionnelle de la cosmétique naturelle, écologique et biologique.
L’association fédère l’ensemble des acteurs de la filière et regroupe près de 400 adhérents à ce jour en France et à l’international. Depuis 2002, COSMEBIO® œuvre en faveur du développement d’une cosmétique naturelle et écologique basée sur des produits issus de l’agriculture biologique et de la chimie verte.

1)   « La Cosmétique Bio sent mauvais »
Les fragrances intégrées dans les formules Bio sont naturelles donc différentes des odeurs de synthèse. Certaines, qui n’existent pas dans la nature ne peuvent être utilisées ainsi que les fixateurs de parfum dont l’origine est chimique. Pour autant, les odeurs des produits COSMEBIO® (fleurs de Tiaré, Karité, parfums fruités, etc.) sont tout aussi sensuelles que celles de la cosmétique traditionnelle.

2)   « Elle est moins efficace »
Les cosmétiques Bio contiennent 30 à 40% d’actifs là où la cosmétique conventionnelle n’en contient souvent que 1 à 2%.

3)   « Elle provoque plus d’allergies »
La cosmétique Bio contient moins de produits de synthèse et est considérée comme moins allergisante.

4)   « Elle ne contient que peu d’ingrédients Bio »
Au moins 95% des ingrédients d’origine végétale contenus dans les formules de nos membres doivent être issus de l’Agriculture Biologique. Il s’agit du même niveau d’exigence que pour les labels Bio alimentaires.

5)   « Elle n’est pas meilleure pour la santé »
De nombreux ingrédients dangereux pour la santé et/ou pour l’environnement comme les silicones, les parabènes ou les paraffines sont bannis des cosmétiques Bio.


 

Vous aimeriez peut-être: Le bio nous monte à la tête


 

6)   « Elle se conserve moins bien »
Les cosmétiques Bio sont soumis aux mêmes tests pour valider l’efficacité de leur conservation que ceux de la cosmétique traditionnelle et les conservateurs utilisés font l’objet d’un contrôle tout particulier.

7)   « Ses textures ne sont pas agréables »
Les choses ont changé !Dorénavant, les textures sont veloutées, agréables, pénètrent facilement la peau et ne collent pas. Les couleurs des crèmes ont également évolué vers une palette de blancs plus en accord avec la douceur et la sensualité des cosmétiques.

8)   Elle est plus chère que la cosmétique conventionnelle »
La cosmétique Bio offre une gamme de prix aussi variée que celle de la cosmétique conventionnelle, avec des marques très abordables et des marques très haut de gamme.

9)   « Ses packagings sont dépassés »
S’il est vrai qu’à ses débuts la cosmétique Bio a fait du packaging un objectif secondaire,les membres de COSMEBIO® réalisent maintenant des packagings séduisants et modernes, tout en restant recyclés et éthiques.

10)         « Elle est réservée aux baba-cool »
La cosmétique Bio n’est pas réservée à une partie de la population. La preuve, aujourd’hui même les stars se mettent au Bio : Jessica Alba a créé sa boutique en ligne de produits cosmétiques biologiques et écologiques tandis que l’émission « Danse Avec les Stars » utilise le maquillage de la marque Couleur Caramel, labellisée COSMEBIO®.

Plus d’infos sur : http://www.cosmebio.org/


Une grossesse sans coloration capillaire

Une grossesse sans coloration capillaire, le coloriste

Les femmes sont de plus en plus conscientes des risques pour la santé de colorer leurs cheveux pendant la grossesse.

Une grossesse sans coloration capillaire

Vous venez d’apprendre la bonne nouvelle: vous êtes enceinte, cette information devrait faire réagir le coloriste qui connait déjà très bien les composantes chimiques des produits qu’il utilise. Un(e)coloriste professionnel(le) consciencieux(eusse) ne devrait plus colorer les cheveux de sa cliente, pendant la grossesse et pendant l’allaitement s’il y a lieu. Il est important d’opter pour Une grossesse sans coloration capillaire.


Vous aimeriez peut-être : cheveux incoiffables la réponse est génétique


De nos jours, il existe des solutions alternatives à une coloration capillaire. Une grossesse sans coloration capillaire c’est possible. On doit éviter tout contact avec le cuir chevelu, je conseille à toutes clientes de lire sur le sujet et ma décision est sans équivoque.Je prends la décision de ne plus colorer ses cheveux sous peine de perdre ma cliente, car il existe des risques pour le foetus et l’embryon. Depuis une vingtaine d’années, j’applique cette philosophie et Dieu sait que j’ai lu sur le sujet et je suis de plus en plus convaincue que c’est la meilleure chose à faire dans la situation. Pour la santé et le bien être de ma cliente, j’ai en tant que professionnel cette obligation d’agir de façon prévoyante et de ne pas mettre la santé des femmes enceintes en danger. Par la suite, après l’accouchement nous en rediscuterons et nous trouverons une solution pour cacher ses quelques petits cheveux blancs indésirables.Une grossesse sans coloration capillaire, le coloriste

Voici une des solutions que je vous propose, si vous avez les cheveux déjà colorés, nous pouvons faire un léger balayage ou simplement des mèches de la couleur de vos cheveux colorés pour atténuer les cheveux blancs. Sans aucun contact de colorant capillaire au cuir chevelu.

Pour les femmes qui se colorent les cheveux à la maison il existe aussi des options intéressantes:

Pour les personnes ayant des cheveux brun clair, gris ou châtain clair, la technique de coloration naturelle sera d’une très grande efficacité. Ces méthodes vous permettront d’avoir des cheveux foncés avec des reflets agréables à voir.


Vous aimeriez peut-être: les risques et dangers des produits colorants


Le café pour colorer vos cheveux 

Lorsque vous avez les cheveux brun clair ou châtain, l’utilisation de café pour colorer vos cheveux fonctionne à merveille. Ce produit joue également un rôle de protecteur pour la kératine des cheveux, qui favorise la pousse en minimisant la chute.

Couvrir ses cheveux gris grâce à la sauge

La sauge est une plante qui vous permettra de lutter contre les cheveux blancs. Vous n’aurez qu’à faire une infusion de 200 grammes de feuilles de cette plante. Il faudra faire bouillir la solution pendant 30 minutes. Couplez ensuite ce mélange avec votre shampooing habituel.

Le cacao pour des reflets naturels chocolat

Le cacao peut également aider à la couverture de vos cheveux gris. Cependant, les effets ne vont se faire voir qu’à long terme. La recette devra être composée de soupe de cacao en poudre et de miel qu’il faudrait appliquer sur les cheveux à sec.

Des cheveux foncés grâce au thé noir

La plante par excellence qui vous permettra d’avoir des cheveux plus foncés, c’est bien entendu le thé noir. Vous devrez vous procurer des feuilles de cet arbre qu’il faudra bouillir. Après 25 minutes sur feu, laissez refroidir pendant 24 h . Cette solution pourra être utilisée après un shampooing.

Source: Coiffure.com


Les ongles des mains poussent plus vites

Atlantico : Les ongles des mains pousseraient jusqu’à trois à quatre fois plus vite que les ongles des pieds. A ce jour, le mystère de cette disparité reste entier. Seules des hypothèses ont jusqu’à présent été avancées. Quelles sont-elles ? Comment expliquer l’inexplicabilité de cette différence de croissance ?

Anne Dompmartin : Il existe en effet de plusieurs explications possibles à cette différence de vitesse de pousse.

Une des explications émises concerne la vascularisation très distale du pied, c’est-à-dire le fait qu’il se situe à une extrémité éloignée du tronc. Le sang circule donc moins bien dans cette zone et ralentit la pousse.  Autre explication possible : la différence tissulaire entre les ongles de mains et de pieds.

Enfin, cette différence peut également s’expliquer par l’écosystème local : les pieds sont effectivement beaucoup plus traumatisés que les mains.

Actuellement, seules des hypothèses ont été émises. Rien n’a encore été scientifiquement prouvé.

Rodney Dawber, un dermatologue anglais, aurait émis jusqu’à présent l’hypothèse la plus probable, à savoir que les ongles des mains repoussent plus vite du fait de leur usage quasi quotidien, contrairement à ceux des pieds. Il aurait notamment remarqué qu’étant droitier, les ongles de sa main droite poussaient plus vite que ceux de sa main gauche. Est-ce réellement le cas ?

Cela pourrait être une explication mais je ne suis pas nécessairement d’accord avec elle. On sollicite tout autant les pieds, voire plus étant donné qu’on marche tout de même beaucoup. Cependant, ce qui peut expliquer cette différence de repousse entre la main droite et la main gauche, c’est justement cette vascularisation. La main droite étant plus sollicitée, elle requiert plus de sang et de nerfs.

Finalement à quoi servent les ongles de pieds ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, ils sont très utiles ! Les ongles sont des séquelles embryonnaires, c’est-à-dire d’évolution des espèces. A l’origine, on avait des griffes qui au fur et à mesure se sont modelées pour devenir ces fameux ongles. Aujourd’hui encore, ils servent à griffer, déchirer, etc. Ils permettent également d’attraper des objets de petite taille, de par la contre-pression exercée par rapport à la partie pulpeuse.

De plus, les ongles vont de pair avec la sensibilité, c’est-à-dire que la tablette dure de l’ongle va créer un appui sur le lit unguéal qui, du fait de l’intensité de son innervation et de sa vascularisation, va jouer un rôle dans notre sens du toucher.

Enfin, un ongle est révélateur de l’état de santé de l’individu. Par exemple, lorsque l’on a une forte fièvre, on peut voir des sillons apparaître sur les ongles. Certaines pathologies dermatologiques, comme la perte de cheveux, peuvent aussi avoir des anomalies unguéales associées. Cet effet miroir de l’état de santé s’explique probablement par la microvascularisation de la matrice unguéale.

Finalement, comment pousse un ongle ?

La croissance de l’ongle démarre au niveau de la matrice située sous la cuticule. C’est cette matrice qui produit la kératine, une protéine fibreuse, qui est le principal constituant de l’ongle. Il faut trois à six mois pour renouveler un ongle entier au doigt, douze à dix-huit mois pour l’orteil.

Peut-il arriver qu’un ongle arrête de pousser ?

Tout à fait, il existe certaines pathologies qui ralentissent considérablement, voire cessent la pousse de l’ongle. De plus, l’ongle est un organe fragile. Par conséquent, certains traitements pour ongle peuvent entraîner des lésions importantes qui déstabilisent la pousse de l’ongle. Il peut s’agir de traitements médicaux comme de vernis à ongles.


Que vous disent vos ongles

Que vous disent vos ongles,le coloriste

Que vous disent vos ongles?

Ongles qui se dédoublent. La structure de l’ongle se compose de deux couches superposées qui, lorsqu’elles se séparent, occasionnent un dédoublement à l’extrémité de l’ongle. Ce problème, très fréquent, est parfois causé par une trop grande exposition au froid ou à la sécheresse. Dans la majorité des cas toutefois, cela indique que vos ongles sont fragiles et que vous souffrez d’une intolérance à l’humidité excessive et aux produits ménagers (eau de javel, solvants, détergents, etc.). Plus vous les mettrez dans l’eau, plus ils se dédoubleront! Pour y remédier, limitez le contact direct avec l’eau le plus possible et portez des gants de caoutchouc lors de vos travaux d’entretien. Avant de les enfiler, enduisez vos mains et vos ongles de crème hydratante. Vous pouvez aussi tremper vos ongles dans de l’huile d’olive une fois par semaine.

Ongles qui ondulent. Quand les ongles ondulent, c’est que la matrice de l’ongle est atteinte. Des problèmes comme l’eczéma, le psoriasis ou une carence en zinc (contenu dans le poisson, les viandes et les céréales complètes) peuvent en être la cause. Autre possibilité: la présence de mycoses, des champignons microscopiques qui s’introduisent sous l’ongle et le font gondoler. Il faut alors consulter un dermatologue qui précisera la cause exacte du problème et qui proposera le traitement approprié.

Ongles mous. Vos ongles sont tellement mous qu’ils se retournent sans se casser? Cela indique une insuffisance en vitamines B (contenues dans les graines), A et E. Au besoin, trempez vos ongles dans de l’huile d’argan. Vendu au comptoir des produits naturels, ce produit est riche en vitamines A et E et en huiles essentielles. Pensez également à introduire dans votre alimentation un maximum de vitamine B6 (jaune d’œuf et céréales) reconnue pour renforcer les ongles.

Ongles qui cassent facilement. Des ongles qui cassent au moindre coup traduisent une carence en magnésium ou en calcium. Pour remédier à la situation, vous pouvez prendre de la levure de bière ou du germe de blé, soit en capsule, soit sous forme de poudre que vous ajouterez à votre nourriture. Attention aussi aux dissolvants contenant de l’acétonel; ils dessèchent la kératine de l’ongle!

Ongles avec des stries. Si vos ongles se déforment en créant des stries transversales ou des petites crevasses, il peut s’agir d’une inflammation de la racine de l’ongle. Peut-être vos ongles ont-ils été en contact avec des produits chimiques? Cela provoque un traumatisme au niveau du lit de l’ongle, causant une déshydratation importante. Le danger: les ongles peuvent fendre dans le sens de la longueur, ce qui est très douloureux. N’oubliez pas qu’un ongle prend de six à huit mois avant de repousser complètement.

Ongles très pâles. Des ongles très pâles pourraient signifier un début d’anémie. Parlez-en à votre médecin qui, s’il le juge nécessaire, pourra vous prescrire des suppléments de fer. Autre chose importante à noter: l’âge est un facteur qui influence la couleur de l’ongle. En vieillissant, les ongles deviennent plus opaques donnant ainsi l’impression qu’ils sont plus pâles. Vous apercevez une coloration bleutée sur vos ongles? Ce problème pourrait être relié à une mauvaise circulation sanguine.

88d2bf95e7483711e4c0c0e918c5d1b1

Ongles avec des taches blanches. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce problème, comme les mycoses (champignons) ou une carence en fer. Pour augmenter votre apport en fer, mangez plus de légumes verts, de viandes rouges ou du foie de poulet ou de bœuf.

Ongles jaunies. La cigarette et les vernis à ongles peuvent tous deux faire jaunir les ongles. Le vernis est coupable dans votre cas? Passez un bloc polissoir (éponge d’un pouce d’épaisseur) sur la surface de l’ongle ou encore, frottez la moitié d’un citron sur chaque ongle. Quand ils sont tous enduits, trempez-les dans de l’eau chaude et attendez quelques minutes. Le champignon qui affecte l’ongle peut aussi provoquer un aspect jaunâtre.

Vos ongles ne poussent pas? Une consommation de gélatine pourrait vous aider. Optez pour des gélules ou de la poudre de gélatine à ajouter à votre jus de fruits, deux produits vendus en pharmacie, sans ordonnance. On recommande une dose quotidienne de l’un ou de l’autre. Vous devrez toutefois patienter quelques mois avant de constater une amélioration. Avant toute chose, avoir une alimentation équilibrée est la recette gagnante pour avoir de beaux ongles!

Un mot sur la pose des ongles acryliques. Il y a certaines mises en garde! Si vous ne laissez jamais respirer vos ongles, ils finiront par être minces et mous. Des champignons pourraient se former à votre insu entre l’ongle acrylique et votre ongle et conduire à des problèmes de santé. Il faut absolument donner congé à vos ongles pour quelque temps. Alternez: quelques mois d’ongles acryliques et quelques semaines de repos. Vous ne devriez jamais dépasser un an sans un arrêt de quelques semaines. N’enlevez jamais vos ongles acryliques vous-même, laissez ce soin à une professionnelle, sinon vous les endommagerez deux fois plus.

Merci au docteur Gilles Lapointe pour ses précieux conseils.

Source: Bel âge


VOTRE MÉNOPAUSE ET LE MAQUILLAGE

votre ménopause et le maquillage, le coloriste

Rouge à lèvres, crème pour le visage, vernis à ongles

Selon une nouvelle étude, votre ménopause et le maquillage ne ferait pas bon ménage, des produits chimiques utilisés dans le maquillage pourraient accélérer le processus de la ménopause. Notre article : votre ménopause et le maquillage fait le point sur le sujet.

Votre ménopause et le maquillage

Tout le monde à le droit de savoir, des chercheurs de l’Université de Washington à St Louis (Etats-Unis) ont prouvé que des ingrédients chimiques utilisés dans la confection du maquillage pouvaient être responsables du déclenchement précoce de la ménopause. Ils ont analysé les niveaux de 111 composés chimiques pouvant perturber le système endocrinien (comme les phtalates) et être présents dans le sang et l’urine de 31 575 femmes anglaises (1442 étaient ménopausées). Leurs résultats prouvent que les femmes ayant les plus hauts niveaux de produits chimiques ont été ménopausées 2 à 4 ans plus tôt que celles ayant les plus bas. Ils ont identifié 15 produits chimiques comme particulièrement à risque : neuf PCB, trois pesticides, deux phalates et un furane.


Vous aimeriez peut-être: 20 trucs pour un maquillage réussi


 Des produits chimiques « hors de contrôle »

Les cosmétiques ne sont pas les seuls responsables de cette contamination. « L’exposition à de nombreux produits chimiques est hors de notre contrôle, a expliqué le Pr Amber Cooper, auteur principal des recherches. Ils sont aussi dans le sol, l’eau et l’air. » On trouve ces contaminants dans les emballages alimentaires.

Des chercheurs de l’Université de Washington à St Louis (Etats-Unis) ont prouvé que des ingrédients chimiques utilisés dans la confection du maquillage pouvaient être responsables du déclenchement précoce de la ménopause. Ils ont analysé les niveaux de 111 composés chimiques pouvant perturber le système endocrinien (comme les phalates) et être présents dans le sang et l’urine de 31 575 femmes anglaises (1442 étaient ménopausées). Leurs résultats prouvent que les femmes ayant les plus hauts niveaux de produits chimiques ont été ménopausées 2 à 4 ans plus tôt que celles ayant les plus bas. Ils ont identifié 15 produits chimiques comme particulièrement à risque : neuf PCB, trois pesticides, deux phtalates et un furane.

Source: Ladepeche.fr


La coloration de cheveu pendant la grossesse

La coloration de cheveu pendant la grossesse, le coloriste

Beaucoup de femmes ont l’habitude de se colorer les cheveux et se demandent si elles peuvent continuer à le faire au cours de leur grossesse

La coloration de cheveu pendant la grossesse

La coloration de cheveu pendant la grossesse. Dois-ton se rassurez?  Il n’y a pas de contre-indications à colorer vos cheveux au cours de votre grossesse selon les manufacturiers, d’autant plus si les colorations ne contiennent pas d’ammoniaque. Nous savons que certaines colorations contiennent encore aujourd’hui de l’ammoniaque.

Cependant, il est vivement conseillé d’avertir votre coiffeur que vous êtes enceinte car il devra peut-être adapter les produits, les dosages et aussi ses techniques en fonction de votre grossesse.

Il se peut également que vos cheveux ne réagissent pas tout à fait de la même manière que d’habitude, du fait de votre grossesse. Vos cheveux étant malgré tout influencés par votre état, pensez à modifier l’utilisation de la coloration capillaire sur votre tête.


Vous aimeriez peut-être : le déodorisant un irritant pour la peau


Enceinte : évitez la coloration

Certains shampoings colorants contiennent des solvants et des colorants potentiellement nuisibles pour votre futur bébé. C’est pourquoi il est souvent conseillé d’éviter de se colorer les cheveux entre autres pendant le premier trimestre de la grossesse.

Par la suite, évitez les produits de coloration « maison » qui contiennent du formaldéhyde (ou de l’aldéhyde formique) et demandez plutôt à votre coiffeur de vous faire une coloration sans ammoniaque.
Mieux encore : adoptez la coloration végétale 100% bio.

Optez plutôt pour des mèches, balayage, effet de couleur, les techniques utilisés lors de ces trois techniques sont idéales, car nous n’appliquons aucun colorant capillaire au cuir chevelu. Les risques et les dangers son éliminés.  Les récentes études souvent demandés par les multinationales même ne sont pas objectives et peuvent que m’entionner une partie de la conclusion des études.

Votre coloriste vous conseillera certainement de façon judicieuse, demandez-lui donc son avis à ce sujet.


Suivez-nous sur : Facebook InstagramPinterest


Source: Top Santé

Article similaire: Coloration risques et dangers pour la santé


La trichologie

La trichologie est une science qui permet d’identifier et de traiter diverses affections et infections véhiculées par le système pileux.

C’est un peu comme la dermatologie, mais pour le cuir chevelu. Aujourd’hui la trichologie se caractérise par une approche axée sur la prévention des maladies et le maintien de la santé des cheveux et du cuir cheveu.

À cet égard, la biochimie des plantes et les recherches sur les propriétés bénéfiques des huiles essentielles et des extraits de plantes jouent un rôle capital. La trichologie ne propose aucun traitement miracle pour les problèmes d’origine héréditaire, mais de nombreuses affections peuvent connaître un cheminement positif grâce à des soins d’hygiène appropriés avec des  produits 100% naturels.