Platinum shade of Cara Delevingne at PFW

The new Cara ash blond are fashionnable and attractive

Platinum shade of Cara Delevingne at PFW

Welcome back, Cara Delevingne! The It model turned actress, who has laid relatively low over the past few months, marked her return to the spotlight at Paris Fashion Week with her above-the-shoulder layers bleached to a white-hot platinum shade. Spotted out and about with Kendall Jenner last night, Delevingne showed just what a double dose of bleach can do for you during the dark months. Brightened to a silver-white blonde without so much as a hint of golden undertones and braided down one side, her layered bob acted as its own winter-defiant light source, contrasting sharply with that famous set of power brows. See the Platinum shade of Cara Delevingne at PFW.


Read this : Cara Delevingne, Fashion Week and Suicide Squad


Platinum shade of Cara Delevingne at PFW

In tandem with the crisp monochromatic stripes of her suit, Delevingne’s fresh hair color lent punkish edge to a smudge of bronze eyeshadow and a swipe of pale pink lipstick—a makeup pairing that might otherwise have felt quite subtle. A lace-edged crop top and an insouciant mix of gold and silver jewelry that included a gilded handcuff necklace and a long sterling locket were also borrowed from the ’80s bad-girl club, directing the eye to her toned abs.

It’s anyone’s guess whether Delevingne is in town to walk the runways or watch the shows from the front row—but with a hair color this eye-catching, it’s safe to say platinum mania is just getting started.

Platinum shade of Cara Delevingne at PFW
Platinum shade of Cara Delevingne at PFW

You might read also : 20 Reasons become Bronde in 2017


 [embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=fLNwyNs_Jl0[/embedyt]

Source : Vogue.com


Une tendance maquillage automne 2015

une tendance maquillage automne 2015, le coloriste

Les défilés des grands couturiers lors des Fashion Week A/H 15 ont montré que la mode était au maquillage sombre. Le directeur de M.A.C, Terry Barber, s’est réjoui de cette tendance auprès de Cover Media.

Quelle tendance make-up adopter cet automne ? On s’est tournée vers la Fashion Week Automne/Hiver 15 qui s’est déroulée fin février/début mars dernier pour trouver la réponse. Une tendance maquillage automne 2015 avec Terry Barber, le directeur de M.A.C, est particulièrement excité par un look prédominent qui s’est imposé dans l’univers du maquillage. « On voit beaucoup de références au punk et au gothique sur les podiums. Beaucoup d’audace, de noir. Cette saison, il s’est agi de travailler sur quelque chose d’incroyablement chic », a expliqué Terry Barber à Cover Media.

 

Un des moments les plus marquants de cette saison fut la présentation de Giles Deacon à Londres. Des mannequins, dont Kendall Jenner, ont défilé avec des lèvres peintes en noir. « Les lèvres de Giles, les lèvres noires, c’était un moment incroyable parmi ces Fashion Weeks. C’était très, très audacieux, mais c’était d’une beauté intense et très sophistiqué. Essayez les couleurs sombres, pas seulement le noir, le sang de boeuf, l’aubergine. Traitez cette obscurité comme vous traitez le rouge, avec le même respect de la forme des lèvres, le même magnifique laqué, la même texture vernie. Ce n’est pas une renaissance punk, mais une technique très sensuelle, très sexuelle » a expliqué Terry Barber.

Si vous optez pour ce style, choisissez une coupe de cheveux qui contraste avec votre maquillage. « Le punk rencontre le guindé. L’idée de naturel, d’une peau translucide, de cheveux légèrement style Amish, des cheveux attachés avec des pinces comme une prof. Jouez avec les contrastes. Portez quelque chose de prononcé avec quelque chose de tamisé et de propre » a continué le spécialiste du maquillage.

L’un des outils essentiels de cette tendance, que Terry Barber qualifie de Beau et Damné, c’est l’eye-liner. Au lieu d’y aller avec parcimonie cette saison, il faut accentuer les traits. « L’eye-liner est intéressant, il permet de s’éloigner du classique. C’est l’accessoire préféré des femmes, c’est l’accessoire absolu, a expliqué Terry Barber. Ce qui compte, c’est la manière dont une femme l’utilise. Il peut être tranchant sur la paupière supérieure, mais aussi customisé pour forcer l’âge, pour donner l’impression qu’on a vécu. »

[embedyt]http://www.youtube.com/watch?v=Z-ccU-8l4vM[/embedyt]

Source: Bluewin.com