Alerte rousse pour elles

À qui va le roux? lecoloriste

Est-ce la faute au changement climatique? il existe une alerte rousse pour elles.

Le réchauffement atmosphérique pourrait finir par affecter la mutation du gène responsable de la rousseur. Seulement 1 à 2 % de la population dans le monde est roux.

Les roux sont rares et pourraient bien le devenir encore plus dans les années à venir. Alistair Moffat, directeur du Galashiels-based Scotlands DNA (une entreprise privée qui séquence l’ADN de particuliers contre finance afin de repérer des risques de maladies génétiques) prédit la disparition prochaine des taches de rousseur et des cheveux carotte en raison du changement climatique.

Vous aimeriez peut-être: Le roux le plus de la saison

Alistair Moffat prend l’exemple de l’Ecosse où le temps nuageux est bien adapté au phototype des roux. Eh bien avec le réchauffement climatique, la météo va devenir de plus en plus chaude et les Ecossais n’auront plus besoin d’avoir une peau blanche et des cheveux roux adaptés au temps. C’est une mutation d’un gène qui donne les cheveux roux et la peau si pâle et si sensible à la lumière. Cette mutation génétique rend l’ADN des cellules alors plus vulnérables au cancer de la peau et au cancer.

Mais avec le changement de temps, les roux n’auront plus besoin de s’adapter au climat, beaucoup plus ensoleillé, en Irlande, en Ecosse. L’évolution génétique pourrait alors disparaître … et les roux virer au brun ?

roux 114

Il faut sauver le gène de la rousseur « Je pense que si les personnes sont rousses parce qu’elles n’ont pas assez de soleil et qu’elles doivent prendre leur dose de vitamine D, explique le Dr Moffat, cité par The Independent. Si le temps devient moins nuageux et plus ensoleillé, alors il y aura moins de gens qui porteront le gène de la rousseur ».

En Ecosse, on estime que 13 % de la population est « officiellement » rousse et que 40 % des Ecossais possèdent le gène de la rousseur. Le changement climatique pourrait donc s’accompagner d’un bouleversement majeur avec la disparition progressive des roux. Mais nous ne serons pas là pour assister à cette évolution. « Cela pourrait prendre des centaines d’années ». Attention toutefois,

lire la suite sur Top Santé.com