Les dangers du maquillage permanent

les dangers du maquillage permanent,le coloriste

Se faire tatouer un trait d’eye-liner parfait sur les paupières, l’idée est séduisante mais la décision n’est pas à prendre à la légère. Une récente publication du Conseil Supérieur de la Santé (CSS) nous met en garde contre le maquillage permanent. Selon le rapport, de plus en plus de complications sont signalées, certaines d’entre elles nécessitent d’ailleurs une intervention médicale. 

Les problèmes de santé, qui surviennent à court ou à long terme, peuvent être expliqués par différents facteurs: infection, manière dont le tatouage est réalisé, matériel non stérile, réactions allergiques, effets toxiques provoqués par les encres, etc. « Bien qu’un certain nombre de composants chimiques toxiques, tels que les métaux lourds, aient déjà été interdits dans les encres, il subsiste encore des composants dont la sécurité n’est pas prouvée. Il s’agit principalement des colorants aromatiques, utilisés de plus en plus fréquemment au cours des dernières années, qui peuvent contenir des composants potentiellement cancérogènes ou les libérer par dégradation », peut-on lire dans le rapport.

Plusieurs recommandations à propos des conditions d’hygiène et de la composition du matériel ont déjà été formulées, notamment dans une résolution du Conseil de l’Europe et dans un arrêté royal du 25 novembre 2005. Mais le Conseil Supérieur de la Santé recommande également de lancer une campagne nationale de conscientisation pour informer le public, et en particulier les jeunes, des éventuels risques et inconvénients liés au tatouage.

Vous aimeriez peut-être: 5 faits étonnants sur le fixatif

Celui-ci ne peut pas toujours être enlevé avec succès et des effets secondaires sont possibles. Le CSS demande aussi que les professionnels du tatouage et du maquillage permanent (ainsi que semi-permanent) soient enregistrés et contrôlés de la même manière. Ce n’est actuellement pas le cas. En outre, le secteur devrait être mieux informé et encouragé à ne pas travailler avec des produits d’origine douteuse. Au niveau européen, l’organisme prône une politique harmonisée grâce à une législation commune.

Il n’est pas rare que les individus regrettent leur maquillage permanent, pour des raisons esthétiques ou médicales. D’après les données du CSS, 10 à 20% des personnes concernées se feraient enlever leur tatouage après plusieurs années, souvent au moyen d’un traitement au laser. Mieux vaut donc ne pas se précipiter et choisir un professionnel reconnu et qualifié.

Source: leral.net


5 faits étonnants sur le fixatif

5 faits étonnants sur le fixatif

5 faits étonnants sur le fixatif

Grâce au fixatif, vos cheveux restent bien en place pour la journée. Mais connaissez-vous vraiment ce produit? Découvrez 5 faits étonnants sur le fixatif.

Petite histoire du fixatif

La Deuxième Guerre mondiale aura-t-elle influencée l’histoire du fixatif à cheveux? Peut-être. C’est en 1948 qu’un fabricant d’aérosols a compris que les bombes aérosols servant pour les insecticides durant la guerre pourraient être utiles pour la laque à cheveux. Bon flash! Le produit gagne vite en popularité. On dit qu’en 1964, c’est le produit de beauté le plus vendu; pas étonnant avec les coiffures bien figées de l’époque. Dans les années 1970, ce sont les années creuses du fixatif notamment à cause de la mode des cheveux longs et bien droits. Puis, les ventes reprennent dans les années 1980 avec les fameux toupets crêpés.

Dangereux le fixatif?

Pendant des années, les fixatifs en atomiseur ont contenu des CFC (Méthylene Chloride-Chlorure de Méthylène) qui permettaient une meilleur propulsion de jets. Toutefois, ces CFC endommageaient la couche d’ozone et était cancérigène sur les rats en laboratoire et aujourd’hui classé cancérigène pour l’homme. Les États-Unis ont interdit leur utilisation en 1978. Le Canada et d’autres pays ont décidé de faire pareille par la suite. En 1996, on ne retrouvait plus de CFC dans les fixatifs vendus dans le commerce. Malgré tout, les nouveaux vaporisateurs en jets contiennent encore des composés pouvant être dangereux pour notre santé. C’est pourquoi on conseille de les utiliser prudemment et ne pas inhaler le produit ni en recevoir dans les yeux. Aussi, ces bouteilles présentent un risque d’explosion. On ne les expose pas à la chaleur et on ne les jette pas au recyclage. Le meilleur choix? Le vaporisateur en pompe : plus écolo et moins dangereux.

Naturel

Fabriquez votre propre fixatif naturel en mélangeant une tasse d’eau chaude, 1 ½ cuillère à soupe de sucre et 15 gouttes d’huile essentielle de votre choix. Diluez le sucre dans l’eau et faites refroidir. Versez l’huile essentielle dans un contenant muni d’un vaporisateur et rajoutez l’eau refroidie. Et voilà! En plus, ce fixatif maison sentira bon!

Trucs de pro

On fait tous l’erreur d’appliquer le fixatif trop près des cheveux. On suggère toujours une trentaine de centimètres d’écart entre la bouteille et nos couettes. Pour une meilleure tenue, on suggère d’en appliquer en couches successives, mais jamais de plus en plus proche des cheveux. Pour ne pas « voir » le fixatif sur les cheveux, pensez à secouer la tête pendant la vaporisation.  Pour donner plus de volume à vos cheveux, vaporisez le sous votre crinière en effectuant l’application la tête en bas.


Vous aimeriez peut-être: Nos trousses de maquillage : des nids à bactéries !


Utilités nouvelles pour votre fixatif

Le fixatif à cheveux peut avoir d’autres usages que celui d’embellir notre chevelure. En voici quelques-uns :

  • Chasser les mouches. Un « pouishe » sur une mouche ou une guêpe tenace permet de ralentir sa course. Aucune ne survit à ce produit! Nettoyez ensuite les résidus collants.
  • Enlever une tache de rouge à lèvres. Vaporisez un peu de fixatif sur la tache et laissez agir quelques minutes. Ensuite, en frottant doucement le fixatif et le rouge à lèvres devraient disparaître.
  • Bouquet longue durée. Pour que vos fleurs fraîches restent belles plus longtemps, vaporisez-les rapidement de fixatif.
  • Chics souliers. Pour que vos souliers brillent, appliquez un peu de laque après les avoir cirés.

Enlève les tache de coloration capillaire avant de mettre au lavage


Lisez-aussi: 15 magnifiques tendances colorations cheveux 2017


[instagram-feed]

Source: Sur mon 36


L’ongle sous tout les angles

l'ongle sous tout les angles, le coloriste

Voici l’ongle sous tout les angles, de l’anatomie à sa composition

Anatomie de l’ongle

L’ongle est un organe important pour vos doigts et vos orteils.

L’ongle est un organe composé notamment d’une cuticule et d’une lunule.

Ongle et anatomie : une protection de la peau

L’ongle est situé à l’extrémité de chaque doigt et de chaque orteil : c’est un phanère terminal. Il constitue une couche protectrice supplémentaire pour la peau qui, à cet endroit, est très fine. Il est composé en majeure partie de kératine.

Sur le corps, on en compte donc 20 au total (sauf anomalie).

Composition de l’ongle : lit, corps, bourrelet, matrice, etc.

L’ongle est composé de plusieurs parties :

  • le lit unguéal : épiderme situé sous l’ongle,
  • le corps de l’ongle : partie visible de l’ongle, c’est l’extrémité distale du corps de l’ongle (plus blanche) que l’on va couper régulièrement,
  • le bourrelet unguéal : pli de peau qui entoure l’ongle de chaque côté,
  • la matrice de l’ongle :
    • fabrique la kératine nécessaire à la formation de l’ongle,
    • prend son origine sous l’épiderme visible à la base de l’ongle,
  • la cuticule : bout de peau qui va recouvrir l’ongle à son extrémité (bas),
  • la lunule : partie de couleur blanchâtre, dont la forme se rapproche d’une demi-lune.

L’ongle peut présenter une forme arrondie, une forme plutôt carrée ou rectangulaire. Il est légèrement bombé et présente une couleur transparente ou semi-transparente.

Anatomie de l’ongle : croissance et hygiène

Composé en majeure partie de kératine (protéine fibreuse), l’ongle est l’un des éléments les plus solides du corps humain (surface dure).

L’ongle croît régulièrement, à partir de la matrice.

Les gestes quotidiens (travail, nettoyage, etc.) vont entraîner son usure.

Il est impératif d’avoir une surveillance et une hygiène régulières des ongles, afin d’éviter de développer des pathologies gênantes, voire invalidantes.

Problème à l’ongle : consultation vivement conseillée

Tout changement au niveau des ongles doit pousser à la consultation :

  • modification de couleur,
  • rougeur,
  • douleur plus ou moins importante,
  • démangeaison, etc.

Adressez-vous à votre médecin traitant en première intention, il vous indiquera la conduite à tenir.

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, consulter directement un dermatologue, spécialiste des maladies de l’ongle.

Source: Comprendre choisir


Que vous disent vos ongles

Que vous disent vos ongles,le coloriste

Que vous disent vos ongles?

Ongles qui se dédoublent. La structure de l’ongle se compose de deux couches superposées qui, lorsqu’elles se séparent, occasionnent un dédoublement à l’extrémité de l’ongle. Ce problème, très fréquent, est parfois causé par une trop grande exposition au froid ou à la sécheresse. Dans la majorité des cas toutefois, cela indique que vos ongles sont fragiles et que vous souffrez d’une intolérance à l’humidité excessive et aux produits ménagers (eau de javel, solvants, détergents, etc.). Plus vous les mettrez dans l’eau, plus ils se dédoubleront! Pour y remédier, limitez le contact direct avec l’eau le plus possible et portez des gants de caoutchouc lors de vos travaux d’entretien. Avant de les enfiler, enduisez vos mains et vos ongles de crème hydratante. Vous pouvez aussi tremper vos ongles dans de l’huile d’olive une fois par semaine.

Ongles qui ondulent. Quand les ongles ondulent, c’est que la matrice de l’ongle est atteinte. Des problèmes comme l’eczéma, le psoriasis ou une carence en zinc (contenu dans le poisson, les viandes et les céréales complètes) peuvent en être la cause. Autre possibilité: la présence de mycoses, des champignons microscopiques qui s’introduisent sous l’ongle et le font gondoler. Il faut alors consulter un dermatologue qui précisera la cause exacte du problème et qui proposera le traitement approprié.

Ongles mous. Vos ongles sont tellement mous qu’ils se retournent sans se casser? Cela indique une insuffisance en vitamines B (contenues dans les graines), A et E. Au besoin, trempez vos ongles dans de l’huile d’argan. Vendu au comptoir des produits naturels, ce produit est riche en vitamines A et E et en huiles essentielles. Pensez également à introduire dans votre alimentation un maximum de vitamine B6 (jaune d’œuf et céréales) reconnue pour renforcer les ongles.

Ongles qui cassent facilement. Des ongles qui cassent au moindre coup traduisent une carence en magnésium ou en calcium. Pour remédier à la situation, vous pouvez prendre de la levure de bière ou du germe de blé, soit en capsule, soit sous forme de poudre que vous ajouterez à votre nourriture. Attention aussi aux dissolvants contenant de l’acétonel; ils dessèchent la kératine de l’ongle!

Ongles avec des stries. Si vos ongles se déforment en créant des stries transversales ou des petites crevasses, il peut s’agir d’une inflammation de la racine de l’ongle. Peut-être vos ongles ont-ils été en contact avec des produits chimiques? Cela provoque un traumatisme au niveau du lit de l’ongle, causant une déshydratation importante. Le danger: les ongles peuvent fendre dans le sens de la longueur, ce qui est très douloureux. N’oubliez pas qu’un ongle prend de six à huit mois avant de repousser complètement.

Ongles très pâles. Des ongles très pâles pourraient signifier un début d’anémie. Parlez-en à votre médecin qui, s’il le juge nécessaire, pourra vous prescrire des suppléments de fer. Autre chose importante à noter: l’âge est un facteur qui influence la couleur de l’ongle. En vieillissant, les ongles deviennent plus opaques donnant ainsi l’impression qu’ils sont plus pâles. Vous apercevez une coloration bleutée sur vos ongles? Ce problème pourrait être relié à une mauvaise circulation sanguine.

88d2bf95e7483711e4c0c0e918c5d1b1

Ongles avec des taches blanches. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce problème, comme les mycoses (champignons) ou une carence en fer. Pour augmenter votre apport en fer, mangez plus de légumes verts, de viandes rouges ou du foie de poulet ou de bœuf.

Ongles jaunies. La cigarette et les vernis à ongles peuvent tous deux faire jaunir les ongles. Le vernis est coupable dans votre cas? Passez un bloc polissoir (éponge d’un pouce d’épaisseur) sur la surface de l’ongle ou encore, frottez la moitié d’un citron sur chaque ongle. Quand ils sont tous enduits, trempez-les dans de l’eau chaude et attendez quelques minutes. Le champignon qui affecte l’ongle peut aussi provoquer un aspect jaunâtre.

Vos ongles ne poussent pas? Une consommation de gélatine pourrait vous aider. Optez pour des gélules ou de la poudre de gélatine à ajouter à votre jus de fruits, deux produits vendus en pharmacie, sans ordonnance. On recommande une dose quotidienne de l’un ou de l’autre. Vous devrez toutefois patienter quelques mois avant de constater une amélioration. Avant toute chose, avoir une alimentation équilibrée est la recette gagnante pour avoir de beaux ongles!

Un mot sur la pose des ongles acryliques. Il y a certaines mises en garde! Si vous ne laissez jamais respirer vos ongles, ils finiront par être minces et mous. Des champignons pourraient se former à votre insu entre l’ongle acrylique et votre ongle et conduire à des problèmes de santé. Il faut absolument donner congé à vos ongles pour quelque temps. Alternez: quelques mois d’ongles acryliques et quelques semaines de repos. Vous ne devriez jamais dépasser un an sans un arrêt de quelques semaines. N’enlevez jamais vos ongles acryliques vous-même, laissez ce soin à une professionnelle, sinon vous les endommagerez deux fois plus.

Merci au docteur Gilles Lapointe pour ses précieux conseils.

Source: Bel âge


VOTRE MÉNOPAUSE ET LE MAQUILLAGE

votre ménopause et le maquillage, le coloriste

Des changements à apporter avec votre rouge à lèvres, crème pour le visage et vernis à ongles lorsque’arrive la ménopause

La ménopause peut affecter votre routine maquillage

Selon une nouvelle étude, votre ménopause et le maquillage ne feraient pas bon ménage, des produits chimiques utilisés dans le maquillage pourraient accélérer le processus de la ménopause. Notre article est dédié au risque relié entre votre ménopause et le maquillage.

Votre ménopause et le maquillage un mélange pas toujours à conseiller

Tout le monde à le droit de savoir, des chercheurs de l’Université de Washington à St Louis (États-Unis) ont prouvé que des ingrédients chimiques utilisés dans la confection du maquillage pouvaient être responsables du déclenchement précoce de la ménopause. Ils ont analysé les niveaux de 111 composés chimiques pouvant perturber le système endocrinien (comme les phtalates) et être présents dans le sang et l’urine de 31 575 femmes anglaises (1442 étaient ménopausées). Leurs résultats prouvent que les femmes ayant les plus hauts niveaux de produits chimiques ont été ménopausées 2 à 4 ans plus tôt que celles ayant les plus bas. Ils ont identifié 15 produits chimiques comme particulièrement à risque : neuf PCB, trois pesticides, deux phalates et un furane.


Vous aimeriez peut-être: 20 trucs pour un maquillage réussi


 Des produits chimiques « hors de contrôle »

Les cosmétiques ne sont pas les seuls responsables de cette contamination. « L’exposition à de nombreux produits chimiques est hors de notre contrôle, a expliqué le Pr Amber Cooper, auteur principal des recherches. Ils sont aussi dans le sol, l’eau et l’air. » On trouve ces contaminants dans les emballages alimentaires.

Des chercheurs de l’Université de Washington à St Louis (Etats-Unis) ont prouvé que des ingrédients chimiques utilisés dans la confection du maquillage pouvaient être responsables du déclenchement précoce de la ménopause. Ils ont analysé les niveaux de 111 composés chimiques pouvant perturber le système endocrinien (comme les phalates) et être présents dans le sang et l’urine de 31 575 femmes anglaises (1442 étaient ménopausées). Leurs résultats prouvent que les femmes ayant les plus hauts niveaux de produits chimiques ont été ménopausées 2 à 4 ans plus tôt que celles ayant les plus bas. Ils ont identifié 15 produits chimiques comme particulièrement à risque : neuf PCB, trois pesticides, deux phtalates et un furane

Qu’est-ce que la ménopause

La ménopause est l’aboutissement d’un processus naturel et inévitable dans la vie de la femme. La ménopause s’installe vers la cinquantaine, parfois plutôt. Le passage dans le cycle de la ménopause est la période durant laquelle les menstruations disparaissent et les ovaires cessent de produire des ovules. Il est très important pour les femmes, à l’aube du dernier tiers de leur vie, d’apprendre à gérer cette période délicate le plus harmonieusement possible, car elle s’avère souvent difficile tant physiquement que psychologiquement à la gérer. Les femmes sont considérées ménopausées selon les spécialistes, un an après l’arrêt complet des menstruations.

Source: Ladepeche.fr


PERTE DE CHEVEUX ET LA GLANDE THYROIDE

La perte de cheveux et la glande thyroide, le coloriste

Une perte de cheveux peut-être la cause de problème de la glande thyroïde

Perte de cheveux et la glande thyroide

Plus d’un million de Canadiens souffrent de maladie thyroïdienne et un grand nombre d’entre eux ignorent qu’ils en sont atteints. Au États-Unis plus de 59 millions en souffre. Quelques mots sur la maladie thyroïdienne, la glande thyroïde, située devant la trachée, produit des hormones qui contrôlent le bon fonctionnement de tous les systèmes organiques. Si la glande thyroïde ne fonctionne pas bien, on sait que quelque chose ne marche pas. Malheureusement, on ne sait pas forcément qu’on a un problème de thyroïde.

Bien souvent, les signes et symptômes de la maladie thyroïdienne peuvent ressembler à de nombreux autres problèmes. Et le diagnostic n’est parfois évident qu’après l’apparition de plusieurs symptômes.

Les causes de la perte de cheveux

Les causes de la perte des cheveux chez la femme sont multiples. Les dérèglements hormonaux demeurent parmi les plus fréquentes. Ils sont souvent liés aux diverses périodes de la vie d’une femme (les grossesses et accouchements, la pré-ménopause et la ménopause), des troubles endocriniens ou la prise de médicaments. Une anesthésie générale, un choc opératoire, une hémorragie, une fièvre élevée et prolongée, voire un choc psychoaffectif important peuvent être également responsables de la perte des cheveux.


Vous aimeriez peut-être: Les maladies du cuir chevelu


Symptômes et Complications des effets sur la santé

L’hypothyroïdisme résulte d’une diminution anormale des taux sanguins de T4 et de T3. Une insuffisance en thyroxine et en tri-iodothyronine entraîne un ralentissement du métabolisme.

Parmi les symptômes communément associés à cette affection, on retrouve :

  • des cheveux secs et drus;
  • une chute des cheveux;
  • une confusion mentale ou des troubles de la mémoire (souvent confondus avec la démence quand les aînés sont touchés);
  • de la constipation;
  • des crampes musculaires;
  • un débit menstruel accru;
  • une dépression;
  • de la faiblesse;
  • de la fatigue ou de la lenteur;
  • un gain de poids.
  • une intolérance au froid;
  • de l’irritabilité;
  • un ralentissement du rythme cardiaque;
  • une sécheresse et un écaillement de la peau.

Si l’hypothyroïdisme n’est pas traité, les symptômes progresseront

Dans de rares cas, une forme grave de l’hypothyroïdisme désigné myxœdème apparaît. Ses symptômes se caractérisent par :

  • une insuffisance cardiaque congestive, un trouble caractérisé par l’incapacité du cœur de pomper suffisamment de sang pour les besoins de l’organisme;
  • le ralentissement des processus mentaux;
  • une température corporelle basse.

Le coma myxœdémateux se produit chez les personnes atteintes d’une hypothyroïdie grave qui ont été exposées à des stress physiques supplémentaires comme des infections, le froid, un traumatisme ou l’utilisation de sédatifs. Il se manifeste par une perte de connaissance, des convulsions et un ralentissement de la fréquence respiratoire.


Lisez aussi : Changer votre alimentation peut affecter la qualité de vos cheveux


L’hyperthyroïdie se traduit par la présence de taux élevés de T4 et T3 dans le sang. Ces hormones accélèrent le métabolisme. Parmi les symptômes qui peuvent le plus fréquemment en résulter, on retrouve :

  • une accélération de la fréquence cardiaque accompagnée d’anomalies du rythme et de palpitations;
  • de l’agitation et de la nervosité;
  • de l’agitation, même si la personne est fatiguée ou affaiblie;
  • un appétit accru accompagné d’une perte de poids;
  • un arrêt du cycle menstruel;
  • une élévation de la pression artérielle;
  • une hausse de la température corporelle (une sensation de chaleur excessive);
  • une peau moite et froide;
  • une perte osseuse (l’ostéoporose);
  • des selles fréquentes, parfois accompagnées de diarrhée;
  • un sommeil intermittent;
  • une transpiration accrue;
  • un tremblement des mains;
  • des yeux bouffis, un larmoiement, une sensibilité à la lumière, ou un regard fixe.

En plus des symptômes courants d’hyperthyroïdisme, la maladie de Basedow-Graves peut causer un gonflement du cou (un goitre) au niveau de la thyroïde hypertrophiée. Elle peut également amener les yeux à s’exorbiter, ce qui peut provoquer un dédoublement de la vision. Une élévation de la peau des tibias s’observe aussi parfois.

Si l’hyperthyroïdisme n’est pas traité adéquatement, il peut entraîner, entre autres, une complication désignée crise thyréotoxique (une hyperactivité extrême de la thyroïde) qui met la vie en danger. Parmi les symptômes qui apparaissent, on observe notamment :

  • de l’agitation;
  • un coma;
  • de la confusion;
  • un état de choc;
  • de la faiblesse;
  • une fièvre;
  • des irrégularités du rythme cardiaque pouvant s’avérer fatales;
  • une jaunisse liée à une augmentation du volume du foie;
  • une perte musculaire;
  • une pression artérielle élevée;
  • des troubles de l’humeur.

La crise thyréotoxique, qui constitue une urgence médicale, peut aussi être déclenchée par un traumatisme, une infection, un diabète non équilibré, une grossesse ou le travail, ou une prise excessive de médicaments contre les troubles thyroïdiens.


Suivez-nous sur : FacebookInstagramPinterest


 Le questionnaire: Faites votre évaluation


PRENEZ GARDE À LA COLORATION DES CHEVEUX PENDANT VOTRE GROSSESSE

La coloration de cheveu pendant la grossesse, le coloriste

Beaucoup de femmes ont l’habitude de se colorer les cheveux et se demandent si elles peuvent continuer à le faire au cours de leur grossesse 

Les risques et dangers de la coloration pour cheveu pendant la grossesse ?

Dois-ton se rassurez sur la toxicité de certains colorants capillaires. La coloration cheveu durant la grossesse est une question que l’on doit éclaircir. Il n’y a pas de contre-indications à colorer vos cheveux au cours de votre grossesse selon les manufacturiers, d’autant plus si les colorations ne contiennent pas d’ammoniaque. Nous savons que certaines colorations contiennent encore aujourd’hui de l’ammoniaque, PPD et autres substances qui affecte et comporte des risques pour la santé. Soyez avisé sur les risques et et dangers d’utiliser des colorations cheveux pendant la grossesse.

Informez-vous auprès du coloriste sur les risques pour votre santé d’utiliser des colorants capillaires 

Cependant, il est vivement conseillé d’avertir votre coiffeur que vous êtes enceinte, car il devra peut-être adapter les produits, les dosages et aussi ses techniques en fonction de votre grossesse. Il se peut également que vos cheveux ne réagissent pas tout à fait de la même manière que d’habitude, du fait de votre grossesse. Vos cheveux étant malgré tout influencés par votre état, pensez à modifier l’utilisation de la coloration capillaire sur votre tête. Demandez plutôt à votre coiffeur de vous faire une coloration cheveux sans ammoniaque.


Vous aimeriez peut-être : le déodorisant un irritant pour la peau


Les risques et dangers des produits colorants sur votre santé 

Certains shampoings colorants contiennent des solvants et des colorants potentiellement nuisibles à la santé de votre futur bébé. C’est pourquoi il est souvent conseillé d’éviter de se colorer les cheveux entre autres pendant le premier trimestre de la grossesse. Par la suite, évitez les produits de coloration « maison » qui contiennent du formaldéhyde (ou de l’aldéhyde formique). Prenez le temps de lire les ingrédients inscrits sur l'emballage.
Mieux encore : adoptez la coloration végétale 100% bio.

Modifiez votre routine capillaire durant la grossesse

Optez plutôt pour des mèches, balayage, effet de couleur, les techniques utilisées lors de ces trois façons sont idéales, car nous n’appliquons aucun colorant capillaire au cuir chevelu. Les risques et les dangers sont éliminés. Les récentes études souvent demandées par les multinationales ne sont pas objectives et peuvent que décrire et mentionner une partie de la conclusion des études. Votre coloriste vous conseillera certainement de façon judicieuse, demandez-lui donc son avis à ce sujet.

Connaissez-vous les risques d’utiliser une coloration avec du PPD

La paraphénylènediamine (PPD), ou 1,4-diaminobenzène, est une diamine aromatique utilisée dans la synthèse de polymères tels le Kevlar, les teintures pour cheveux, les colorants pour textile et les colorants incorporés aux caoutchoucs. Ses isomères sont la phénylhydrazine, l’o-phénylènediamine et la m-phénylènediamine.

La PPD est choisie pour les propriétés exceptionnelles qu’elle apporte, telles que stabilité à haute température, haute résistance physique, chimique et électrique. Ce composé est employé presque systématiquement10 dans les colorations pour cheveux présents sur le marché. En général, plus la couleur est foncée, plus les concentrations sont élevées. Les couleurs prétendues « normales » ou « sans ammoniaque » peuvent aussi contenir du PPD.


Suivez-nous sur : Facebook InstagramPinterest


 

Source: Top Santé

Article similaire: Coloration risques et dangers pour la santé


Ludovic met le cheveu à nu

Le cheveu à nu, le coloriste

Le cheveu et vous

Le cheveu à nu

Le cheveu est depuis la nuit des temps un sujet qui tombe pile poil. Le cheveu est un véritable sujet d’étude pour les amateurs de statistiques et d’informations insolites. Le cheveu à nu pour vous. Nombre, durée de vie, cycle de croissance : voici les principaux chiffres et caractéristiques concernant l’élément le plus connu de la pilosité humaine. Le cheveu à nu.

Nombre de cheveux

Chez l’homme, le nombre de cheveux est compris entre 100 000 et 200 000, et peut varier selon de nombreux critères dont le sexe, l’origine ethnique, la condition physique, l’âge et surtout la pigmentation des cheveux.

  • Une chevelure brune compte environ 100 000 à 110 000 cheveux en moyenne.
  • Une chevelure claire, tendant vers le blond, compte approximativement 140 000 à 150 000 cheveux
  • Une chevelure rousse compte de l’ordre de 75.000 à 90.000 cheveux


Lire aussi: Daniel Craig change de couleur de cheveux


Vie et mort d’un cheveu

La durée de vie moyenne d’un cheveu est de trois ans chez les hommes et varie entre 4 à 7 ans chez les femmes.

Renouvellement du cheveu

Au cours d’une vie, le cheveu se renouvelle environ de 20 à 25 fois.

Phases de vie d’un cheveu

Croissance

La croissance dure environ de 2 à 7 ans en fonction des individus (voir plus bas), sachant qu’un cheveu pousse en moyenne de 1 cm par mois.

Régression

La régression dure environ 15 à 20 jours. Il s’agit d’une interruption de la croissance, préalable au renouvellement

Expulsion

L’expulsion dure de 2 à 4 mois et correspond à la mort du cheveu, qui reste néanmoins accroché sur le cuir chevelu.

Chute de cheveu

Le cheveu remplaçant le cheveu mort arrive à la surface du cuir chevelu entraînant la chute du cheveu mort

Cheveux et saisons

Outre le facteur héréditaire et certaines causes exogènes (stress), la chute des cheveux est également fonction des saisons. En moyenne, chaque individu perd entre 45 et 60 cheveux par jour. Le rythme de la chute s’accélère à l’automne pour atteindre plus d’une centaine par jour. A l’inverse, le printemps et l’été sont propices à la croissance capillaire.

lire la suite: Santé-médecine 


Lisez-aussi: Changer la couleur de ses yeux à vie, c’est possible



Le buzz Movember

a5Le mouvement Movember ne s’essouffle pas, il est évident que cette année encore nous constaterons le buzz Movember le mois de novembre est le temps de l’année ou le mâle de tout âge confondu exhibe sa pilosité à la face du monde. Le Movember sonne la charge, on joue a se faire une moustache et à se tailler une barbe. Depuis quelques années l’engouement de la moustache et la taille de la barbe dans la vie de tous les jours n’est pas étranger au succès de Movember. Les barbiers font la manchette, on parle d’un retour du barbier

La matière première revient à la mode, on pourrait les appeler les barbiers 2.0. Les nouveaux espaces pour barbiers se sont modernisés et ils offrent des services plus pointus dans la coupe de barbe et de moustache, une expertise disparue avec la fermeture des salons de barbiers aux Québec faute de relève et de clientèle.

Cette année, la pilosité masculine reprend force par ce signe de virilité chez le mâle. La moustache et la taille de barbe sous toutes ses formes et encore plus, tout âges confondu prend du poil de la bête. La folie du Movember arrive par la grande porte, vous serez surprise de constater les efforts que les hommes mettront dans le mois de novembre sur leur moustache et la taille de leur barbe. De nos jours, l’homme s’occupe plus de son image, il est en effervescence. Aujourd’hui, plus d’hommes vont aller jusqu’à faire le choix de leur propre parfum. Il coupe peu à peu son cordon ombilical.  La virilité par le pilosité chez le mâle peut-il apporter un équilibre dans un monde de féminisation.

Appuyons movember et aimez nos moustaches le temps d’une chanson.