REGARD SUR LES COSMÉTIQUES

Une vision saine et sécuritaire sur les cosmétiques et soyez renseigné avec Céline Couteau et Laurence Coiffard 

Un blogue avec un regard sur les cosmétiques

Bonjour, les filles, cette fois-ci je vous présente nos 2 macarons du mois de Mars. Comme chaque mois, nous vous présentons nos macarons, cette fois-ci, elles sont deux. Nos inséparables macarons sont Céline Couteau, diplômé d’Etat de Docteur en Pharmacie et Laurence Coiffard, diplômé d’Etat de Docteur en Pharmacie. Nos invités du mois sont nos coups de coeur qui se retrouvent dans  la section  Mes Blogs préférés.

Regard sur les Cosmétiques nous propose leurs visions des cosmétiques

Regard bienveillant, regard amusé, mais aussi parfois regard courroucé : ce sont NOS regards sur les cosmétiques, NOTRE vérité sur les cosmétiques.

Regard sur les Cosmétiques, lecoloriste
Laurence Coiffard
Regard sur les Cosmétiques, lecoloriste
Céline Couteau

L’histoire des cosmétiques c’est avant tout l’histoire d’un regard, le regard que nous portons sur nous-même, le regard que nous portons sur les autres. De la Préhistoire à nos jours, ce regard a changé dictant des modes et édictant des règles qui tour à tour paraissent obsolètes ou bien au contraire le comble de la modernité. Très tôt, l’Homme s’est soucié de son apparence. Avec les matériaux dont il disposait, il s’est appliqué à modeler de ses mains la silhouette idéale à ses yeux. Les vénus prennent des formes variables.

Elles sont tout en seins, fesses et cuisses pour les vénus germaniques (vénus d’Hohle Fels et de Willendorf), le corps strié de scarifications, ou bien longilignes à l’extrême pour la vénus impudique de Lauguerie-basse. La beauté est déjà plurielle. Avulsions dentaires, scarifications, tatouages, trépanations, la mode en matière esthétique est des plus brutales. Etre beau est l’apanage de l’adulte. Les rites initiatiques permettant de passer de l’adolescence à l’âge adulte sont rudes et nécessitent du courage.

L’expression « il faut souffrir pour être belle » s’applique à la perfection en ces périodes ancestrales. Le tressage des cheveux, la réalisation de colliers à base de coquillages ou de produits de maquillage à base d’argile constituent des moyens moins traumatisants mais tout aussi efficaces pour circonvenir aux critères de beauté en vigueur. De l’Homme des cavernes aux grecs antiques, si l’obsession de la beauté demeure, les moyens mis en œuvre se raffinent. Pour le poète Anacréon (550 av JC – 464 av JC), la beauté est une arme spécifiquement féminine. L’homme pour affronter la vie a son courage, la femme sa beauté.


Suivez-nous : FacebookInstagramPinterest


 


CHANGER VOTRE ALIMENTATION PEUT AFFECTER VOS CHEVEUX

Changer votre alimentation peut affecter vos cheveux, lecoloriste

Changer votre alimentation peut avoir des répercussions sur votre santé et affecter vos cheveux

Modifier votre régime alimentaire peut affecter vos cheveux

Parfois, le manque de nutrition et de connaissances adéquates sur la nutrition peut entraîner une perte excessive de vos cheveux. Passer à un régime exclusivement végétalien n’est rien de moins qu’un accomplissement et cela nécessite beaucoup de travail, beaucoup de volonté et de vastes connaissances et recherches. Un régime végétalien élimine tous les produits animaux, y compris les produits laitiers et les œufs, et repose sur des aliments à base de plantes pour la nourriture.

Bien qu’il soit possible d’obtenir tous vos nutriments nécessaires en mangeant un régime alimentaire unique, il faut beaucoup de planification et de gestion prudentes. Si vous remarquez que plus de brins tombent et que les extrémités sont fragiles, consultez un professionnel de la santé pour examiner les problèmes de santé sous-jacents. Si votre médecin vous donne une note de santé propre, il est temps d’examiner votre régime afin de s’assurer que vous obtenez suffisamment de calories, de minéraux, de vitamines et de protéines pour garder vos cheveux aussi en bonne santé que possible, car changer votre alimentation peut affecter vos cheveux. Il est normal, en moyenne, une personne perd 100 à 200 cheveux par jour. Lisez comment changer votre alimentation peut affecter la qualité de vos cheveux.


Vous aimeriez peut-être : 20 Top colorations Rose Gold préférées du web


Pinterest

Un régime peut causer une perte des cheveux et affecter votre santé

La perte de cheveux chez les femmes n’est pas inhabituelle. Dans une récente étude, 34% des femmes au Japon, des États-Unis et du Royaume-Uni ont remarqué une augmentation de la perte de cheveux par rapport à 5 ans plus tôt. Les raisons de la perte de cheveux varient d’une personne à l’autre. Dans certains cas, la perte de cheveux peut être directement liée au régime alimentaire. La perte de cheveux peut parfois se produire avec une perte de poids rapide qui peut résulter de la transition vers un régime végétalien. Dans d’autres cas, il existe des raisons nutritionnelles moins évidentes pour la perte de cheveux.


Lisez aussi : Changer votre couleur de cheveux gratuitement


Un problème de protéines avec le régime végétalien

Un régime végétalien doit inclure une large gamme d’aliments riches en protéines afin d’obtenir suffisamment de renouvellement et de nourriture pour les cellules capillaires. Les protéines fournissent l’énergie nécessaire à une croissance saine des tissus non seulement pour vos cheveux, mais pour les tissus vitaux comme votre coeur, vos poumons et votre foie. Votre corps mettra toujours vos organes vitaux devant les autres, ce qui signifie que si votre régime alimentaire manque de protéines, vos cheveux en souffriront d’abord.
Les protéines sont fondamentalement la base de vos cheveux. Il contient également des acides aminés, dont certains sont essentiels, ce qui signifie qu’ils doivent être ingérés chaque jour parce que le corps ne peut pas les créer eux-mêmes.
Il existe quelques sources de protéines végétales les plus faciles à incorporer dans une routine au jour le jour. Quinoa, seitan, tofu, produits de soja (nuggets de soja, edamame, etc.), les haricots, les noix, les lentilles et les pois chiches.


Suivez-nous sur : FacebookInstagramPinterest


La carence en fer peut affecter la qualité de vos cheveux

Les légumes verts feuillus, les lentilles et les aliments enrichis peuvent sembler contenir tout le fer dont vous auriez besoin. Cependant, le fer dans les aliments à base de plantes n’est pas aussi facilement absorbé par le corps que le fer provenant de sources animales. Les carences en fer sont très fréquentes chez celles qui suivent un régime végétalien ou végétarien. Cela peut entraîner une perte de cheveux ainsi qu’une faiblesse et une fatigue extrême. La quantité journalière recommandée de fer est de 8 milligrammes pour les hommes et 18 pour les femmes. Si vous êtes végétalien, vous avez besoin de 1,8 fois ce montant.
Les aliments suivants sont les meilleures sources de fer à base de plantes. Gardez à l’esprit, puisque le fer provenant des plantes n’est pas aussi facilement absorbé par le corps, vous pouvez envisager de prendre un supplément de fer si vos niveaux sont faibles. Les meilleures sources de fer à base de plantes sont les betteraves, les épinards, le gombo, le chou, le brocoli, le cresson, les abricots secs, les pruneaux, les figues, le soja, les amandes et les céréales enrichies.

Vitamine B12 et vos cheveux

La vitamine B12 est un autre nutriment essentiel pour la croissance des cheveux et ne se trouve pas dans les légumes ou les plantes. Si vous êtes végétalien, il existe de nombreuses marques de lait de soja nutritives et délicieuses et des céréales enrichies de B12. Pourtant, vous voudrez peut-être prendre un supplément pour cela, car il peut être difficile d’obtenir suffisamment de cette vitamine essentielle à partir de ces sources.

Maintenant que vous connaissez les vitamines et les minéraux dont vous avez besoin quotidiennement, vous pouvez passer au processus de croissance. Les fruits et légumes frais contiennent d’énormes quantités de nutriments nécessaires pour renforcer et cultiver des cheveux longs et en beauté.

Voici quelques-uns des meilleurs fruits et légumes à manger tous les jours

Changer votre alimentation peut affecter vos cheveux, lecoloriste
Pinterest

Avocats: les avocats sont remplis de graisses saines qui favorisent l’humidité nécessaire pour prévenir la rupture des cheveux et aide les cheveux à devenir solides.
Amandes: les amandes – les «noix supérieures» – sont une source incroyable de protéines et de vitamines E qui contribue à améliorer l’élasticité et l’humidité, de sorte que vos cheveux résisteront à la rupture et à la sécheresse.
Graines de Chia: les graines de Chia sont riches en calcium, en fer et en vitamine B, ce qui aide à promouvoir la force et la croissance saine des cheveux.
Graines de lin: les graines de lin sont une source riche en vitamine E. Ils nourrissent les racines des cheveux, l’arbre et le cuir chevelu. Les graines de lin contiennent également d’importantes quantités d’acides gras oméga-3 qui aident à nourrir les follicules capillaires.
Noix de coco: vous ne pouvez pas vous tromper avec de la noix de coco. Des huiles aux agents de conditionnement, la noix de coco est une excellente source de graisses saines pour les cheveux brillants et sains.
Haricots, légumineuses et lentilles: La protéine maigre des haricots et des lentilles aidera à une croissance saine des cheveux tout en fournissant une bonne quantité de fer, de zinc et de biotine.

En résumé, le régime alimentaire peut changer vos cheveux lorsque vous modifiez votre alimentation. Lorsque vous allez végétalien, vous devez choisir activement d’inclure une variété d’aliments crus et d’aliments végétaux dans votre alimentation afin d’obtenir suffisamment de nutriments dont vos cheveux et votre corps ont besoin. Vos cheveux seront plus sains que votre corps et tant que les nutriments corrects sont inclus dans votre régime quotidien, vous serez récompensé par des cheveux sains et en santé.

 

Sources 


PERTE DE CHEVEUX ET LA GLANDE THYROIDE

La perte de cheveux et la glande thyroide, le coloriste

Une perte de cheveux peut-être la cause de problème de la glande thyroïde

Perte de cheveux et la glande thyroide

Plus d’un million de Canadiens souffrent de maladie thyroïdienne et un grand nombre d’entre eux ignorent qu’ils en sont atteints. Au États-Unis plus de 59 millions en souffre. Quelques mots sur la maladie thyroïdienne, la glande thyroïde, située devant la trachée, produit des hormones qui contrôlent le bon fonctionnement de tous les systèmes organiques. Si la glande thyroïde ne fonctionne pas bien, on sait que quelque chose ne marche pas. Malheureusement, on ne sait pas forcément qu’on a un problème de thyroïde.

Bien souvent, les signes et symptômes de la maladie thyroïdienne peuvent ressembler à de nombreux autres problèmes. Et le diagnostic n’est parfois évident qu’après l’apparition de plusieurs symptômes.

Les causes de la perte de cheveux

Les causes de la perte des cheveux chez la femme sont multiples. Les dérèglements hormonaux demeurent parmi les plus fréquentes. Ils sont souvent liés aux diverses périodes de la vie d’une femme (les grossesses et accouchements, la pré-ménopause et la ménopause), des troubles endocriniens ou la prise de médicaments. Une anesthésie générale, un choc opératoire, une hémorragie, une fièvre élevée et prolongée, voire un choc psychoaffectif important peuvent être également responsables de la perte des cheveux.


Vous aimeriez peut-être: Les maladies du cuir chevelu


Symptômes et Complications des effets sur la santé

L’hypothyroïdisme résulte d’une diminution anormale des taux sanguins de T4 et de T3. Une insuffisance en thyroxine et en tri-iodothyronine entraîne un ralentissement du métabolisme.

Parmi les symptômes communément associés à cette affection, on retrouve :

  • des cheveux secs et drus;
  • une chute des cheveux;
  • une confusion mentale ou des troubles de la mémoire (souvent confondus avec la démence quand les aînés sont touchés);
  • de la constipation;
  • des crampes musculaires;
  • un débit menstruel accru;
  • une dépression;
  • de la faiblesse;
  • de la fatigue ou de la lenteur;
  • un gain de poids.
  • une intolérance au froid;
  • de l’irritabilité;
  • un ralentissement du rythme cardiaque;
  • une sécheresse et un écaillement de la peau.

Si l’hypothyroïdisme n’est pas traité, les symptômes progresseront

Dans de rares cas, une forme grave de l’hypothyroïdisme désigné myxœdème apparaît. Ses symptômes se caractérisent par :

  • une insuffisance cardiaque congestive, un trouble caractérisé par l’incapacité du cœur de pomper suffisamment de sang pour les besoins de l’organisme;
  • le ralentissement des processus mentaux;
  • une température corporelle basse.

Le coma myxœdémateux se produit chez les personnes atteintes d’une hypothyroïdie grave qui ont été exposées à des stress physiques supplémentaires comme des infections, le froid, un traumatisme ou l’utilisation de sédatifs. Il se manifeste par une perte de connaissance, des convulsions et un ralentissement de la fréquence respiratoire.


Lisez aussi : Changer votre alimentation peut affecter la qualité de vos cheveux


L’hyperthyroïdie se traduit par la présence de taux élevés de T4 et T3 dans le sang. Ces hormones accélèrent le métabolisme. Parmi les symptômes qui peuvent le plus fréquemment en résulter, on retrouve :

  • une accélération de la fréquence cardiaque accompagnée d’anomalies du rythme et de palpitations;
  • de l’agitation et de la nervosité;
  • de l’agitation, même si la personne est fatiguée ou affaiblie;
  • un appétit accru accompagné d’une perte de poids;
  • un arrêt du cycle menstruel;
  • une élévation de la pression artérielle;
  • une hausse de la température corporelle (une sensation de chaleur excessive);
  • une peau moite et froide;
  • une perte osseuse (l’ostéoporose);
  • des selles fréquentes, parfois accompagnées de diarrhée;
  • un sommeil intermittent;
  • une transpiration accrue;
  • un tremblement des mains;
  • des yeux bouffis, un larmoiement, une sensibilité à la lumière, ou un regard fixe.

En plus des symptômes courants d’hyperthyroïdisme, la maladie de Basedow-Graves peut causer un gonflement du cou (un goitre) au niveau de la thyroïde hypertrophiée. Elle peut également amener les yeux à s’exorbiter, ce qui peut provoquer un dédoublement de la vision. Une élévation de la peau des tibias s’observe aussi parfois.

Si l’hyperthyroïdisme n’est pas traité adéquatement, il peut entraîner, entre autres, une complication désignée crise thyréotoxique (une hyperactivité extrême de la thyroïde) qui met la vie en danger. Parmi les symptômes qui apparaissent, on observe notamment :

  • de l’agitation;
  • un coma;
  • de la confusion;
  • un état de choc;
  • de la faiblesse;
  • une fièvre;
  • des irrégularités du rythme cardiaque pouvant s’avérer fatales;
  • une jaunisse liée à une augmentation du volume du foie;
  • une perte musculaire;
  • une pression artérielle élevée;
  • des troubles de l’humeur.

La crise thyréotoxique, qui constitue une urgence médicale, peut aussi être déclenchée par un traumatisme, une infection, un diabète non équilibré, une grossesse ou le travail, ou une prise excessive de médicaments contre les troubles thyroïdiens.


Suivez-nous sur : FacebookInstagramPinterest


 Le questionnaire: Faites votre évaluation