Les chroniques de l’Amazone

Salut mes dieux et déesses de la coloration, Je me présente Alanie, bientôt 27 ans, étudiante en coiffure. Je suis très inspirée, ce qui fait que mon métier est captivant. En salon, Il y a plusieurs manières de vendre l’illusion, mais une en particulier retiendra notre attention: celle de la coloration. Illuminer, éclaircir, semer la confusion au travers de sa chevelure est un art que nous allons explorer ensemble. Dans les chroniques de l’Amazone  nous découvrirons ensemble tout les aspects de la coloration et vous découvrirez un coté de moi plus féérique et le milieu de la coiffure sur un autre jour. Personnellement, colorer mes cheveux me permet d’exprimer mon imaginaire et peut-être inspirer ceux qui me croisent à faire de même. Avoir une coloration de rêve est en effet réalisable pour autant que vous vous donniez la peine de vivre votre créativité. Je ne peux rien vous apprendre, seulement vous donner un peu de ma confiance en tant que coloriste. Puis, ce sera votre tour de prendre votre clavier et de me raconter, à l’aide de vos talents multidimensionnels, vos expériences d’ornementation  capillaire. Vos commentaires, constructifs, je l’espère, seront également appréciés. J’ai hâte de vous retrouver pour mon premier article.

Bonne semaine chers dieux et déesses.

l’Amazone

Source: www.heroic-legend.com