Une avancée majeure sur la recherche pour traiter la calvitie

Depuis plusieurs décennies des scientifiques tentent de trouver une façon pour faire «repousser» les cheveux perdus.

Certes des médicaments (minoxIdil et finastéride) parviennent plus ou moins efficacement à ralentir leur chute, étude publiée dans le PNAS, des cellules provenant de sept personnes ont été cultivées avec la technique dite de la «goutte pendante» de façon à ce qu’elles s’assemblent en sphère. Glissées entre le derme et l’épiderme de fragments de peau humaine glabre de prépuce, ensuite greffés sur le dos de souris, elles ont provoqué la formation de follicules pileux, une structure de la peau qui produit justement le poil. Les chercheurs ont constaté que dans cinq des sept tests, la greffe a produit de nouveaux follicules pendant au moins six semaines. Une analyse ADN a montré que ces nouveaux follicules pileux étaient bien formés de cellules humaines issues des sept personnes sur qui avaient été prélevées les cellules.

Consultez le bottin greffe capillaire pour trouver un spécialiste

Source: RFI