COLORER MES CHEVEUX BLANCS

Comment cacher mes cheveux blancs, lecoloriste

Faites disparaître vos cheveux blancs en criant ciseaux avec les trucs et astuces du coloriste Ludovic 

Comment colorer mes cheveux blancs avec la coloration maison

Les premiers cheveux blancs sont souvent une source d’irritant pour plusieurs femmes et l’âge n’est pas en cause. Ce n’est pas un mythe, plusieurs femmes découvrent leurs premiers cheveux blancs assez tôt dans leurs vies. L’hérédité peut en être la cause ou bien que la nature ne vous a pas avantagé. Dans notre société, les cheveux blancs sont encore vus comme un signe de vieillissement. Il est normal que les femmes et de plus en plus d’hommes utilisent des produits colorants pour les faire disparaitre. L’image est devenue vitale pour certains d’entre nous et on a dû créer des produits qui colorent les cheveux. II existe plusieurs types de produit sur le marché dont  la coloration capillaire permanente  que l’on connait bien et les colorants semi-permanents. Vous aimeriez découvrir comment colorer mes cheveux blancs. 


Vous aimeriez aussi : comment choisir entre la coloration cheveux permanente et semi-permanente


La bonne façon de colorer vos premiers cheveux blancs à la maison

De nos jours, on peut trouver la correction pour tout type de cheveux, il existe heureusement plusieurs possibilités pour atténuer et faire disparaitre ses cheveux blancs. Vous pouvez retrouver sur le marché des produits capillaires vraiment intéressants pour redonner vie et couleur à vos cheveux. C’est peut-être le temps idéal pour concocter les recettes de grand-mères que vous pouvez toujours essayer. Il existe des colorants pour cheveux en vaporisateur et en pâte sous forme de bâton mascara, les fibres comme le Super Million Hair et des poudres compactes très efficaces conçues pour les hommes et les femmes.

Vous pouvez opter aussi pour la coloration permanente ou semi-permanente. La coloration capillaire est une solution à cette situation, par contre entre vos séances chez le coloriste vous aurez des obligations et options pour corriger et masquer temporairement vos cheveux gris.


Lisez aussi : 10 nouveautés coloration cheveux 2017-2018


Masquer ses cheveux blancs avec de la teinture n’est pas la seule solution

À moins que vous ne décidiez de ne plus colorer vos cheveux, vous devrez vous armer de patience et choisir le bon produit pour cacher vos cheveux blancs.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Suivez-nous sur : FacebookInstagramPinterest


Le processus du blanchiment des cheveux est irréversible

Ce phénomène se produit lorsque les cellules de pigmentation ne produisent plus de mélanine. La canitie consiste en l’apparition de poils ou de cheveux poussant entièrement blancs au sein d’un ensemble pileux coloré. La couleur grise que peut prendre l’ensemble est un effet d’optique dû au mélange et à la superposition de cheveux pigmentés et dépigmentés. Les premiers cheveux blancs isolés peuvent apparaître avant vingt ans et au plus tard vers la quarantaine. L’effet des cheveux sel et poivre est inévitable dans le processus du blanchiment de vos cheveux.

Le cheveu pousse pigmenté ou blanc

l’apparence grisonnante d’une chevelure n’est en quelque sorte qu’une illusion d’optique, liée au mélange de cheveux colorés et de cheveux blancs. C’est l’expression « avoir les cheveux poivre et sel » qui rend le mieux compte de cette réalité. Les femmes aimeraient laisser apparaitre leurs cheveux blancs lorsque le moment est venu.

L’apparition de vos premiers cheveux blancs porte un nom

La canitie (du latin : canities, « blancheur des cheveux », terme apparenté au mot chenu) est le blanchissement des poils et des cheveux qui survient au cours de l’existence, dont la forme universelle est le grisonnement puis le blanchissement de la chevelure.

Il existe des canities totales ou partielles précoces, pouvant survenir dès l’adolescence, et des canities d’origine pathologique (vitiligo par exemple). Ces dernières sont typiquement réversibles si la maladie peut être guérie, mais pas les canities physiologiques dont l’apparition semble être pour l’essentiel programmée génétiquement et présente un caractère héréditaire, plusieurs personnes de la même famille grisonnant à partir du même âge. Ce phénomène est considéré comme naturel dans tous les cas de figure, mais est ressenti, à tort, comme un vieillissement prématuré parmi la population. Bien que des cas exceptionnels et jusqu’ici inexplicables de recoloration aient été observés, aucun traitement retardant ou renversant le processus de canitie physiologique ayant prouvé son efficacité n’a encore été développé.

On distingue souvent la canitie de la leucotrichie (litt. « poils blancs ») congénitale (albinisme par exemple), dans laquelle l’ensemble ou une partie des poils et des cheveux sont blancs dès la naissance.

Photo : Pinterest

Source :  Wikipedia


LES PREMIERS CHEVEUX BLANCS

Les premiers cheveux blancs de mon père

Une histoire sur les premiers cheveux blancs 

Les premiers cheveux blancs de mon père

Je ne m’y attendais pas aussi rapidement! En effet, je n’avais que 23 ans. Les souvenirs de mes premiers cheveux blancs, ce sont ceux de mon père, du temps de son vivant. Ma mère avait pour habitude de lui couper les cheveux, comme une routine que l’on ne peut effacer. Cela se passait toujours les samedis soir après le souper, pendant que nous autres, les enfants, prenions notre bain avant d’aller dormir. Mon père disait : « l’eau chaude les fatigue, ils vont s’endormir vite ».

Je me souviens du rituel effectué lors de chaque séance de coupe : ma mère prenait d’abord bien soin d’étendre une serviette sur les épaules de mon père. Elle sortait ensuite son peigne bleu à longue tige, aussi longue que les lames des couteaux des plus grands chefs. Son peigne, elle l’utilisait lors de chaque rituel de coupe du samedi soir. Grâce à sa grande dextérité et avec la force de l’habitude, elle réussissait presque qu’à tout coup à sillonner une raie élégante sur le côté gauche de la fragile tête de mon père. Mon père n’était pas celui que la nature avait beaucoup favorisé côté capillaire (pilosité). Il aimait toutefois se faire couper les cheveux par sa femme.

Selon ses dires, elle avait les mains pleines de chaleur. Je pense qu’il aimait beaucoup sentir la douceur de ses mains lorsqu’elles descendaient le long de sa nuque. Ma mère réussissait sans trop d’effort à le porter dans un état de semi-conscience, où il semblait reposer dans les bras de Morphée… le temps de quelques secondes. Avec les années, nous avions fini par donner un nom à la stratégie de ma mère : le coup de l’assommoir.


Vous aimeriez peut-être : mes cheveux sont-ils gris ou blancs?


La canitie est le processus du blanchiment des cheveux

Les cheveux de mon père étaient plus visibles à l’arrière de sa tête qu’à l’avant : la calvitie avait commencé son œuvre assez tôt dans son cas. Du brun assez foncé à l’origine, la couleur grise avait graduellement étendu son emprise. Dans mes souvenirs de jeune fille, je me rappelle que la calvitie avait gagné sur le blanchiment de ses cheveux. On pourrait dire que le poivre et sel l’avait finalement rattrapé.

C’est tout ce dont je me souviens concernant les cheveux blancs de mon père, car à peine quelques années plus tard, il fut atteint d’une maladie rare du foie et il perdit tous ses cheveux sous l’effet des traitements médicaux.

Je me souviens de ma mère lors de l’enterrement de mon père : ses cheveux étaient entièrement blancs. À l’époque, je n’avais pas remarqué à quel point le processus avait été fulgurant. J’ai fini par comprendre que durant la maladie de mon père, ma mère avait mis fin à ses séances de coloration avec sa coiffeuse. Ses centres d’intérêt avaient probablement changé.

Aujourd’hui, avec mes quarante ans et mes cheveux presque tout blancs, je suis fière d’avoir hérité de la belle chevelure blanche de maman.