Faite-le test d’allergie pour une coloration cheveux réussis

Faite-le test d'allergie pour une coloration cheveux réussis, lecoloriste

Notre expert Ludovic fait le point sur les dangers de la coloration capillaire

Faite-le test d’allergie pour une coloration cheveux réussis

Tous les coloristes vous le diront, lors de la première rencontre avec la cliente, une évaluation est faite. L’interrogation en règle débute pour mieux comprendre le besoin de la cliente et la capacité de correspondre aux attentes. Par-dessus tout la sécurité et le bien-être de nos clients et clientes sont les principales priorités. C’est là que notre expertise prend forme, la prise en charge d’un test d’essai est vite réalisée, car la réaction n’est pas toujours aussi rapide que l’on peut croire. Soyez conscientes des risques et faite-le test d’allergie pour une coloration cheveux réussis.

Le cheveu est roi! lui seul décide en cas de rupture


Vous aimeriez peut-être:  Les 10 coloristes les plus inspirants en 2019


Faite-le test d’allergie est conseillé par les manufacturiers pour une coloration cheveux réussis 

Il est toujours recommandé par les manufacturiers de produits colorants de faire un test d’allergie. Voici comment réussir votre test pour éviter des mauvaises surprises et ainsi mettre votre vie en danger. Vous devez suivre les directives des manufacturiers lorsque qu’ils vous demandent de faire le test. vous devez le faire 24 à 48 heures avant l’application. Qui de vous ne se souvient pas de ces images affolantes qui courent sur YouTube avec des histoires à faire frémir au sujet des allergies causées par des produits colorants pour cheveux.

CONNAISSEZ-VOUS VRAIMENT LE PPD QUE L’ON PEUT RETROUVER DANS CERTAINES COLORATIONS CAPILLAIRES 

La PPD est une substance chimique qui est en contact avec l’épiderme au niveau des cheveux. Voici ce que pense le Pr Dominique Belpomme, cancérologue, fervent partisan des produits naturels, présente quant à lui un avis tranché : « La peau n’est pas une barrière de protection, elle favorise la pénétration des actifs. Pour preuve, en médecine, on se sert de patch cutané pour faire passer des actifs, car la peau agit comme un diffuseur. Ces actifs cancérigènes contenus dans la coloration – principalement les amines aromatiques – présentent un danger réel en raison de leur faible dose. Car c’est justement ces faibles doses, mais répétées de façon chronique, qui augmentent le risque. »Il existe des produits plus à risque que d’autres de provoquer des symptômes dus à une intolérance. Vous devez en tout temps faire un test d’allergie avant une première fois.

Des allergies Paraphénylènediamine

Les colorations claires (décolorations) ne présentent pas le même risque, puisqu’elles ne contiennent pas de PPD. Cet ingrédient est aussi présent en grande concentration dans les tatouages au henné noir. Résultat, les cas d’allergies à ce type de tatouage sont nombreux. Et surtout, les femmes qui y ont réagi se voient ensuite privées de coloration, du fait de la PPD.

Le résorcinol est aussi visé dans des cas d’allergies à la coloration capillaire. Il est utile à soulever les écailles et permettre aux pigments colorants d’agir. Face à ces risques, les professionnels se veulent rassurants. Il est vrai que les produits ont évolué et qu’un “grand ménage” a été fait à la fin des années 1970. Bon nombre d’ingrédients très allergisants ont été supprimés des formulations depuis ce-temps. Vous devez être vigilants et bien lire les marches à suivre.

Des substances cancérogènes et des perturbateurs endocriniens

Quant au résorcinol, l’Agence de protection de l’environnement soupçonne ce produit est un facteur de “perturbations endocriniennes”. Le troisième produit est montré du doigt, le p-aminophénol, est suspecté de “causer des défauts génétiques” par l’Agence de l’Union européenne chargée de l’enregistrement des substances chimiques (ECHA).

Les « fausses » colorations naturelles: les pièges à éviter

Lors de nos recherches, nous avons découvert que plusieurs produits colorants pour les cheveux ont des ingrédients à risque dans leurs formulations. Il ne suffit pas d’inclure quelques extraits de plantes à une formulation pour que celle-ci soit à considérer comme une coloration « végétale ou bio » saine. Des ingrédients certifiés biologiques sur un emballage de boite de colorant capillaire ne sont pas nécessairement un gage de sécurité et d’assurances. Évitez de tomber dans le piège avec les trucs d'emballages soi-disant écolos. Soyez attentive aux ingrédients, car il pourrait contenir du MethylResorcinol et Phenylènediamine. Il existe des études crédibles qui confirme qu’il existe un lien, entre avec le potentiel de risque de développer des allergies et un risque accru pour le système immuno toxicité avec ces produits. Ce sont des produits que l’on peut retrouver dans certaines coloration capillaire.

Une coloration est « végétale » seulement si la couleur donnée aux cheveux provient non pas de colorants de synthèse. On utilise uniquement de plantes tinctoriales telles que le henné, l’indigo, la camomille, la rhubarbe, le brou de noix, le camélia, la myrte, etc.

On peut retrouver le PPD sous d’autres types d’appellations

1,4-Diaminobenzene, Developer 12, Fur Black 41866, p-Amimoaniline, 1,4-Benzenediamine, Developer PF, Mako h, p-benzenediamine, 1,4-Phenylenediamine, fouramine d, Orsin, p-Diaminobenzene, 4-Aminoaniline, fourrine d;, oxidation base 10, p-Phenylene diamine, benzofur d, fourrine i, pelagol dr, Phenylenediamine base, C.I. 76060, fur black r, pelagol grey d, Renal PF, C.I. developer 13, fur brown 41866, Pelagol D, Rodol D, C.I. oxidation base 10, furro d, PPD, Santoflex ic, developer 13, fur yellow, Peltol D, Tertral D, durafur black, Futramine D, Phenyhydrazine, Ursol D


Lisez aussi: Trouvez la bonne couleur qui convient à mon teint



Visitez notre YouTube


Credit photo: RTL