METTEZ VOS CHEVEUX DE L’AVANT AVEC RENÉ FURTERER

METTEZ VOS CHEVEUX DE L'AVANT AVEC RENÉ FURTERER, lecoloriste

Protéger et sublimer vos cheveux avec des soins capillaires à base d’huiles essentielle

 Traitez bien vos cheveux même à la maison

Parure de beauté intemporelle, classique ou tendance, pour toutes et à tout âge, la coloration métamorphose la chevelure au quotidien. Comme vous savez, plus de 2-3 des femmes se colorent les cheveux selon une étude française. La coloration capillaire est un véritable mode d’expression, la coloration se pense plus que jamais au gré de ses humeurs, de ses envies et de la mode. Mais profondément fragilisés après les techniques, les cheveux ont un intense besoin de soin. Des soins traitants très différent selon la technique appliquée, coloration, décoloration, balayage ou mèchés.


Vous aimeriez peut-être : comment cacher mes cheveux blancs


Des soins cheveux orientés vers la santé du capillaire 

RENÉ FURTERER n’est pas un nouveau venu dans l’élaboration des soins capillaires, depuis 1957 RENÉ FURTERER élabore des soins personnalisés d’exception, à base d’huiles essentielles et d’extraits de plantes.

La gamme de produits en soin capillaire René Furterer propose deux rituels sur mesure

Le rituel éclatant : Le premier spécifiquement pour les cheveux colorés.  À base d’extrait naturel d’Okara et l’extrait naturel d’Hamamélis

Le rituel lumière :  Le deuxième conçu pour les cheveux méchés, balayés, décolorés. À base d’extrait naturel d’Okara et l’extrait naturel de miel pour les cheveux méchés, décolorés et méchés.

 


BEST PRODUCTS FIGHT HAIR LOSS

Best Products Fight Hair Loss, lecoloriste

THE MOST IMPORTANT LIST OF PRODUCTS TO FIGHT YOUR BALDNESS

Find the right product fight hair loss

There are numerous hair loss treatments available. Patients often take a combination of the above products to maximize hair retention and growth. Selecting the right treatments, though, is critical for both patient health and treatment effectiveness. Consulting with a hair restoration specialist offers several advantages when selecting treatments. Read before using the side effect of the best products fight hair loss.

Tops Products that Fight Hair Loss

Propecia (finasteride) was the first pill approved by the FDA to grow hair. Patients will primarily use it to stabilize hair loss. About 8 in 10 people maintain their current hair; 1 in 10 will experience reduced hair loss, and another 1 in 10 will see no results.

Topical finasteride is still an uncommon treatment option but research indicates it delivers superior results with significantly less side effects. Formulas vary by source, so patients should expect results will vary too. Contact us to learn more about where to obtain this treatment.

Avodart (dutasteride) works in a similar way to Propecia, though it blocks both types of 5 alpha-reductase. Yet to be approved by the FDA for hair loss, the product does show promise in re-growing hair. Adovart tends to last longer for hair loss but also results in lengthier side effects.


Read this: new retention hair solutions


Rogaine (minoxidil) can be very effective, but it is also messy and oily. Clinical studies indicate that around 40% of men begin regrowing hair after prolonged use. Forhair recommends that patients use the 5% variety as it affects more people and encourages better results.

Nizoral shampoo is available as a 1% solution over the counter and 2% by prescription. It is effective as Rogaine in treating hair loss. Additionally, its properties also decrease the inflammation of hair follicles -a common effect of pattern baldness. Patients typically shampoo it into their hair for 5 to 10 minutes before rinsing.

Revivogen shampoo also claims to reverse thinning hair. Our experience is that it does not offer any clinical advantage nor to do anything positive for the consumer. The product claims to inhibit the 5AR enzymes but lacks the consistency of finasteride.

Saw Palmetto extract reduces your body’s DHT production and, as a result, may reduce hair loss. A small percentage even begins regrowing some hair. One study indicates that saw palmetto is also similar to finasteride: taking the extract regularly is effective as reducing the prostate size as 5mg of finasteride. However, there are currently no studies that clinically contrasts the extract’s and Propecia’s effectiveness for hair loss.

Zinc is an essential vitamin for healthy hair. A deficiency in the mineral can lead to hair loss and dullness. In fact, some research shows that zinc deficiency is worse than testosterone-derived DHT, a major facet of pattern baldness for both sexes.

Hair Cycle products are perfect for hair maintenance, growth, and post-procedure recovery. The hair care line includes a wealth of natural ingredients, including DHT inhibitors and antioxidants, that promote excellent hair. Hair Cycle also has a number of products, including shampoo, conditioner, and hair styling products. Those that undergo hair restoration procedures will also want to use the Post Surgical Gel and/or Hair Transplant Kit.

Deltacrin WNT is an exciting new product that stimulates hair growth and density. A principle signaling system within the epidermis, WNT is crucial for developing and maintaining hair follicles. Effective for men and women, patients can take Deltacrin WNT along with 5-ARIs and DHT inhibitors like Propecia and Rogaine.

WNT Act is the first available treatment that enables patients to topically activate WNT channels. It is also among the first treatments equally effective for both males and females. Those that apply it enjoy a 7% increase in hair density and 10% increase in hair diameter within 60 days.


Read more: Scientist identify gene for grey hair


Outpatient Treatment Options for Hair Restoration

Self-administered hair loss treatments are plentiful and, usually, effective. While such products can work, however, new outpatient treatments are pushing the bar further. Three are particularly noteworthy.

  • ACell -ACell is a cellular matrix treatment that stimulates stem cells to hasten recovery, if injected in the scalp, by activating dormant follicular stem cells.
  • CRP -A treatment derived from the patient’s own blood, CRP contains growth factors and cytokines that stimulates follicular stem cells.
  • Stem Cell Therapy -An emerging treatment that uses the patient’s follicle stem cells to generate unprecedented results.

Good to Know about your Hairloss

Effective standalone, these treatments also complement each other. ACell prolongs the effects of CRP, for instance, while Stem Cell Therapy can increase hair count that then CRP effects. Each is also ideal for post-procedure recovery. They particularly augment Forhair’s innovative Cole Isolation Technique (CIT®). The only version of Follicular Unit Extraction (FUE) to leave stem cell remnants, CIT® offers a chance for donor areas to regenerate follicles. Undergoing ACell, CRP, or Stem Cell Therapy with CIT® significantly increases follicular recovery in donor areas, hair growth, and thickness. As part of a transplant or treatments unto themselves, CRP, ACell, and Stem Cell Therapy show marked results for patients. Those less viable for transplants particularly benefit from these options.

Forhair is actively researching improvements to these treatments. CRP, for instance, results from removing unnecessary biological matter from PRP treatments. This considerably increases each dose’s amount of growth factors. In turn, this encourages even more stimulation of stem cells for faster growth, thicker growth.

Conclusion: Picking the Right Hair Loss Treatments

  • Efficacy -A hair loss treatment’s effectiveness depends on both the patient’s hair loss type and several other factors -even only 8 in 10 men taking Propecia will retain their current hair
  • Side Effects -Just as with a hair loss treatment’s effectiveness, side effects depend on the person
  • Conjunction -Some hair loss treatments complement each other while others do not.

To resolve your Calvity

At Forhair we know what hair loss products are effective. Expect us to thoroughly consider your goals and health. Further, we never recommend hair loss treatments that can hurt our patients -no hair restoration specialist should. Instead, we aim to recommend hair restoration treatments that best fit your individual needs and characteristics. For instance, it is common for patients to both undergo CRP+ACell and take Propecia. Contact us today for a consultation that includes hair treatment recommendations to maximize your hair retention and density.


NEW HAIR RETENTION TREATMENTS 2019

New Hair Retention Treatments in 2019, lecoloriste

Never live your life without find your hair retention treatments

New Hair Retention Treatments in 2019

A number of products are available that claim to encourage Hair Retention Treatments in 2019. Effectiveness, however, ranges a great deal and varies by individual. Confusing matters even more, ingredients commonly accepted as safe do not require testing and receive minimum scrutiny from the FDA; their only concern regarding supplements using generic ingredients, typically, are manufacturing standards.

Viable take-home treatments that statedly focus on hair retention have been around for three decades. Further, many natural supplements and generic ingredients can encourage hair restoration; check out our Treatments & Products page for a list of different options. While new products and, occasionally, new specialized ingredients crop up, the treatments doctors recommend have not changed much in 30 years. How these treatments are most effectively applied, though, is changing.


Choose your right hair retention treatments in 2019

Topical vs. Oral Options :  make the right choice Wich one?

First available in 1988, the hair retention treatments start with Minodixil was first packaged as a shampoo. Finasteride, meanwhile, was approved for treating hair loss in 1997 and was first packaged as an oral supplement. In preceding decades many patients would use both as scientists and doctors conducted clinical studies on effectiveness and side effects.

Now incredibly prevalent, most who combat hair loss know if minoxidil, finasteride, or a combination of the two is effective for them. What they may not be aware of, however, is that continued research into these treatments has revealed that delivery method makes all the difference…and that both finasteride’s and minoxidil’s initial delivery methods were not the most effective.

Oral Minodixil is Proving More Effective

Part of minoxidil’s problem is due to additives. Originally, minoxidil shampoo treatments also contained propylene glycol; a chemical closely related to propylene glycol. Some people are more sensitive than others, leading to skin sensitivity and rashes. New options, though, developed that do not contain ethylene glycol and patients who had to avoid minoxidil could use these new formulas. Some patients, however, will find that minoxidil options that use propylene glycol are more effective.

Regardless, many specialists find that oral minoxidil is actually more effective. Be warned, however, that it can lead to side effects that patients find unpleasant. These include headaches and heart palpitations, though patients often find these side-effects stop as they adapt to the treatment.

Further patients should note that minoxidil is far safer for females than finasteride, either as an oral treatment or 2% concentration in shampoo. Doctors often recommend that females receive tests before using the treatment, however, to ensure any side effects do not impact hormone levels or skin health.


Read this: a new market with the 50 shades of grey


Topical Finasteride is Proving More Effective

Finasteride, meanwhile, is proving vastly more effective as a topical solution. New research shows radical improvements over oral options. 1% or 2% solutions are the safest and most effective. The entire formula matters, however, so patients should be aware that finasteride shampoos will range in effectiveness. One common, and recommended, ingredient of finasteride shampoos is actually minoxidil as they complement each other in topical applications. If taking oral minoxidil already, though, make sure to talk with a specialist before also incorporating finasteride/minoxidil shampoo.

Finasteride/minoxidil shampoos predominantly come as either a white paste or a solution. Unlike pure minoxidil shampoos, finasteride/minoxidil shampoos are far and away less oily as they do not use propylene glycol as an ingredient.

Other Treatments for 2019: WNT Act and Gam Nigel

Finasteride and minodixil aside, new options are also proving effective. Of particular note is WNT Act Act. A topical spray, WNT Act is one of the first treatments that make use of methyl vanillate. This all-natural ingredient helps encourage WNT production, signaling chemicals necessary for initiating and maintaining hair grown, as well as stymies the hair loss androgen DKK1. Further, WNT Act and other topical solutions that include methyl vanillate are absolutely compatible with both finasteride and minoxidil.

Many shampoo brands have options that claim to encourage hair retention too. Most make use of natural ingredients understood to encourage hair health and growth. However, patients still need to think critically about their chosen brand; percentages of hair retention ingredients in a given brand ranges dramatically. Always be sure to check if the advertised ingredient is one of the first ingredients listed. Some brands, of course, are also more reputable. Gam Nigel’s hair growth and hair retention shampoo formulas particularly have a stellar reputation.

Conclusion: Hair Retention Treatments Help Prolong Hair Growth Cycles

Like the rest of us, hair ages. The fact is that each instance of shedding, or the combination of the catagen and telogen phases of a hair strand’s growth cycle, ages the follicle itself. As the follicle ages, its hair strand becomes finer, shorter, and slower growing until it ceases to generate any hair strand at all. Hair retention treatments demonstrably encourage growth but, more importantly, they also help prolong each follicle’s growth, or anagen, phase.

Sources 


UNE COLORATION CHEVEUX RÉUSSIS PASSE PAR LE TEST D’ALLERGIE

Faite-le test d'allergie pour une coloration cheveux réussis, lecoloriste

Tout savoir sur les dangers de la coloration cheveux, notre coloriste Ludovic fait le point sur les précautions à prendre lors de votre coloration capillaire

Faite-le test d’allergie pour une coloration cheveux réussis à la maison

Tous les coloristes vous le diront, lors de la première rencontre avec la cliente, une évaluation est faite. L’interrogation en règle débute pour mieux comprendre le besoin de la cliente et la capacité de correspondre aux attentes. Par-dessus tout la sécurité et le bien-être de nos clients et clientes sont les principales priorités. C’est là que notre expertise prend forme, la prise en charge d’un test d’essai est vite réalisée, car la réaction n’est pas toujours aussi rapide que l’on peut croire. Soyez conscientes des risques et faite-le test d’allergie pour une coloration cheveux réussis.


Vous aimeriez peut-être:  Les 10 coloristes les plus inspirants en 2019


Faite-le test d’allergie conseillé par les manufacturiers pour une coloration cheveux réussis car le cheveu est roi et lui seul décide en cas de rupture.

Il est toujours recommandé par les manufacturiers de produits colorants de faire un test d’allergie. Voici comment réussir votre test pour éviter des mauvaises surprises et ainsi mettre votre vie en danger. Vous devez suivre les directives des manufacturiers lorsqu’ils vous demandent de faire le test. Vous devez le faire 24 à 48 heures avant l’application. Qui de vous ne se souvient pas de ces images affolantes qui courent sur YouTube avec des histoires à faire frémir au sujet des allergies causées par des produits colorants pour cheveux.

CONNAISSEZ-VOUS VRAIMENT LE PPD QUE L’ON PEUT RETROUVER DANS CERTAINES COLORATIONS CAPILLAIRES

La PPD est une substance chimique qui est en contact avec l’épiderme au niveau des cheveux. Voici ce que pense le Pr Dominique Belpomme, cancérologue, fervent partisan des produits naturels, présente quant à lui un avis tranché : « La peau n’est pas une barrière de protection, elle favorise la pénétration des actifs. Pour preuve, en médecine, on se sert de patch cutané pour faire passer des actifs, car la peau agit comme un diffuseur. Ces actifs cancérigènes contenus dans la coloration – principalement les amines aromatiques – présentent un danger réel en raison de leur faible dose. Car c’est justement ces faibles doses, mais répétées de façon chronique, qui augmentent le risque. »Il existe des produits plus à risque que d’autres de provoquer des symptômes dus à une intolérance. Vous devez en tout temps faire un test d’allergie avant une première fois.

Des allergies Paraphénylènediamine

Les colorations claires (décolorations) ne présentent pas le même risque, puisqu’elles ne contiennent pas de PPD. Cet ingrédient est aussi présent en grande concentration dans les tatouages au henné noir. Résultat, les cas d’allergies à ce type de tatouage sont nombreux. Et surtout, les femmes qui y ont réagi se voient ensuite privées de coloration, du fait de la PPD.

Le résorcinol est aussi visé dans des cas d’allergies à la coloration capillaire. Il est utile à soulever les écailles et permettre aux pigments colorants d’agir. Face à ces risques, les professionnels se veulent rassurants. Il est vrai que les produits ont évolué et qu’un “grand ménage” a été fait à la fin des années 1970. Bon nombre d’ingrédients très allergisants ont été supprimés des formulations depuis ce temps. Vous devez être vigilants et bien lire les marches à suivre.

Des substances cancérogènes et des perturbateurs endocriniens

Quant au résorcinol, l’Agence de protection de l’environnement soupçonne ce produit est un facteur de “perturbations endocriniennes”. Le troisième produit est montré du doigt, le p-aminophénol, est suspecté de “causer des défauts génétiques” par l’Agence de l’Union européenne chargée de l’enregistrement des substances chimiques (ECHA).

Les « fausses » colorations naturelles: les pièges à éviter

Lors de nos recherches, nous avons découvert que plusieurs produits colorants pour les cheveux ont des ingrédients à risque dans leurs formulations. Il ne suffit pas d’inclure quelques extraits de plantes à une formulation pour que celle-ci soit à considérer comme une coloration « végétale ou bio » saine. Des ingrédients certifiés biologiques sur un emballage de boite de colorant capillaire ne sont pas nécessairement un gage de sécurité et d’assurances. Évitez de tomber dans le piège avec les trucs d'emballages soi-disant écolos. Soyez attentive aux ingrédients, car il pourrait contenir du MethylResorcinol et Phenylènediamine. Il existe des études crédibles qui confirme qu’il existe un lien, entre avec le potentiel de risque de développer des allergies et un risque accru pour le système immuno toxicité avec ces produits. Ce sont des produits que l’on peut retrouver dans certaines colorations capillaires.

Une coloration est « végétale » seulement si la couleur donnée aux cheveux provient non pas de colorants de synthèse. On utilise uniquement de plantes tinctoriales telles que le henné, l’indigo, la camomille, la rhubarbe, le brou de noix, le camélia, la myrte, etc.

On peut retrouver le PPD sous d’autres types d’appellations

1,4-Diaminobenzene, Developer 12, Fur Black 41866, p-Amimoaniline, 1,4-Benzenediamine, Developer PF, Mako h, p-benzenediamine, 1,4-Phenylenediamine, fouramine d, Orsin, p-Diaminobenzene, 4-Aminoaniline, fourrine d;, oxidation base 10, p-Phenylene diamine, benzofur d, fourrine i, pelagol dr, Phenylenediamine base, C.I. 76060, fur black r, pelagol grey d, Renal PF, C.I. developer 13, fur brown 41866, Pelagol D, Rodol D, C.I. oxidation base 10, furro d, PPD, Santoflex ic, developer 13, fur yellow, Peltol D, Tertral D, durafur black, Futramine D, Phenyhydrazine, Ursol D


Lisez aussi: Trouvez la bonne couleur qui convient à mon teint



Visitez notre YouTube


Credit photo: RTL


Science Says That Redheads Are Super Resilient People

Science Says That Redheads Are Super Resilient People, lecoloriste3

Are You A Super Resilient People!

Science Says That Redheads Are Super Resilient People

Redheads are generally maligned by society writ large. Even though many of the biggest household names out there have red hair, including Prince Harry, Ed Sheeran, and Jessica Chastain, a great amount of conversation does revolve around their hair color  and the scientist Erin La Rosa conclued, Science Says That Redheads Are Super Resilient People.

Science Says That Redheads Are Super Resilient People!

But, a woman named Erin La Rosa has recently published her book, The Big Redhead Book: Inside the Secret Society of Red. In her book, she explains that natural redheads need to be proud of being red-haired. She also notes that there’re many biological benefits to being ginger.


Read this : The color pepers and salt earns followers from day to day 


Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Science Says That Redheads Are Super Resilient People

Erin reveals many interesting facts about being a redhead. She points out that they’re the “unicorns of the human world”.

What’s more, she also thinks that they’re blessed in a more important way. She says that according to research, redheads can handle pain more effectively than others, because of the MC1R gene mutation that gives their hair its color. Additionally, a 2003 McGill University study shows that women who have natural red hair tend to tolerate about twenty-five percent more pain compared to women who do not have natural red hair.

According to the researchers from The University of Louisville, redheads need about twenty percent more general anaesthesia when they undergo a surgery. This means that redheads are actually super resilient people. Furthermore, according to a University of Louisville study carried out in 2005, redheads are also more sensitive to temperature changes. Namely, these people are actually the first to tell others when winter is on its way.


 Read More : The colorist’s rules for hair color


Some surprising facts about redheads that you will discover include:

– The association between redheads and humor came from redheaded slaves in ancient Greece
– There are over 30 leading or recurring redhead characters in Disney and Pixar films… that’s a lot when you remember we’re only two percent of the world’s population!
– Redhead women allegedly have more sex, more threesomes, and more orgasms than other women… or do they? Let’s find out!
– Some Egyptian rulers dyed their hair red to assert their power (looking at you, Cleopatra)
– And redheads need more anesthesia at the dentist, because they’re not going down without a fight

That’s not all, these people require less vitamin D compared to others as well as they are capable of producing more of this vitamin in a shorter period of time thanks to the MC1R gene mutation. So, in case you have red hair, you should be proud of it.

 Source : https://healthmeaning.com/redheads-genetic-superheros/

Changer votre alimentation peut affecter vos cheveux

Changer votre alimentation peut affecter vos cheveux, lecoloriste

Modifiez votre alimentation peut avoir des répercussions sur la santé de vos cheveux

Parfois, le manque de nutrition et de connaissances adéquates sur la nutrition peut entraîner une perte excessive de cheveux.

Changer votre alimentation peut affecter vos cheveux

Passer à un régime exclusivement végétalien n’est rien de moins qu’un accomplissement et cela nécessite beaucoup de travail, beaucoup de volonté et de vastes connaissances et recherches. Un régime végétalien élimine tous les produits animaux, y compris les produits laitiers et les œufs, et repose sur des aliments à base de plantes pour la nourriture. Bien qu’il soit possible d’obtenir tous vos nutriments nécessaires en mangeant un régime alimentaire unique, il faut beaucoup de planification et de gestion prudentes. Si vous remarquez que plus de brins tombent et que les extrémités sont fragiles, consultez un professionnel de la santé pour examiner les problèmes de santé sous-jacents. Si votre médecin vous donne une note de santé propre, il est temps d’examiner votre régime afin de s’assurer que vous obtenez suffisamment de calories, de minéraux, de vitamines et de protéines pour garder vos cheveux aussi en bonne santé que possible car changer votre alimentation peut affecter vos cheveux. Il est normal, en moyenne, une personne perd 100 à 200 cheveux par jour.


Vous aimeriez peut-être : 20 Top colorations Rose Gold préférée du web


Pinterest

Un régime peut causer la perte des cheveux

La perte de cheveux chez les femmes n’est pas inhabituelle. Dans une récente étude, 34% des femmes au Japon, des États-Unis et du Royaume-Uni ont remarqué une augmentation de la perte de cheveux par rapport à 5 ans plus tôt. Les raisons de la perte de cheveux varient d’une personne à l’autre. Dans certains cas, la perte de cheveux peut être directement liée au régime alimentaire. La perte de cheveux peut parfois se produire avec une perte de poids rapide qui peut résulter de la transition vers un régime végétalien. Dans d’autres cas, il existe des raisons nutritionnelles moins évidentes pour la perte de cheveux.


Lisez aussi : Changer votre couleur de cheveux gratuitement


Un problème de protéines avec le régime végétalien

Un régime végétalien doit inclure une large gamme d’aliments riches en protéines afin d’obtenir suffisamment de renouvellement et de nourriture pour les cellules capillaires. Les protéines fournissent l’énergie nécessaire à une croissance saine des tissus non seulement pour vos cheveux, mais pour les tissus vitaux comme votre coeur, vos poumons et votre foie. Votre corps mettra toujours vos organes vitaux devant les autres, ce qui signifie que si votre régime alimentaire manque de protéines, vos cheveux en souffriront d’abord.
Les protéines sont fondamentalement la base de vos cheveux. Il contient également des acides aminés, dont certains sont essentiels, ce qui signifie qu’ils doivent être ingérés chaque jour parce que le corps ne peut pas les créer eux-mêmes.
Il existe quelques sources de protéines végétales les plus faciles à incorporer dans une routine au jour le jour. Quinoa, seitan, tofu, produits de soja (nuggets de soja, edamame, etc.), les haricots, les noix, les lentilles et les pois chiches.


Suivez-nous sur : FacebookInstagramPinterest


Carence en fer

Les légumes verts feuillus, les lentilles et les aliments enrichis peuvent sembler contenir tout le fer dont vous auriez besoin. Cependant, le fer dans les aliments à base de plantes n’est pas aussi facilement absorbé par le corps que le fer provenant de sources animales. Les carences en fer sont très fréquentes chez celles qui suivent un régime végétalien ou végétarien. Cela peut entraîner une perte de cheveux ainsi qu’une faiblesse et une fatigue extrême. La quantité journalière recommandée de fer est de 8 milligrammes pour les hommes et 18 pour les femmes. Si vous êtes végétalien, vous avez besoin de 1,8 fois ce montant.
Les aliments suivants sont les meilleures sources de fer à base de plantes. Gardez à l’esprit, puisque le fer provenant des plantes n’est pas aussi facilement absorbé par le corps, vous pouvez envisager de prendre un supplément de fer si vos niveaux sont faibles. Les meilleures sources de fer à base de plantes sont les betteraves, les épinards, le gombo, le chou, le brocoli, le cresson, les abricots secs, les pruneaux, les figues, le soja, les amandes et les céréales enrichies.

Vitamine B12

La vitamine B12 est un autre nutriment essentiel pour la croissance des cheveux et ne se trouve pas dans les légumes ou les plantes. Si vous êtes végétalien, il existe de nombreuses marques de lait de soja nutritives et délicieuses et des céréales enrichies de B12. Pourtant, vous voudrez peut-être prendre un supplément pour cela, car il peut être difficile d’obtenir suffisamment de cette vitamine essentielle à partir de ces sources.

Maintenant que vous connaissez les vitamines et les minéraux dont vous avez besoin quotidiennement, vous pouvez passer au processus de croissance. Les fruits et légumes frais contiennent d’énormes quantités de nutriments nécessaires pour renforcer et cultiver des cheveux longs et en beauté.

Voici quelques-uns des meilleurs fruits et légumes à manger tous les jours.

Changer votre alimentation peut affecter vos cheveux, lecoloriste
Pinterest

Avocats: les avocats sont remplis de graisses saines qui favorisent l’humidité nécessaire pour prévenir la rupture des cheveux et aide les cheveux à devenir solides.
Amandes: les amandes – les «noix supérieures» – sont une source incroyable de protéines et de vitamines E qui contribuent à améliorer l’élasticité et l’humidité, de sorte que vos cheveux résisteront à la rupture et à la sécheresse.
Graines de Chia: les graines de Chia sont riches en calcium, en fer et en vitamine B, ce qui aide à promouvoir la force et la croissance saine des cheveux.
Graines de lin: les graines de lin sont une source riche en vitamine E. Ils nourrissent les racines des cheveux, l’arbre et le cuir chevelu. Les graines de lin contiennent également d’importantes quantités d’acides gras oméga-3 qui aident à nourrir les follicules capillaires.
Noix de coco: vous ne pouvez pas vous tromper avec de la noix de coco. Des huiles aux agents de conditionnement, la noix de coco est une excellente source de graisses saines pour les cheveux brillants et sains.
Haricots, légumineuses et lentilles: La protéine maigre des haricots et des lentilles aidera à une croissance saine des cheveux tout en fournissant une bonne quantité de fer, de zinc et de biotine.

En résumé, le régime alimentaire peut changer vos cheveux lorsque vous modifiez votre alimentation. Lorsque vous allez végétalien, vous devez choisir activement d’inclure une variété d’aliments crus et d’aliments végétaux dans votre alimentation afin d’obtenir suffisamment de nutriments dont vos cheveux et votre corps ont besoin. Vos cheveux seront plus sains que votre corps et tant que les nutriments corrects sont inclus dans votre régime quotidien, vous serez récompensé par des cheveux sains et en santé.

 

Sources 


Changer la couleur de ses yeux à vie, c’est possible

Changer la couleur de ses yeux à vie, c'est possible, lecoloriste

A Lausanne, on peut se faire tatouer la cornée pour passer à des yeux couleur menthe à l’eau

La star du Net en la matière est l’implant intra-oculaire Brightcolor. Il s’agit d’un iris artificiel que l’on implante dans l’œil. Une sorte de lentille permanente en somme. L’alternative, qui fait bien plus peur – et pas seulement à cause de son nom barbare –, est la «kératopigmentation esthétique annulaire», qui consiste à tailler un tunnel dans la cornée grâce à un laser et à y injecter des pigments de couleur.Changer la couleur de ses yeux à vie, c'est possible

Dans les deux cas, le résultat est bluffant, mais le spécialiste en ophtalmologie qu’est le Dr Auguste Chiou (qui consulte dans toute la Suisse romande) est formel: les implants Brightcolor sont dangereux pour la santé. «Cette membrane colorée couvre l’iris et possède un trou au niveau de la pupille, explique-t-il. C’est magnifique mais très dangereux. Il s’agit de la mise en place d’un corps étranger qui peut endommager la cornée, entraîner une cataracte ou un glaucome et qui peut parfois carrément faire perdre la vue. Selon moi, les gens qui les posent ne sont pas des médecins: ils n’ont aucune déontologie!»


Vous aimerez peut-être :


Toujours trois couleurs

Le Dr Chiou recommande la kératopigmentation esthétique annulaire, qu’il a découverte grâce à Hanya Ouaoua (lire ci-contre). «C’est une femme très déterminée qui est venue me voir après son opération à Strasbourg, et je dois dire que développer le processus m’a vraiment passionné.»

Il examine à de nombreuses reprises ces nouveaux yeux émeraude et, convaincu, il commence à s’entraîner pour peaufiner la technique et développer des instruments chirurgicaux adaptés. Pendant une année, il colorera des iris de porc avant de s’estimer prêt. «Les résultats sont vraiment probants et les patients que j’ai opérés sont ravis, s’enthousiasme le spécialiste. Mais, attention, le rendu ne sera jamais totalement naturel.

Changer la couleur de ses yeux à vie, c'est possible

L’œil opéré continuera à afficher trois couleurs: le noir de la pupille, l’anneau coloré et, dépassant au milieu et à l’extérieur, l’iris d’origine. Pour des raisons anatomiques, on ne peut s’approcher plus de la pupille sans risquer de nuire à la vision et, à l’extérieur, il y a des canaux qui drainent le liquide de l’œil auquel nous ne devons absolument pas toucher. Je conseille donc cette opération à des personnes vraiment sûres d’elles, voire extraverties: le changement est énorme, même avec un choix de pigments bleus ou verts plutôt sombres. Leurs nouveaux yeux vont vraiment attirer les regards!»

Pour se lancer, en plus d’un compte en banque fourni (les machines, la salle d’opération, le personnel et les pigments font grimper la facture à plusieurs milliers de francs), il faut avoir des cornées parfaitement saines, des yeux bien hydratés pour assurer une cicatrisation optimale et ne pas souffrir de diabète, d’une maladie rhumatismale ou immunologique. (TDG)


Lisez aussi :


«J’ai testé l’opération en première mondiale avant de la proposer»

HAnya Ouaoua (40 ans) est une battante. Énergique, l’entrepreneuse est à la tête de son propre centre médico-esthétique à Lausanne depuis 2009, où elle propose des soins dernier cri Hyperactive. Elle a lancé sa propre ligne de soins et annonce un parfum pour ce printemps.

Maman poule d’une fille de 10 ans, elle soutient aussi avec la Fondation Etoile Filante en offrant gratuitement une «journée de princesse» (cheveux, ongles, maquillage et massage) à des enfants et adolescents vivant avec une maladie grave ou un handicap. Il y a de cela quelques années, elle se demandait ce qu’elle pourrait offrir de plus à ses clients que les habituelles épilations définitives, soins anti-âge ou remodèlement. Elle tombe sur cette technique de «kératopigmentation annulaire esthétique» et fait des recherches approfondies sur la possibilité de changer de manière définitive la couleur de ses yeux. «Je suis quelqu’un d’assez exubérant, et l’idée d’ajouter de la lumière à mon regard m’enthousiasmait, mais mon but final était surtout de proposer une nouveauté à mes clients.»
Elle rencontre le Dr Francis Ferrari, chirurgien ophtalmologue à Strasbourg, et accepte d’être son cobaye. «L’alternative à sa technique est la pose de lentilles permanentes. Ça a l’air moins flippant en soi, mais c’est dangereux pour la vue, pour la santé de l’œil. Le 25 juin 2014, j’ai donc testé l’opération en première mondiale avant de la proposer moi-même. J’ai été totalement bluffée du résultat et, presque trois ans plus tard, rien n’a bougé.» La jolie blonde affiche désormais un regard lumineux émeraude: «J’aime les choses originales, ne pas être comme tout le monde. J’avais envie d’avoir une couleur que personne d’autre n’avait. J’ai toujours été un peu fofolle!»

Fofolle, mais avec toujours sa tête de businesswoman bien vissée sur ses épaules, puisqu’elle prend contact avec Biotic Phocea à Marseille, le seul laboratoire mondial à formuler et à fabriquer les pigments nécessaires à la kératopigmentation esthétique annulaire. Elle en décroche l’exclusivité pour les marchés suisse et… chinois.

«Cela fait maintenant quelque temps que je propose cette intervention avec la collaboration experte du Dr Chiou, explique-t-elle avec cet enthousiasme contagieux qui la caractérise. Les patients viennent au centre, nous parlons, nous procédons ensuite à des simulations précises avec un graphiste avant l’examen médical puis l’opération en elle-même. Le tout coûte plusieurs milliers de francs, et changer son regard à vie n’est pas une décision que l’on prend à la légère. On peut compter le nombre de patients sur les doigts de la main, et quelque part c’est tant mieux. Il m’est arrivé de déconseiller l’intervention à certaines personnes qui, selon moi, avaient déjà de beaux yeux.»

Le voyage en Chine est déjà prévu. Tant mieux puisque Hanya Ouaoua n’est pas très douée pour rester en place!

Source : Tribune de Genève


 


Cheveux incoiffables : l’explication est génétique

cheveux incoiffables : la raison est génétique, lecoloriste

La raison des cheveux incoiffables

Indomptables, récalcitrants au peigne, impossibles à aplatir. Si aucune méthode de coiffure n’a été trouvée pour amadouer les cheveux des enfants atteints du rare syndrome des cheveux incoiffables, des chercheurs français en tiennent au moins la cause, enfin ! Elle réside dans 3 mutations génétiques

Cheveux incoiffables : l’explication est génétique

Essayez de les peigner, il ne plieront pas. De les aplatir, pas plus : ils retourneront se dresser sur la tête ! Ces cheveux particuliers, désordonnés, poussant dans tous les sens, avec une tendance aux frisottis et récalcitrants à toute coiffure, l’étaient aussi à toute explication. Jusqu’à ce qu’une étude menée par Michel Simon (université Paul Sabatier, Toulouse) et ses collaborateurs internationaux ne vienne éclairer l’origine de ce rare syndrome dans la revue The American Journal of Human Genetics.

Un syndrome inoffensif mais inesthétique, qui prête les enfants touchés (âgés de 3 mois à 12 ans et le plus souvent blonds) à bien des moqueries, à l’instar de « Pierre l’ébourriffé« , un conte de l’écrivain allemand Heinrich Hoffmann datant de 1845. Les cheveux incoiffables étaient taxés de saleté et d’indiscipline. Avant qu’en 1973, pour la première fois, un dermatologue toulousain observe pour la première fois au microscope ces cheveux incoiffables.


Vous aimeriez peut-être : Mes cheveux sont-ils gris ou blancs


Une gouttière parcourt la tige des cheveux incoiffables

Leur particularité ? La tige capillaire apparaît parcourue d’une gouttière, qui fait qu’au lieu d’être ronde, la section du cheveu est en forme de triangle ou de haricot. D’où le nom attribué à cette maladie orpheline : « pili trianguli et canaliculi ». Une telle structure rend impossible de plier ces cheveux !

A présent, les chercheurs toulousains, assistés d’une équipe de l’université de Bonn et de généticiens et dermatologues de 7 autres pays, ont identifié la cause de cette malformation des cheveux, en séquençant l’ADN de 11 enfants touchés. Elle réside dans une mutation du gène TCHH, codant pour la trychohyaline, une protéine qui structure la kératine des cheveux, ou bien en deux mutations touchant les gènes PAD3 et TGase3, codant pour des enzymes qui agissent sur cette protéine.


Lise aussi : La colorithérapie change nos vies


Heureusement, ces mutations sont récessives, c’est à dire qu’elles ne se manifestent que si les deux parents transmettent la mutation à leur enfant… d’où la rareté du syndrome (moins d’une personne sur 30 000). Et par chance, sans que l’on sache pourquoi, les cheveux incoiffables se disciplinent tous seuls vers l’adolescence, devenant plus présentables.

Source : Science-vie


Le déo un irritant pour la peau?

Le déo un irritant pour la peau, lecoloriste

Les risques et les dangers pour la santé de l’humain sont des éléments que vous devriez prendre en considération lors de votre prochain achat de déo ou de votre mousse coiffante.

Les déodorants et les antisudorifiques vendus en magasin sont approuvés par Santé Canada, mais plusieurs consommateurs se retrouvent avec des rougeurs et des boursouflures dans la région des aisselles. D’autres ne réussissent pas à trouver un produit qui masque leurs odeurs. La Presse s’est penchée sur ces problèmes délicats qui touchent particulièrement la clientèle masculine.

de Samuel Larochelle

Le déo un irritant pour la peau !

En raison de la transpiration et de la moiteur, les aisselles sont l’une des parties du corps qui contiennent le plus de bactéries par centimètre carré: sur la peau, sous la peau (à l’intérieur des glandes sudorales) et dans les follicules pileux, soit la cavité dans laquelle le poil prend naissance.

Ces bactéries sont responsables des mauvaises odeurs. «Celles qui habitent les aisselles détruisent les huiles de la peau, ce qui crée des parfums peu agréables, explique le dermatologue Alfred Balbul. La sueur fraîche elle-même n’a aucune odeur perceptible, en théorie.» La transpiration et ses effets varient selon les parties du corps, les types de bactérie, l’âge de l’être humain, son alimentation et son sexe. «En général, les hommes transpirent plus que les femmes, en raison de leurs hormones. Plus ils suent, plus il se crée des bactéries et plus il y a des chances qu’ils atteignent un stade de mauvaise odeur», résume Kim Blanchette, pharmacienne chez Brunet à Amos. Les hommes qui s’inquiètent de leur niveau de sudation et des effluves qu’ils dégagent ont souvent tendance à mettre trop d’antisudorifique, ce qui pourrait être l’une des causes de leurs irritations. «Certains se beurrent le dessous de bras comme si c’était des fesses de bébé, illustre la pharmacienne. S’ils y allaient plus mollo sur le bâton, ça leur donnerait une chance. Quand on a des rougeurs après l’application, il faut en mettre moins ou arrêter.» Effectivement le déo un irritant pour la peau !


Vous aimeriez peut-être: pourquoi les femmes préfèrent les colorations offerts en pharmacie


Produits chimiques pointés du doigt

Les frottements répétés avec la peau et les vêtements causent également des irritations. Mais les principaux responsables des réactions cutanées se trouvent parmi les ingrédients des antisudorifiques: parfums, parabène, alcool, sels d’aluminium. «Le chlorure d’aluminium et le chlorure de zirconium sont des molécules efficaces dans les antisudorifiques, mais ils demeurent des produits chimiques qui agressent la peau, explique la pharmacienne. Naturellement, les gens à la peau sensible réagiront davantage.»

Aux consommateurs qui envisagent d’utiliser des produits hypoallergènes, qui coûtent souvent plus cher, le Dr Balbul suggère d’abord de faire des tests. «C’est très difficile de déterminer quel ingrédient nous fait réagir, mais ça vaut la peine de rencontrer un dermatologue pour faire des dépistages cutanés, dit-il. Le parabène cause peu de problèmes. Le parfum, parfois. Mais la plupart des réactions sont générées par les sels d’aluminium.»

Les odeurs qui persistent…

Certaines personnes transpirent en raison du stress, mais ne suent pas une goutte en faisant deux heures de sport intense. D’autres ont le sentiment d’évacuer des «litres» d’eau et de ne jamais venir à bout de leurs odeurs. «Une personne peut avoir une odeur plus sévère parce que les bactéries de ses aisselles sont différentes, note le dermatologue. L’alimentation joue aussi un grand rôle. Spécialement quand on mange des asperges, du brocoli, des oignons, de l’ail et des mets épicés.»

Il existe aussi des gens qui essaient quantité de déodorants commerciaux, sans jamais trouver celui qui fera disparaître leurs odeurs.

C’était le cas du conjoint de Lucie Martel. «Il sentait un peu mauvais en sortant de la douche, se souvient-elle. Il réglait le problème avec du déo, mais une heure plus tard, les mauvaises odeurs revenaient. Ça l’énervait beaucoup. Il prenait trois ou quatre douches par jour durant l’été.»

Le jour où une collègue lui a parlé d’un déodorant naturel qui fait des merveilles, elle a décidé de le reproduire à la maison pour sauver des sous. Résultat: le problème de son conjoint s’est réglé. «Même s’il travaille fort physiquement toute la journée et qu’il transpire beaucoup, il ne sent plus! Il est vraiment très content!»

Les ingrédients du produit sont simples à trouver: de l’huile de coco aux propriétés antibactériennes, du bicarbonate de soude en petite quantité pour enlever les odeurs et de la farine d’amarante pour l’absorption. La mixture est très rapide à faire. Peu à peu, les autres membres de sa famille ont adopté le produit.

La pharmacienne Kim Blanchette met toutefois en garde quiconque voudrait produire un antisudorifique à la maison. «Il faut savoir mélanger les produits chimiques, faire attention au niveau d’aluminium, à la stabilité et à la conservation des produits», dit-elle.

Elle ajoute qu’il est très difficile de connaître le niveau d’absorption des produits par la peau, même si ceux-ci ne sont pas appliqués sur une grande surface. «Je ne dis pas de voir tout comme un danger, mais tout ce qu’on se met sur la peau peut être absorbé jusque dans la circulation sanguine. Il faut être très prudent.»

Quels produits acheter?

Suggestions de Jenny Ha, gérante d’une galerie beauté dans un Pharmaprix de Montréal. «Je recommande souvent aux clients qui ont la peau sensible d’utiliser les produits Crystal: ils sont faits de minéraux naturels, d’eau, de potassium et de cellulose. La marque Tom’s, qui ne contient pas de fragrance artificielle, de parabène ou d’aluminium. Ou quelques produits Vichy, un peu plus chers, qui n’ont aucun ingrédient problématique.

Impact du rasage

La gestion du poil peut parfois s’avérer problématique. «Les gens qui conservent leurs poils aux aisselles limitent de beaucoup l’absorption des sels d’aluminium, souligne Kim Blanchette. À l’inverse, c’est plus risqué d’appliquer un antisudorifique ou un déo sur une peau fraîchement rasée, qui vient de subir une agression.» Le dermatologue Alfred Balbul abonde. «Je conseille aux gens de ne pas appliquer du déo tout de suite après le rasage. Idéalement, ils devraient attendre environ 12 heures ou jusqu’au lendemain matin.»

Voici nos commentaires

Comme vous savez dans cet univers du cosmétique ou certains sans scrupules ne respecte pas les règles en matière d’éthique et ou les normes en santé humaine.  Nous sommes solicités par des milliers de produits de cosmétique qui se retrouvent sur nos tablettes provenant des États-Unis, Mexique et d’ailleurs. Nous devons faire un choix parmi cette jungle afin de trouver notre perle rare.

Plusieurs usent de stratégie marketing même illégale pour produire à moindre cout avec des produits de piètre qualité avec les mêmes propriétés que l’original. Certains charlatans se servent de la naïveté des gens pour raconter toutes sortes d’histoires. La prudence et la vigilance sont primordiales, nous avons le droit d’être craintifs. Nous avons un devoir de nous informer avec qui nous faisons affaire, de dénoncer les entreprises fautives.

Source: La Presse


Nouveauté la protéine de cheveux vend la mèche

nouveauté la protéine de cheveux vend la mèche, le coloriste

S’il vous arrivait un jour de commettre un crime, il se pourrait bien que ce soit un de vos cheveux qui vende la mèche aux enquêteurs.

Nouveauté la protéine de cheveux vend la mèche

Une étude publiée mercredi 7 septembre 2016 par des chercheurs américains du Laboratoire National Lawrence Livermore (LLNL), indique que l’analyse des protéines contenues dans le cheveu pourrait bientôt venir compléter le profilage ADN, et ainsi être utilisée dans les domaines médico-légaux et archéologiques. La méthode peut surprendre, mais elle n’a pourtant rien de capillotracté : les protéines résistent mieux aux dégradations que l’ADN, et possèdent des spécificités d’origine propres à chaque individu.


Vous aimeriez peut-être: Les scientifiques ont résolus l’énigme du cheveu gris


Une combinaison propre à chacun

C’est le scénario classique de tout mauvais téléfilm policier : l’imprudent criminel a laissé, quelque part aux environs de sa victime, des brins d’ADN qui serviront à le confondre. Le profilage ADN est fréquemment utilisé par les médecins légistes (mais aussi en archéologie) car l’ADN est unique à chacun. Toutefois, des processus biologiques, environnementaux ou chimiques entraînent sa dégradation et peuvent parfois le rendre inutilisable. Par contraste, les protéines ont tendance à être plus stables dans le temps que l’ADN, et présentent également des particularités qui nous sont propres. Preuve de la longévité de cette méthode : les chercheurs ont ainsi été capables de profiler les protéines de cheveux bioarchéologiques de six individus âgés jusqu’à 250 ans.

Autre avantage, “le profilage ADN requiert d’utiliser la racine du cheveu,comme nous le confirme Steve Wampler, principal auteur de l’étude. [Pour l’analyse des protéines,] nous n’avons besoin que de la tige, qui contient des restes de cellules qui n’ont plus leur ADN, mais sur lesquelles on trouve encore une grande quantité de protéines”.  Pour déterminer si des traces capillaires peuvent être utilisées dans le domaine médico-légal, les chercheurs ont minutieusement étudié des échantillons de cheveux de 76 individus, ce qui leur a permis de distinguer 185 marqueurs qui différencient les protéines entre elles. Ils estiment qu’une étude plus vaste pourrait permettre d’identifier jusqu’à 1 000 de ces marqueurs, dont la combinaison est unique à chaque individu.

Une personne sur un million

Les nucléotides sont les éléments de base de l’ADN, et codent pour les acides aminés qui composent à leur tour les protéines. Les variations génétiques des nucléotides se traduisent donc par différentes formes (polymorphismes) des acides aminés. L’étude de ce polymorphisme des acides aminés permet d’établir un profil génétique unique, grâce auquel on peut différencier plusieurs individus. Pour l’instant, les chercheurs estiment pouvoir parvenir à identifier un individu sur un groupe d’environ un million de personnes. Mais ils ont bon espoir qu’en continuant l’étude du protéome des cheveux (l’ensemble des protéines exprimées dans une cellule ou groupe de cellules), ils puissent prochainement distinguer avec certitude un individu du reste de la population.  D’après Steve Wampler, cette méthode a “le potentiel d’être plus rapide et moins chère” que le profilage ADN, bien que cette dernière méthode “peut également être améliorée”.  “Nous cherchons des marqueurs que nous héritons de nos parents”, continue le chercheur. Donc il est fort probable que n’importe quel type de poil puisse être utilisé, comme par exemple les poils des bras – les personnes chauves ne sont donc pas à l’abri des investigations. Difficile, de nos jours, de ne plus laisser de traces. Il y a de quoi s’arracher les cheveux – mais il ne faut alors pas oublier de les récupérer après.

Source: Divine.ca

Photo: Passeportsanté.net